(ou) Une Bulle (d'air) in Paris

Jean Marais & Jean Cocteau


Il est des histoires

De belles histoires

De belles histoires d’amour

De ces histoires qui nous transportent, nous font rêver,

De celles qui nous font chavirer,

Ces histoires dont il nous semble au fond qu’elles ne peuvent réellement exister

Reléguées à des rêves,

A des légendes,

Des mythes,

Elles ont existé parfois,

Mais pour qui ne l’a pas vécu ça peut paraître si dur à croire…

Et pourtant,

Cela arrive parfois,

Des histoires que l’ont pourrait maudire

car il est si dur de vivre après,

Mais des histoires qu’il faut chérir,

Car après tout, tous n’ont pas la chance de connaître un si grand bonheur…

Si grand que finalement les mots ne peuvent le décrire…

« Un bonheur sans nom »…

Et il y a ce témoignage, ce grand, magnifique et bouleversant témoignage de cette histoire d’amour entre deux monstres sacrés : Jean Marais et Jean Cocteau.

Il y a quelques semaines, je lisais quelques uns des poèmes d’amour que Cocteau avait écrit à son amant,

Une belle et longue histoire de 26 ans à laquelle seule la mort de Cocteau mettra fin en 1963…

Fin?

Non, même pas … Car à sa mort, Jean Marais a eu ces mots :

« Jean, je ne pleure pas.

Je vais dormir.

Je vais m’endormir en te regardant, et mourir, puisque désormais je ferais semblant de vivre » .

Histoires de ma vie, Jean Marais


Faire semblant de vivre, c’est il me semble, la plus déclaration d’amour que l’on puisse faire un quelqu’un…

Cette phrase m’a émeut jusqu’à l’âme…

Alors vous qui lisez ça, si vous n’y croyez pas à l’amour, au grand amour,

Que vous faut il de plus?

Bonne nuit et sur ce faites de beaux rêves 🙂

Dédicace : Merci à Francesca Bakers de m’avoir si bien parlé de Jean Marais, qu’elle a eu la chance de connaître et de me faire partager cette phrase…

C’est si beau

Si tu me lis, gros bisous soeurette ♥

Publicités

13 Réponses

  1. Salut!
    Voilà un joli billet!
    Passe une belle journée:)
    Amitiés
    Elisa, à Rosario, Argentine

    8 juin 2010 à 13 h 05 mi

    • francesca bakers

      Je suis plus que touchée car c’est un peu les faire revivre que de si bien en parler…
      Alors Merci à Toi Sister avec un grand S !!! :)))
      <3<3<3

      8 juin 2010 à 16 h 53 mi

      • petite parisienne

        Ca me fait immensément plaisir Manou! J’avais peur que ca te plaise pas!!! Love <3<3<3 ! :)))))
        (merci de prendre le temps de te perdre ici ;-))

        9 juin 2010 à 11 h 11 mi

    • petite parisienne

      Merci Elisa! Belle journée!

      9 juin 2010 à 11 h 10 mi

  2. très touchant…

    8 juin 2010 à 17 h 14 mi

    • petite parisienne

      Merci beaucoup flou! 🙂

      9 juin 2010 à 11 h 11 mi

  3. Moui, perso non ça ne me touche pas plus que ça 😉

    Je n’aime pas l’idée romantique d’un Amour Unique et Ultime, je préfère plutôt celle décrite par des auteurs comme André Breton (et son livre « L’amour fou »), personnellement je m’y retrouve beaucoup plus.

    9 juin 2010 à 16 h 07 mi

  4. petite parisienne

    Disons que dans ce témoignage je trouve cela beau et incroyable d’avoir aimé quelqu’un au point de se dire cela… 🙂
    Ensuite… Je dirais que tous les « goûts » sont dans la nature et que cela dépend et de son tempérament et sa personnalité et des personnes que l’on rencontre… Comme une petite tresse que l’on noue lentement et sûrement, et dont les brins seraient autant de rencontres (aussi bien amoureuses, qu’amicales, personnelles et professionnelles)

    [Bon même si j’avoue que l’idée d’un Grand Amour je trouve ça très romantique mais c’est très perso ;-)]

    Je n’ai jamais vu ce livre… Peut être que je devrais!

    Merci de ta visite! J’espère que tu reviendras 😉
    (et ps j’ai été voir ton blog, j’aime beaucoup tes photos et la mise en page que tu as réussi à en faire!)

    9 juin 2010 à 23 h 10 mi

  5. Je ne sais pas si je crois au grand amour unique, mais je crois à l’amour vrai que j’aimerai connaitre…
    En tout cas, c’est très beau, merci.

    (Au passage, j’ai parlé art sur mon blog, si ça t’intéresse…)

    13 juin 2010 à 21 h 02 mi

  6. Petite on prononçait ces mots à voix basse, chut il y a un secret qui entoure Jean Marais le beau héros de contes de fées (le bossu, Peau d’âne) j’ai appris plus tard la belle histoire.

    17 juin 2010 à 9 h 39 mi

  7. petite parisienne

    Moi aussi j’adorais Jean Marais pour ses rôles de héros et de « prince charmant »…. Et je n’ai appris cette belle histoire que sur le tard 😉
    J’imagine bien les chuchotements 😉 Je trouve cette histoire magnifique ❤
    Belle journée Louisianne ! 🙂

    25 juin 2010 à 8 h 07 mi

  8. Un frisson… C’est le mot juste pour traduire l’impression que m’a fait ce post. Impression au sens propre du terme. Il est de ces mots (maux) qui vous impriment, ou plutôt s’impriment sur vous. Merci ! Et belle journée à toi 😉

    9 juillet 2010 à 9 h 41 mi

  9. petite parisienne

    J’adore ton commentaire :))) Il est magnifique :))) Je crois que c’est ce que j’aurais aimé que les lecteurs éprouvent car c’est ce que j’ai ressenti en l’écrivant… Merci à toi! 🙂
    Belle journée aussi! 🙂
    Et à bientôt j’espère 😉

    9 juillet 2010 à 11 h 56 mi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s