(ou) Une Bulle (d'air) in Paris

Quand c’est (finalement)pas chouette d’être sans un homme…


Bon, parce que quand même (bon même si j’affirme haut et fort, et que je sais que j’ai raison, que j’ai pas besoin d’un homme! Bon même si ça peut se discuter quand même, on sait jamais… enfin… ) parfois c’est bien pratique d’en avoir un avec soi.

Quand par exemple on revient tard de ses courses (mais si vous savez hier soir, et même qu’il faisait nuit quand je suis rentrée) Et qu’on tombe sur un gros con (bah là je trouve qu’il y a pas d’autres mots) qui (sous prétexte qu’avec votre caddie (oui je sais ça fait un peu grand mère, mais c’est quand même bien pratique parce que je me suis pas encore servie des petites altères que j’ai acheté alors c’est mieux que de pas porter les sacs) vous bousculez (ou plutôt frôlez) le sac que monsieur tient à la main).

et le v’là qui commence à râler que je l’ai bousculé haut et fort (je me dis celui là laisse tomber, continue ton chemin, en plus je regardais mes pieds alors c’était parfait!), puis continue sur le ton de l’insulte de plus en plus haut et fort que je ne m’excuse pas et… et… bref il continue! Alors là forcément, je m’énerve!!! (non mais, je l’ai même pas bousculé, je suisx plus petite et 10 fois plus chargée que lui, bah oui qu’est ce que vous voulez j’ai mauvais caractère!) Et je lui dit qu’il n’est qu’un gros connard et que je ne l’ai pas bousculé, et que je suis plus chargée et que… et que…

Bon, bref, je me défends! Grosse erreur dans le mode d’emploi de la petite parisienne. Non parce qu’il faut que je vous dise. Du haut de mes 1m54, je ne fais pas bien peur! J’ai des épaules taille 12 ans, et même si j’en ai pris un peu trop de kg, je ne fais toujours pas poids lourd! Ajoutez à celà une petite voix digne d’une puce de  5 ans, et c’est tout moi!!!! (plus les cheveux très  longs), bref je fais super pas du tout crédible en femme du monde qui sait-se-défendre-toute-seule-comme-une-grande!!! et-qui-le-montre!!!

Donc il s’approche de moi, bien au-delà de la limité autorisée (d’ailleurs j’ai encore des postillons sur le visage, à tous les coups, mon mal de gorge et ma fébrilote c’est ça!!!!!Grrrrrrrr), me toise (bon heureusement il était petit) et m’aboie au visage! « c’est moi que vous avez traité de connard, c’est moi que vous avez traité de connardddddddddddddddd????????????? » Il avait vraiment eu envie de hurler celui-là. Bon,bref, un rapide coup d’eoil méga discret autour de moi m’informe que personne ne regarde, ne voit, ni n’entend, même si tout le monde fait ses courses (bah oui on est à Paris, et à Paris tout le monde est sourd et aveugle c’est bien connu!) (bon peut être pas tout le monde mais 99% des gens et j’ai juste pas encore rencontré le 1% restant!). Bref pendant un instant de flottement je ne sais pas jusqu’àù il va aller et personne ne m’aidera, alors je ne laisse pas démonter et je soutiens son regard en essuyant les postillons (beurkkkk). Et il part!

Mais bon j’avoue là, je me suis dit, ca aurait été bien d’avoir d’un homme (avec soi) !!!!

Et puis ce soir-là, franchement c’était pas chouette d’être parisienne!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s