(ou) Une Bulle (d'air) in Paris

France

Balade bourguignonne


Rien d’extraordinaire pour commencer… je suis partie pour le week end de Pâques.

Dans un lieu où je me rendais pour la première par contre, en plein Bourgogne.

J’étais déjà passée près de là, j’en avais entendu parler, mais cependant j’étais toujours restée sur les grands axes, ignorant quelles merveilles se nichaient dans les coins et recoins, à quelques km d’Auxerre, du Morvan et de l’autoroute (le Morvan étant cela dit aussi un lieu incontournable de la France!)

Ce que je connais de la Bourgogne, je l’avoue, se limite à Dijon et à la portion d’autoroute qui m’emmenait sur mon lieu de vacances autrefois (oui je ne pars plus en voiture à présent ou de façon rarissime) , sur la portion de route entre Auxerre et Mâcon. Pas grand chose donc!

La balade commence à la gare de Bercy, dans le 12e à Paris. (Quoi! Une gare à Bercy!?) J’avoue que durant un très long temps j’ignorait l’existence de cette gare parisienne!

La gare de Bercy, outre le fait de voir partir le train de nuit à destination de Rome, c’est la gare du TER Bourgogne!

J’y avais déjà accompagné une amie habitant près de Montbard (d’ailleurs proche du lieu où je me suis rendue) sans y prêter vraiment garde!

La balade commence dans le train! Le paysage qui défile sous mes yeux me ravit et me fait dire que décidément je dois programmer un jour un petit trip bourguignon ! Et dire que pendant des années cet adjectif s’est uniquement adjoint à la fondue (oui j’ignorais les saveurs viticoles de la Bourgogne à l’époque). L’Ecole du Louvre m’a fait découvrir la part historique, à présent il est temps d’aller apprécier tous ses charmes!

La voie ferrée sur une grande partie du trajet, longe une voie fluviale, l’Yonne il me semble. Bâteaux, péniches, villages et manoirs, forêts et champs se succèdent, me donnant envie de sortir du train pour aller visiter, ou au moins où nous sommes.

Le train me dépose en gare de Tonnerre, près d’un lieu que je connais pourtant, la carte m’indiquant qu’effectivement j’ai une amie qui habite à quelques km ; cela me semble pourtant à des lieues, à des millénaires de l’endroit où je me rends.

Ce lieu?

Noyers (sur le Serein, un tout petit cours d’eau). Noyers, est une Cité Médiévale en goulot entre deux bras d’eau.

Un ancien village qui était autrefois sur la route des foires, et s’est particulièrement développé grâce à son enrichissement (d’où la taille particulièrement importante de son église! Preuve de sa richesse!) .

Le village appartenait alors au XIIe siècle, à une riche famille, dont l’évêque de Sens qui couronna Philippe Auguste, et le seigneur qui fortifia la ville partit à la seconde croisade.

Au XVe siècle, le village tomba dans l’escarcelle bourguignonne, c’est de cette époque que date l’Eglise.

Le village sert régulièrement de lieu de tournage! Entre autre,  le chevalier de Pardaillan, l’Enfant des loups et en ce moment des castings pour (et depuis quelques années) Une famille formidable, côté téléfilm ; côté film, la la Grande Vadrouille, Molière de Tirard (avec Romain Duris) ou Stardust.

Admirez !

(malheureusement mes béquilles m’ont encore empêché d’emmener avec moi mon réflex, j’ai vraiment été tristesse! )

Vous ai-je dis qu’il était classé aux monuments historiques? 

Ville médiévale

Des maisons à colombage à perte de vue, comme il se doit! ;-)

Tout cela en pleine campagne of course! (au bord du Serein donc!)

Quelques adresses sur place :

Une bonne table au Guide Michelin : Maison Paillot

Pour dormir dans une tour médiévale,  Une délicieuse chambre d’hôtes : La vieille Tour

Et le boucher (Maison Paillot également) qui fait une super charcuterie et autres produits du terroir! 😉

Pour en savoir plus : L’Office du tourisme de Noyers 

Un peu plus sur Noyers : http://fr.wikipedia.org/wiki/Noyers_(Yonne)

Et pas très loin, amateur de bons vins et de médiéval, il y aussi le village de Chablis à découvrir : 😉

Publicités