(ou) Une Bulle (d'air) in Paris

Les céramiques d’Edo à Cernushi


Vous l’avez compris je suis une inconditionnelle de ce petit musée des abords du parc Monceau!

Spécialement dédié à l’art asiatique et chinois dont mr Cernushi était grand collectionneur il nous fait voyager sue la vague de l’extrême orient à chaque exposition thématique !

La dernière en date nous emmène au pays de la céramique. Elle met en lumière la grande richesse de ses collections en la matière dont quasiment toutes les pièces de l’exposition sont issues.

Première déception donc même si ce n’en est pas vraiment une : il suffit de lire le titre de l’affiche pour ça.

Mais oui, il est vrai que c’est la première fois qu’une exposition du musée Cernushi me déçoit.

A commencer par le titre puisque l’exposition ne se centre pas sur la seule période d’edo. Edo comme vous le savez est l’ancien nom de Tokyo et l’ère d’Edo est celle de la période ou le pouvoir s’était déplace dans cette vile, juste avant celle de meijing , ou l’ère des lumières période dite éclairée durant laquelle le Japon s’ouvre sur l’extérieur et notamment sur l’Occident.

Mais trêve d’histoire et parlons un peu de céramique. Pour peu que vous n’y connaissiez pas grand chose j’ai bien peur que vous n’en appreniez pas plus la.On va vous parler de quelques techniques, sans pour autant être précis et évident… De la différence entre la porcelaine (à base d’une argile très particulière : le kaolin, qui peut par sa nature supporter de très forte de températures de cuisson et donc être très résistante, et qui en plus est réputé pour sa blancheur exceptionnelle) et la porcelaine tendre (qui n’est pas de la porcelaine mais de la faïence qui imite la porcelaine). L’évolution n’est pas clairement tracée à cela déjà que les cartels ne sont pas dans l’ordre. La thématique est intéressante, entre vaisselle, vaisselle d’apparat et cérémonie du thé, qui donne lieu à mon sens aux objets les plus intéressants.

Pas réellement chronologique mais d’une thématique floue j’ai trouve l’exposition malheureusement trop confuse.
Ensuite vous viendrez pour la beauté des pièces et cela certes pour qui aime ou apprécie l’art de la céramique, de la Chine ou extrême oriental pourra comme d’habitude s’en mettre plein les mirettes!

D’autant que vous verrez également des pièces magnifiques du 20e siècle.

Bref, amoureux de l’art chinois ou asiatiques allez y!

Mais si vous voulez en apprendre plus sur l’art de la porcelaine japonaise, ne vous attendez pas à une exposition très didactique!

Du 26.02 au 04.07.10

Musée Cernushi

7 avenue Vélasquez

Paris 8e

Métro Monceau

Tarifs : 6€ TP / 4.50 € TR

Ouvert tous les jours sauf le lundi et les jours fériés

Publicités

6 Réponses

  1. Aaaah! Ne me parle pas de techniques de céramique, j’ai un partiel d’art déco dans quelques jours et je deviens folle !

    Cela dit, mêm si je connais les techniques, je ne suis pas (du tout) au point en ce qui concerne les arts décoratifs orientaux…. donc je ne pense pas que cette expo soit pour moi…

    22 mai 2010 à 21 h 13 mi

    • petite parisienne

      Tu étudies quoi? Je ne suis pas non plus une pro des techniques de céramique, mais en technique d’art ce sont celles que je connais le mieux (ce sont aussi les plus simples) Les techniques de la céramique sont les mêmes partout, ce sont les procédés qui sont différents 😉 Et puis les chinois sont connus pour avoir découvert le kaolin il y a fort longtemps (du coup les importations au japon se sont rapidement faites) puis le japon a lui aussi découvert son premier gisement de kaolin! En france et en europe on finançait des ateliers pour parfaire des techniques d’imitation, tant la porcelaine plaisait! Enfin je vais pas faire un cours ici :p
      Cela dit le musée cernushi a l’avantage d’avoir de très belles pièces 🙂

      27 mai 2010 à 22 h 20 mi

      • Je suis en 3e année d’histoire de l’art, et du coup, oui je connais cette histoire de kaolin, qui permet d’obtenir la porcelaine dure, alors que nous, pauvres petits européens, nous nous contentions de la porcelaine tendre, celle d’imitation…. Jusqu’à ce que Bottger au 17e, découvre la recette alors qu’il cherchait à faire de l’or !
        Maintenant que le partiel est passé, je peux en parler ! 😉

        28 mai 2010 à 8 h 34 mi

  2. petite parisienne

    Hihhiiiiii! Oui la faïence ou biscuit! loool !
    Génial ça! Tu étudies où? (j’ai fait histoire de l’art (entre autre) à l’école du louvre!) Une « consoeur » 😉 Hihihiiii!
    Biz

    28 mai 2010 à 8 h 59 mi

    • 😀
      J’ai fais mes deux premières années à la fac de Dijon et ma troisième à Paris 1 Panthéon-Sorbonne !

      28 mai 2010 à 10 h 25 mi

      • petite parisienne

        Oh yeah!!!! J’ai fait une licence à paris 1, mais c’était en médiation culturelle! 🙂 Et j’ai une amie qui y fait son master là 🙂
        La fac de dijon je connais pas … mais j’ai une très bonne amie qui y habite 😉 Alors entre dijon et paris… Ca a dû te faire une sacrée différence!

        28 mai 2010 à 17 h 11 mi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s