(ou) Une Bulle (d'air) in Paris

le Bouthan invité à Paris


Pour cause d’embrouilles informatiques ce message arrive un peu tard… 😉 Mais vous avez jusqu’à 18h pour aller voir une exposition d’exception au musée Guimet! Cette exposition itinérante nous vient des Etats Unis et s’apprête à plier bagages direction l’Allemagne!

Conçue par l’Académie des Arts de Honolulu c’est la première exposition d’envergure consacrée à ce petit pays népalais qu’est le Bouthan !

L’objet de l’exposition tourne beaucoup autour du Bouddhisme dit du diamant ou bouddhisme tantrique (et là je vous rappelle qu’il existe trois pensées bouddhiques: le bouddhisme du grand véhicule, le bouddhisme du petit véhicule et le bouddhisme du véhicule du diamant. Le Bouthan est l’un des rares pays à l’avoir adopté comme religion officielle. Une centaine illustrent donc cette pratique bouddhique et les traditions bouthanaises encore méconnues de par le monde. Une exposition donc exceptionnelle et d’exception!

Bouddhas, bodhisattvas et autres divinités du panthéon bouddhiques sous la forme de statuettes de cuivre,  et d’un très grand nombre de mandalas, figurations sur tissus ici, parfois au sol, support aidant à la méditation et à la visualisation. Le mandala est au bouddhisme ce que la bible est au chrétien.

Une belle exposition à laquelle on pourra reprocher sa scénographie, un peu brouillon et fourre tout, les espaces n’étant pas clairement distincts et la plupart des mandalas prenant place dans un long boyau non compatible avec le nombre de visiteurs.

Mais si cette exposition valait vraiment le détour c’est pour la suite au 3e et 4e étage du musée Guimet. D’abord une exposition photographique de Tim Timsit avec une série de clichés en noir et blanc çà vous couper le souffle. Des tirages (oui de vrais tirages à partir de négatifs) et entièrement réalisés à la main au sel d’argent ou de charbon. Une atmosphère et une émotion intacte peut être plus encore que si vous étiez sur place. Quelque chose d’irréel et d’intemporel se dégage de ces photographies qui se focalisent sur les êtres et les rituels. Je suis restée véritablement subjuguée!

Mais… ce qui est le plus étonnant, est , dans la rotonde, cet espace de prière et cet autel dressé pour les rituels des prêtres bouthanais en visite. Un mandala fait par leurs soins, des coussins en demi cercle, des drapeaux qui flottent et un véritable autel pour leurs offrandes. Du riz et des friandises (oui buddha est gourmand! comme dieu quoi 😉 (ah non? ah bon!;-))

Voici quelques photos en images :

Publicités

6 Réponses

  1. Très bon avis! Merci
    Elisa, Argentine

    25 janvier 2010 à 14 h 49 mi

  2. marrant cette histoire d’offrandes…

    25 janvier 2010 à 21 h 45 mi

    • petite parisienne

      J’ai trouvé l’attention « charmante » d’avoir mis à disposition le lieu pour que les prêtres bouthanais puissent se réunir et rendre leur culte (aucun lieu n’existant à paris). Un autel bouthanais itinérant. Joli idée…

      6 février 2010 à 18 h 52 mi

  3. Wow, très belles photos !! j’avais pas entendu parler de cette expo… heureusement que je suis tombée sur ton article ! 😉

    5 février 2010 à 8 h 01 mi

    • petite parisienne

      Merci! 🙂 Malheureusement l’expo est finie, mais tu peux aller feuilleter le catalogue ou lire le connaissance des arts qui est sorti et très bien ! 🙂 C’était vraiment une manifestation exceptionnelle et unique avant longtemps ! 🙂

      6 février 2010 à 18 h 38 mi

  4. Pingback: Simplicité « Les tribulations d'une parisienne à Paris

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s