(ou) Une Bulle (d'air) in Paris

Immobilisme


Je regarde derrière moi avec trsitesse et déception
Je n’acuserais personne pour cela
Ni coup du sort
Ni hasard
Ni volonté quelqu’elle soit.

Nous sommes libres
Nous faisons ce que l’on veut de nos vies.

Et justement qu’en ai je fais,
Un peu de gâchis par là
Des broutilles là
Rien ici
Et un drame ou deux par là.

Manque de courage?
Manque de volonté?
Manque de force?
Manque d’intelligence?

J’ai la sensation de n’être rien?
Inconnue aux autres
Inconnue au monde

Invisible
Sans attaches et sans accroches.

Cela m’évoque ce film fantastique, Van Helsing, l’homme à sa place bulle part, sans passé, sasn souvenirs, avec plus pourtant que d’autres, l’archange vengeur gabriel
Mais ceci est un film fantastique

Alors que moi je me retrouve confrontée à un grand vide.
Quelque part à cultiver de peur qu’il ne soit cotagieux
Et qu’apporter aux autres?
Mon opinion étriquée?
Celle qu’en général les gens ne comprennent pas, me renvoyant une image plus que néfaste?

Je fais souvent une bonne première opinion
C’est peut être ce qui me chagrine
Cette sensation de mentir aux gens
Car qui suis je?
Rien
Qu’est ce que je fais de ma vie,
Rien
Y a t-il déjà eu quelqu’un de fier autour de moi?
Non, bien sûr.
Tous mes efforts se sont écrasés contre un mur et béton,
Et de mes blessures je me suis sentie tel Quasimodo,
A peine faite pour vivre reclue dans ma tour
Pour ne pas importuner les autres
Ceux qui brillent
Ceux qui réussissent
Les gens bien

Alors j’ai envie de disparaître à la vue
De me terrer
Je me trouve une huitre,
Claquemure mon chez moi
Rentre,
M’y mets en boule
Et reste là
Immobile
Oui

Encore une fois.

Publicités

4 Réponses

  1. philou

    un texte qui ne te ressemble pas, toi si prompte à s’enthousiasmer pour un bourgeon, un oiseau ou une fleur … devons nous absolument laisser une trace de notre passage, si possible élogieuse et admirée ou au contraire, tracer notre sillon dans une régularité d’horloge sans déranger l’harmonie environnante, quitte à passer inaperçu…?

    14 mai 2011 à 7 h 59 mi

    • petite parisienne

      Je reste prompte à m’enthousiasmer et un rayon de soleil suffit à me rendre heureuse. J’imagine que c’est une autre facette de moi même 😉 Je suis un être complexe 😉
      Je ne sais pas, mais on aimerait j’imagine, au moins pour des proches ou des gens qu’on a aimé non?
      Mais on pourrait se lancer dans une question philosophique !

      14 mai 2011 à 12 h 57 mi

  2. Je n’aime pas trop te lire comme ça. Non pas que cela soit mal dit ou écrit, au contraire : c’est très touchant et sensible. Mais je n’aime pas te savoir dans cet état d’esprit (qui me rappelle un peu le mien…)

    Fait un sourire à la vie, tu as de tant de choses à apporter, que tu donnes déjà.

    14 mai 2011 à 10 h 44 mi

    • petite parisienne

      Merci beaucoup pour l’avoir lu et pour le touchant et sensible…
      Je t’avoue que je ne raffole pas de cet état d’esprit mais c’est aussi une partie de moi, qui le soir, seule, à tendance à m’envelopper…
      Comme quoi, nous avons de choses en commun 😉 J’imagine que tu comprends alors!

      Merci! Oui je souris et ai envie de sourire! 🙂 (c’est juste plus dur à certains moments qu’à d’autres ;-))

      Merci douce océane et très beau we à toi 🙂

      14 mai 2011 à 12 h 59 mi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s