(ou) Une Bulle (d'air) in Paris

L’aventure


A Paris, l’aventure se trouve à chaque coin de rue.

Je crois que ce genre d’allégations peut être vraie dans chaque grande ville où nous allons, et encore (pour le peu que j’ai voyagé) j’ai pu constater que Paris n’étais pas la Grande Ville que je m’étais imaginée petiote. (oui petiote mon dream était de vivre à Paris!)

Dans une petite ville, à la campagne, dans un village, on a tendance à connaître tout le monde, à croiser toujours les mêmes têtes!

J’avoue, cela donne un côté rassurant. De se sentir partout un peu chez soi, en famille!

Quand on débarque de sa province à Paris, même si pour moi cela fait déjà 13 longues années (oups merdouille, j’aurais pas dû compter!) , perdre ce côté vous fait un peu perdre vos repères (surtout dans le métro (arff! le métro!)) Mais que c’est grisant!

Oui, incroyablement grisant!

Il y a tout ce monde, qui vous semble à portée de main (surtout quand comme moi vous êtes débarquée à la fin de vos études à 21 ans (ahh c’es beau d’être jeune) (sniff quoi!)). Tous ces gens qui ne demandent qu’à être connus, ces lieux à être découverts, ces nouvelles visites, ces nouvelles expériences, cette effervescence! (oui Paris est effervescent en comparaison de ma petite ville de province!)

Toutes ces choses à faire.. Je .. (ouf! J’en ai la tête qui tourne!)

Mais s’il y a quelque chose que l’on réalise très vite à Paris (et que l’on oublie tout aussi rapidement, à Paris, (oui c’est triste comme on prend vite certaines habitudes ;-)) c’est que l’aventure est à chaque coin de rue!

Tenez! Il y a quelques semaines, je crapahutais tranquillement dans mon quartier (de l’autre côté de ma rue donc), ayant une envie de prendre l’air avec mes béquilles, et d’aller me prendre un café dans le parc tout proche. A cette fin (réaction de cause à effet) je m’arrêtais au distributeur retirer de l’argent…

La suite je l’avoue est un peu floue (et là, donc, je suis toute détestation contre mes anti douleurs!) (ceci étant dit, je peux continuer). Donc même si la suite est floue, je m’en vais vous la conter.

J’arrive donc au distributeur,

Et fais patiemment la queue,

Derrière un jeune homme.

(ou un peu plus vieux, j’ai du mal à resituer la tête si ce n’est que sur le coup, j’en ai pensé beaucoup de bien!)

Ce garçon donc finit par prendre son argent, se retourner,

(Là je pense, canon!)

(Pour une fois! Oui je suis une spécialiste des moches, ringards, bizarres, psycho et autres genres qui vous font vous dire que finalement le célibat éternel est un truc trop top!)

Et…

[Petit trou donc]

Nous avons

[Je crois]

Echangé quelques mots!

Et…

Et…

[Arfff malheureusement cette histoire contient de mauvaises surprises]

Ce charmant garçon détourne assez mon attention pour que je la détourne aussi de mes 30€ qui s’amusent à faire un aller retour dans la machine (je vous préviens ça n’évite pas la facturation!) Je suis contrainte de retirer à nouveau 30€ et là, le garçon s’excuse disant que c’est sa faute, qu’il m’a déconcentrée/

[Pas faux, j’avoue]

Et je trouve même l’attention charmante!

[J’ai trop l’habitude des goujats, encore une fois! ]

Et dans la foulée il me note son téléphone sur son ticket!

Me disant

[ et là soit c’est vraiment allé très vite, soit il s’est passé un truc avec mon cerveau!]

Il me dit : vous voyez je ne vous demande rien, je vous donne mon numéro de téléphone!

[Ah là! Je crois qu’on pourrait tenir toute une note que faut-il faire ou ne pas faire lors d’une rencontre/ premier rv, je crois que les garçons sont aussi paumés que nous, s’ils ne veulent pas être pris pour des coureurs intéressés et désabusés!]

Demi tour, talons, et ayé le type il est parti loin (et moi je suis empêtrée dans mes 2 béquilles, ma carte, mes 30€ , mon sac et le ticket!) (je sais que je suis une fille mais là quand même ça fait beaucoup!) (oui je suis une fille je n’ai que 2 mains !)

Donc je vous épargne la suite

Evident

Bien sûr

Dans ces circonstances,

Le numéro, je le perds, of course!

Pour une fois que je tombais sur un garçon à l’air charmant!

Ahhh!

Malédiction!

Moralité : L’aventure nous attend à chaque coin de rue, même au coin de la nôtre

Moralité 2 : Ne jamais sortir sous l’influence de quelques substances que ce soit y compris des antidouleurs, au cas où.. au cas où …

Arfffff!!!!! Malédiction inside! 

Publicités

12 Réponses

  1. Le numéro perdu, je n’y crois pas. C’est juste un acte manqué.

    4 mai 2011 à 12 h 02 mi

    • petite parisienne

      Oh ! Je ne crois pas ! L’ixprim, ça vous met vraiment les neurones sens dessus dessous et sur le coup, je me suis plus inquiétée de mes 30€ perdus…
      Cependant… L’inconscient a ses raisons que la raison ignore… Alors … Tout est possible 😉
      (bref on ne saura jamais! :p)
      [Merci de ta visite et de ton com’! Ta preums si je ne me trompe;-))

      4 mai 2011 à 12 h 24 mi

  2. J’ai souvenir d’avoir déjà commenté il y a longtemps. Mais je dois être ce qu’on appelle un lecteur de l’ombre.

    4 mai 2011 à 12 h 47 mi

    • petite parisienne

      Oh! Eh bien toutes mes excuses si tu as commenté il y a même longtemps … Je suis confuse 😉 [Donc contente que tu recommentes 😉 ]

      4 mai 2011 à 13 h 56 mi

  3. Perdu perdu ?

    4 mai 2011 à 19 h 08 mi

    • petite parisienne

      J’avoue? Je l’ai retrouvé récemment… (ce week end) noyé si l’on peut dire… Mais j’ose plus! Ca fait 3 semaines si ce n’est plus… (et puis il voulait peut être juste rendre service pour mes 30€ disparus… ) (c’est bizarre ça sonne pas pareil quand je le dis ;-))

      4 mai 2011 à 19 h 21 mi

  4. Perdu?? Mais comment as-tu osé?
    Plus qu’une solution : les petites annonces!

    4 mai 2011 à 19 h 45 mi

    • petite parisienne

      [Tiens au passage tu sais que tu as perdu ton avatar ! 😉 ]

      Mais heuuuu! J’ai pas fait exprès ! (je rappelle le contexte : béquilles, anti douleurs, réaction aux anti douleurs itou :p) lol ! [C’est gentil de me trouver des sujets de notes ! 😉 ]

      4 mai 2011 à 19 h 52 mi

  5. Donc en fait c’était plus simple de rager pour le numéro perdu que de regarder le même numéro retrouvé sans oser appeler 🙂 je me moque mais je ferai pareil…
    Aller fonce ! appelle !

    5 mai 2011 à 5 h 15 mi

    • petite parisienne

      Ohlalalala! Mais c’est trop vieux! La fille du distributeur il s’en souvient plus depuis longtemps! [c’te honte! :p)

      6 mai 2011 à 22 h 58 mi

  6. philou

    et dire que quelque part, il attend près de son téléphone un hypothétique appel ! c’est beau comme un début de roman ton histoire… et plein de promesses comme tous les débuts possibles …sais t on jamais : reviens roder autour de ce distributeur mais trop souvent quand même : tu te ferais reperer par le service sécurité.

    6 mai 2011 à 6 h 54 mi

    • petite parisienne

      Hihiiii! Il a surtout oublié la fille du distributeur depuis longtemps! J’étais tellement à l’ouest sur le coup que j’ai même pas capté que c’était pour moi le number! :p

      6 mai 2011 à 22 h 53 mi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s