(ou) Une Bulle (d'air) in Paris

Octobre : le mois de la lutte contre le cancer du sein


Oui je sais, vous allez penser, octobre c’est quasi fini, mais comme mieux vaut tard que jamais (je vous assure) et que j’ai longuement duscuté du sujet aujourd’hui avec une amie, j’avais très envie de publier cette note sur mon blog.

Car si l’on en parle plus ce mois d’octobre, la lutte contre le cancer du sein, c’est toute l’année!

Un sujet qui me touche de près, qui touche et a touché de près plusieurs amies, qui ne peut me laisser indifférente! D’autant que j’ai eu la chance de ne pas être touche moi même par ce cancer …

[Là tout le monde va se demander mon âge je crois 😉 ]

Et pourtant, le cancer du sein, peut toucher jeune, très jeune, même s’il est plus fréquent après 50 ans et avec l’arrivée de la ménopause.

 

Un cancer surtout, qui même s’il est aujourd’hui le mieux traité car le plus fréquent, et même si une grande part des personnes en sont atteintes s’en sortent, parfois sans récidives, reste symboliquement parlant et pour les femmes qui en sont atteintes, le plus lourd et peut être l’un de ceux qui fait le plus peur!

Un cancer qui touche les attributs même de la féminité. Car nombre de femmes doivent subir une mammectomie lorsqu’elles en sont atteintes, et c’est un geste qui reste très lourd émotionnellement et psychologiquement parlant.

Un cancer dont il n’est pas facile de se remettre.

 

Un cancer encore qui comme tous est le plus facile à vaincre et avec des traitements moins lourds, s’il est pris assez tôt. Un cancer dont certaines meurent encore.

Un cancer aussi qui est plus qu’étroitement lié à celui des ovaires et de l’utérus. D’où l’intérêt de voir une fois par an son gynécologue pour se faire palper, en cas de problème, et de ne pas déroger à la règle du frottis tous les deux ans. Oui! Toutes les copines savent comme je peux râler quand elles m’avouent que le gynéco.. heu… c’est quoi? [pas beaucoup n’entrent dans ce cas, heureusement!]

 

Alors faites vous dépistez!!!

Que ce soit à cause de votre âge, de vos antécédents familiaux, à la moindre suspicion de grosseur, au moindre doute, intuition, il faut toujours se fier à son instinct.

Et en parler.

Ce n’est pas important, c’est vital.

Pour la petite histoire personnelle, puisque je l’ai déjà évoqué aujourd’hui, ma maman a eu une suspicion [il y a fort longtemps puisque j’étais encore à la fac, je crois que mes camarades de Paris 1 doivent garder le souvenir de moi pleurant comme une madeleine, par terre, dans la cafétéria! ] elle a insisté pour une faire une mammographie. On lui a refusé dans un premier temps, sa précédente mammographie [un mois auparavant] était [semblait] normale. Elle a insisté, le cancer du sein étant sa phobie après avoir vu sa mère agoniser de ce cancer dans le portugal de la fin des années 60. Elle a eu gain de cause auprès de son médecin. Et cette mammographie avait dépisté son cancer à l’époque.

 

Alors… N’hésitez pas. Ecoutez vous, et au moindre doute, n’ayez pas peur. Car on combat mieux ce que l’on connait! Et ne faites pas partie de ceux qui malheureusement se disent … Et si seulement…

 

 

 

Publicités

7 Réponses

  1. Tu aurais pu montrer tes seins pour faire un articles plus percutant 😉

    30 octobre 2010 à 8 h 35 mi

    • petite parisienne

      Ah bah d’abord j’ai jamais été fichue de réussir un autoportrait !
      Et en plus connaissant l’esprit souvent mal tourné des gens, ils n’auraient vu que ça … 😉
      Du coup j’ai trouvé cette affiche très bien, parlante et tout et tout 😉

      30 octobre 2010 à 8 h 45 mi

    • petite parisienne

      [Ahh! Et je ne montre jamais mes seins aussi 😉 ]

      30 octobre 2010 à 9 h 13 mi

  2. Dommage…

    31 octobre 2010 à 8 h 17 mi

    • petite parisienne

      En es tu vraiment sûr 😉 [je ne suis pas convaincu que ça manque à qui que ce soit… 😛 ]

      2 novembre 2010 à 9 h 35 mi

  3. philou

    le cancer de la prostate peut être tout aussi vécu comme un traumatisme pour les hommes (je ne donne pas non plus mon âge, ni de photos de quoi que ce soit…) mais je trouve l’affiche très bien, sans doute à cause du regard qui te fixe et t’interroge…

    2 novembre 2010 à 17 h 56 mi

    • petite parisienne

      Oui, la campagne de lutte contre le cancer du sein utilise ce visuel ou d’autres similaires depuis quelques années, pour con côté percutant…
      Loin de moi de ne pas estimer à sa juste souffrance ce qu’est le cancer de la prostate, mais une mammectomie est tout de même un signe d’amputation lourd psychologiquement très visible et non pas seulement parce qu’il touche les attributs de la féminité.
      Certes le cancer de la prostate touche un homme dans sa virilité, moins me semble t-il qu’un cancer des testicules d’autant s’il y a ablation (ensuite je vois les choses de façon extérieure , je ne suis pas un homme). Cependant ce sont des signes moins visibles au jour le jour, me semble t-il…

      9 novembre 2010 à 22 h 21 mi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s