(ou) Une Bulle (d'air) in Paris

Coup de Coeur ♥

C’est vendredi, et tout reste en vrac, patatraque!


Après tout pourquoi changer les habitudes de cette semaine, quand je ne vous ai livré que des billets en vrac, oubliant même la petite chronique du mercredi que j’avais préparé (dans ma tête et dans le métro) lui préférant mon lit et mes oreillers douillets, des rêves et un bon livre (je suis en ce moment plongé dans Maupin et ses chroniques de San Francisco, il était temps depuis le temps que je le prête et conseille à des amis de l’acheter! ) (d’ailleurs tous ont adoré.. cette dernière décennie! :p) Je vous rassure entre temps j’avais lu beaucoup d’autres choses!

♥ Livre du moment ♥

Que je conseille plus que vivement (avec ses nombreuses suites) à tous ceux qui ne l’auraient pas pu.

Partez dans le San Francisco des années 70 (76, exactement, the best year when I’m born!), pour un voyage savoureux fait de chroniques qui suivent ces petites vies égarées et malmenées mais truculantes. Etre sérieux tout en légèreté, j’aime!

Bon je suis loin d’avoir fini mais ça va me faire de la lecture dans le train!

♥ Strasbourg ♥

En parlant de train, c’est là que je pars cet après midi, vous n’aurez donc pas de mes nouvelles avant lundi soir ou mardi (oui je prends un grand we pour voir a best friend)

Au programme, (entre autre) l’allemagne, baden baden et les termes de Caracalla, de la tarte flambée, des balades, et de bons moments entre amis ! 🙂 (au moins!)

♥ Books & Co ♥

Et en parlant de livres, le drame est arrivé jeudi dernier!

Je disais à une amie qui ne trouvait plus son bonheur en librairie qu’elle avait tout un choix de livres d’occasions, « Mais où me dit-elle » (ahlalalala et dire que nous étions au Paradis du Fruit sur les quais!), mais les quais bien sûr (Ah bon?) Et ça doit être cher, ou il n’y a que de très vieux livres: (mais non! On trouve aussi des nouveautés!) et puis Gibert Jeune! « Ah bon?On trouve des livres d’occas’ chezGibert? _ Mais ouiiiiii « .

Ah le drame, le sujet qu’il ne fallait PAS aborder!

Parce que 10 mn plus tard elle prenait le rer à Saint michel et …

Et moi?

Bah devinez!?

Bon, juste un petit livre chez Gibert (petit plaisir inside!)

Un petit livre? Voilà ce que ça donne! (j’avoue je n’en ai pas pris plus car je n’avais plus de place dans les bras et pas vu les petits paniers :p) (oups) Non, mais ce n’est pas comme si mes bibliothèques ne débordaient pas hein!

♥ Pénélope B. ♥

Depuis le temps que je dévore son blog et adore ce qu’elle fait (et que je bave devant ses livres en me disant next time) ayé j’ai craqué! Bah du coup j’ai pris les 3 ^^ (vous croyez qu’elle me les dédicacerait? :p) Bonne lecture pour moi ^^ (Happy inside!)

[Nan en rêve, je vous l’avoue juste à vous, j’adorerais l’ITW pour ce blog… qui rêve, rêve! 😉 ]

♥ Encore des jolies choses ♥

Dans la série petits plaisirs (mais grand bonheur) : ma fleur préférée (bon d’accord une de mes fleurs préférées) : Une jolie Gerbera qui égaie mon intérieur.

Petit craquage pour 1€ sur l’Ile de la Cité au Marché aux Fleurs ♥

♥ Expo Manet au Musée d’Orsay ♥

Entre 3 mouvements de foule, moi, ma patte folle, mon oeil en vrac et une amie avons fait cette expo. Jeudi matin et la foule nous étouffait déjà! La faute aux touristes (bien courageux par ailleurs!)

Qu’en ai-je pensé en 3 mots? J’ai été déçue par les textes de l’expo, à mon sens peu explicites. J’avoue ne pas avoir pris l’audioguide.

Le parti pris des dernières expos est gardé, celui d’appréhender une période ou un artiste de façon globale en ne cantonnant pas au thème de l’histoire de l’art et de la peinture.

Une expo intéressant mais qui ne m’a pas séduite plus que cela….

Je suis tombée sous le charme absolu d’un paysage lunaire ♥

Le portrait d’un ange (un enfant) ♥

Et la dernière oeuvre inachevée de Manet… ♥

♥ Cuisine  ♥

Hier soir, j’ai fait un Rissotto!

♥ Drame de la célibataire ou célibatante! (?) ♥

Et moi qui aime tant partir, voyager, découvrir, m’évader, je crois que 2011 ne sera pas!

Avec Rome qui s’est annulé au dernier moment, c’était un mauvais présage évidemment! Et je sais que je suis beaucoup partie en 2010. Mais n’empêche! Je suis un peu triste…

C’est le drame d’être célibataire et de partir seul!

J’avoue que quand mes amis ont commencé à me faire étalage de leurs vacances (avec des amis) je l’ai très mal pris ! Et j’avoue que je suis beaucoup moins motivée pour partir seule, je suis la pro des emmerdes sur place!

Alors je ne sais pas…

C’est toujours la même question de la célibatante : partir seule, et de la célibataire : ne pas partir? (vous allez me dire, Paris c’est chouette, mais beaucoup moins quand on ne bouge plus … :p ) (oui vous allez me dire je pars en we, ce we! 😀 !)

Quelle destination vous me conseillez ? 😉

♥ Logo ♥

Le futur logo du blog, alors franchement, vous en pensez quoi?

♥ Et toujours : Un ptit clic! ♥

Le concours blog Cosmo (un clic par jour!)

Et un peu de lecture sur My Major Company!

Ayé? Vous avez la tête qui tournicote?

A très vite!

Et beau we à vous ! 🙂

Publicités

Mon vrac du Lundi


C’est lundi, c’est vrac, c’est fourre tout, c’est Presqu’ito, et non ce n’est dans mon sac!


[Non, en vrai mon sac est pire! Arfff, non ma table, j’ai tout vidé dessus, Oh honte, oh! Et puis on s’en fout! 😉 ]

♥ Un petit lundi ensoleillée pour vous dire déjà que je me suis réveillée de bonne humeur et que j’aime ça!

♥ Un lundi pour se réveiller en douceur (quand on peut, hihiiii!) avec une petite musique!

Caruso by Luciano Pavarotti of course! : Je vous ai dit que j’adorais Caruso? Combien de fois ne me suis-je assise derrière mon piano pour la jouer (et humhummm la chanter mais bon, je vous rassure, vous n’en saurez rien ;-))

Ou alors un peu plus pepsi pour se secouer les neurones et avoir envie de danser un peu derrière son écran (pas trop hein, faudrait garder de l’énergie pour le reste de la journée!;-))

Audio Surf: Steve Sharples – Bolero que vous pouvez dans une de mes BO préférées d’un de mes films préférés : Moulin Rouge. J’adore!  Et j’adore me trémousser sur cette musique ! (oui je passe mon temps à me térmousser (chez moi) et non ce n’est pas une mauvaise habitude:

♥ Un lundi aussi pour vous parler qu’un site que vous connaissez peut être déjà : Oh les Girls!

[Oui ça s’est le petit billet que je voulais faire hier soir, sauf qu’à la place je suis allée me coucher ! héhéhéé! ]

Oh les girls ? C’est un site lancé par Jane, dont vous connaissez certainement le magnifique blog Libelul . C’est depuis un collectif de girls blogueuses et de mecs blogueurs. Un endroit au design doux et sucré, chaleureux, dans ceux où j’aime aller me perdre!

Un lieu de partage et découverte fait pour faire découvrir de nouveaux blogs, des coups de coeur. Y faire une revue de presse bloguesque de la semaine, tenue par un invité hebdomadaire!

Et l’invitée de la semaine, it’s me, et j’en suis très fière! 🙂 PetiteParisienne chez Oh les girls

Alors pour découvrir le site ou voir mes coup de coeur, cliquez!

♥ Une semaine aussi pour tout le reste, mes petites bulles de we non finies, non publiées (arfff j’oublie toujours qu’il n’y a que 7 jours dans une semaine! Drama inside! ) que je n’ai pas eu le loisir de publier.

♥ Et vendredi prochain, ma première itw pour ma nouvelle rubrique des Parisiennes! Où vous allez découvrir une parisienne jusqu’au bout des ongles! ^^

N’oubliez pas de m’envoyer un mail si vous voulez participer à la rubrique! (parisien, francilien, pure souche, expat’, nouveau, pour peu que vous ayez un lien avec Paris vous êtes les bienvenus! :))

♥ Et puis surtout le we prochain, je go en vadrouille à Strasbourg! Avec un super programme (que je croise les doigts inside pour que le genou et l’oeil soient guéris à temps pour pouvoir profiter) (je pense même à me lancer dans le vaudou & co ! :p) Donc point de billets entre vendredi et mardi, mais de grosses pensées ! 😉

Je vous souhaite une très belle semaine ensoleillée à tous avec des Besos inside!

Ps : aux gagants du concours woody allen, j’attends vos retours sur le film, si vous le voulez bien !;-)


Le Bleu Venise de Daphné


Daphné,

Vous devez connaître,

une chanteuse

Qui a sortir son 3e album Bleu Venise, un titre qui pour des raisons personnelles me parle personnellement….

Un titre tout particulièrement

Me parle

M’émeut

M’empreint de mélancolie

Et me teinte de nostalgie

En ce moment il m’accompagne en permanence, du matin au soir, surtout le soir.

Vous n’avez pas déjà eu cette impression que  chaque mot avait été écrit comme étant le reflet de vos pensées les plus profondes,

celles dont vous ne pouvez, voulez, n’arrivez pas à parler….

Quand j’aime une musique, j’ai tendance à l’écouter en boucle, sans cesse, presque jusqu’à l’écoeurement, avant d’y revenir, après d’autres musiques. Tout album a SA musique, celle qui fait vibrer mon âme.

Dans Bleu Venise, c’est

L’un dans l’Autre

http://www.deezer.com/listen-8930360

[Je sais ce n’est pas l’idéal pour me sortir de ma déprime passagère, mais c’est peut être pour cela que je m’y reconnais si bien …. 🙂 ]


Balade Parisienne du dimanche : Les quais ♥


C’est dimanche,

Le soleil brille,

Le printemps est là !

Bref, la journée idéale pour une petite balade et partir en quête des trésors cachés de notre petite capitale !

Un de mes fétiches du dimanche !

On oublie souvent que Paris regorge de points d’eau entre ses nombreux canaux et les quais de Seine !

Un brin  d’eau

De silence

De rayon de soleil

Et on se sent déjà si ce n’est en vacances,

En week end à la campage

Et dire que nous

avons tout ça à deux pas !

Alors qu’attendez-vous ?

N’oubliez pas l’appareil photo !

N’hésitez pas à vous arrêter pour déguster

une crêpe ou une gaufre, les pieds presque dans l’eau

Et votre livre pour un besoin de solitude

Vous êtes coupés et de la circulation et du bruit de la ville : Un bonheur !

Mon petit havre de paix quand j’ai besoin de me couper un peu de Paris…







  • Mon préféré : Le canal Saint Martin, Paris 10

  • A ne pas oublier :

Le Bassin de la Villette, Paris 19, quais de Seine et de Loire

Le Bassin de l’Ourcq, Paris 19

Les quais de l’Arsenal, Bastille Paris 11

  • Et toujours : Les quais de Seine


Un peu de rêve, de cocooning et un orgasme buccal inside


Cette semaine j’ai eu l’excellente idée d’accompagner une amie pour un gouter et de me fier à sa présélection de lieux…

C’est ainsi que nous sommes ensemble aller tester le T1, le Salon de Thé de l’Hôtel Scribe!

Laissez moi vous mettre dans l’ambiance!

A deux pas de l’Opéra, rue Scribe, se niche l’Hôtel Scribe, et son salon de thé, un véritable petit écrin.

Auvent pour l’entrée de cet hôtel du 19e, né à l’époque de Café de la Paix et de l’Opéra de Charles Garnier.

Le hall est prometteur, entre lustre brillant de ses feux, salon aux canapés en velours vert, où l’on aurait envie de se blottir entre deux bibliothèques au fond, l’accueil par un hôte d’accueil en livrée, personnel tout sourire, et restaurant alléchant sur la gauche (jusqu’au moment où votre oeil hasarde un regard de la carte aux prix évidemment ;-))

Le lieu est plus que prometteur, en ce début janvier je le trouve enchanteresque et chaleureux, bref je suis ravie de mon choix et mon amie aussi !

J’ai la pensée furtive qui me rend un brin nostalgique également que ce serait le lieu idéal pour un rendez vous galant. Imaginez l’homme qui vous inv iterez à dîner dans un tel cadre ou à prendre un verre/ un thé dans un lieu à la fois cosy, intime, agréable, discret et classe… Il aurait déjà pas mal de points dans son jeu! vous me direz tout dépend de l’homme… Je répondrais que peu auraient une telle idée ni autant d’imagination (ma dernière invitation (refusée) ayant été à un bowling!) (Oui j’ai un succès fou avec les hommes mais là n’est pas la question!)

[Donc en aparthé, mesdames qui avez envie d’un cadre romantique avec votre chéri, prétendant, ou juste sur l’homme sur lequel vous avez des vues (oui pourquoi les hommes auraient-ils l’apanage de l’invitation? Ce n’est pas parce que je suis timide et vikeux jeu que vous devez faire comme moi!

Ou messieurs, qui recherchez une idée galante et charmante pour un premier ou xième rendez vous …

Cette adresse peut être une idée!]

Ce petit aparté étant achevé, nous nous dirigeons donc à droite dans le Salon de Thé.

Là encore un magnifique lustre veille sur des canapés de velours, petits coins cosy propices à la conversation.

Les délaissant, nous montons à la mezzanine! Une bibliothèque remplie de livres (je suis assise devant quelques ouvrages sur l’Inde), et d’autres petits lieux plus intimistes encore que le rez-de-chaussée (évidemment!)

Déjà conquise par le cadre, c’est au tour de la carte de nous faire de l’oeil! Nous avons sauté exprès le repas de midi, alors autant en profiter!

 

Entre autres boissons, nous attendent des thés d’Inde, de Chine et des thés parfumés. Les pâtisseries sont également prévues!

Nous craquons que la formule Tea Time, il est 16h, cela tombe bien!

Le choix fut dur, je l’avoue…

Les madeleines à l’ancienne (un de mes péchés mignons) me font de l’oeil, mais aussi les financiers, je résiste aux tartes… Pour finalement craquer sur la religieuse au nutella, et là… c’est l’orgasme buccal (oui je l’avoue, un pure délice!)

Et pour ne pas l’oublier le thé était lui aussi délicieux, un zeste de gingembre, un de peu de menthe et d’agrumes, fin, et léger! (bref parfait pour accompagner mon incartade!)

Le temps est passé trop vite dans un endroit où même si mon porte monnaie ne me permettra peut être de revenir de si tôt, j’adorerais revenir (ou m’y faire inviter! (à bon entendeur… Ah non zut, y’a personne à l’autre bout du fil!))

Pour un thé parfumé (1er prix) : 7€10

Pour une pâtisserie : 8€

Tea Time : 15€

Possibilité également de boissons alcoolisées (vin, cocktails, champagne), de repas, et de lunch!

T1

Hôtel Scribe

1, rue Scribe

75009 Paris

Métro Opéra ou Chaussée d’Antin


Brunchons sympa au Catz Café !


Le Catz café, voilà une adresse que je souhaitais tester depuis longtemps et qui était sur ma petite liste! A chaque fois, je n’avais pas réservé et était refoulée faute de place! Donc, cette fois-ci quand on me proposa d’y aller, tout de go, je pris soin de bien m’occuper de la réservation! Car je suis loin d’être la seule d’avoir eu l’écho de cette bonne adresse bien connue dans le 09e ! Au Catz Café, il y a toujours du monde, et deux services (12h00 et 14h00).

On m’avait vanté le brunch pour ses confitures artisanales tandis que d’autres m’avait parlé de l’accueil…

Alors,

Autant vous le dire, sa réputation n’est pas surfaite, loin de là!

J’ai autant aimé le lieu et son cadre chaleureux (la prochaine fois je prends le canapé, celui à côté de la bibliothèque ;-)) , que la gentillesse et la sympathie de son personnel. Ah oui, et le brunch, mais cela va sans dire! Pour bruncher au Catz, un seul impératif : être gourmand! Case dans laquelle je me glisse sans aucune difficulté (enfin façon de parler de parler car ma gourmandise ne m’aide plus à me glisser où que ce soit! :p)

Un lieu où on arrive, s’installe, un lieu familial comme en témoigne quelques poussettes 😉 , où l’on prend son temps pour bruncher!

Cosy, et chaleureux comme je le aime!

Oui, je sais ce que vous pensez, que du blablabla mais concrètement on y mange…. quoi!? Petits gourmands, va!

Alors commençons par les boissons :

Un jus d’orange et une boisson chaude à volonté avec une carte des thés! Je vous recommande le délicieux thé blanc, Passion de Fleurs, mais dans les thés noirs celui de noël n’était pas en reste et j’avoue que j’en aurais bien testé quelques autres!

La corbeille de viennoiserie et pains (remplacée dès que vidée….) vous attend sur la table et vous allèche! Les oeufs brouillés avec ou sans saucisse sont disponibles à la demande.

Et là… Je vous conseille, vous recommande, et un peu plus, de ne pas commencer sans goûter la pâte à tartiner maison. Une « tuerie » ! Voilà qui résume bien ce que nous avons goûté, à la imite de l’orgasme buccal! Et oui, même moi j’en ai ai oublié de gouter le nutella, c’est pour vous dire! Ils trônent sur un plateau à l’entrée, entre le miel et les confitures artisanales dont poire et goyave ce jour là.

Puis… Viens le tour du buffet salé et sucré! (Quoi? vous n’avez plus faim? Mais pourtant, nous commençons à peine!)

Côté sucreries, la compote de pommes est un incontournable (miammmm!)

Bref, de quoi bien manger, plus qu’à sa fin,

Bon et Copieux

Et servi avec le sourire!

Un endroit que j’ai aimé, recommandé, et dans lequel je retournerais avec plaisir!

Par ailleurs, le Catz Café propose régulièrement des expositions à ses clients, de photographies en ce moment.

Brunch – Buffet : 24€

2 services : dès 11h00 puis dès 14h00

Brunch les samedis et dimanches de 11h00 à 16h00

http://www.catzcafe.com/catzbrunch.html

Ouverture en semaine pour la formule restauration 😉


Raiponce, un conte moderne


Pour moi, un cinéma, c ‘est une tradition à Noel.

Cela a commencé à mes 3 ans, lorsque le jour de mon anniversaire, l’on m’a emmené voir mon premier disney. Rox et Rouky, j’ai pleuré comme une mini-madeleine! (Etre née pendant les fêtes a certainement aidé un peu cette tradition, of course ;-))

Et puis après ca chaque année, encore et encore, jusqu’à mes 20 ans! (ensuite c’est qui y traianit mon petit copain lui expliquant la tradition et qu’il n’avait pas le choix s’il voulait rester avec moi ;-))

Et puis… La tradition s’en est allée … et est revenue (mais je n’ai jamais renié mon goût des dessins animés, promis!)

Je n’ai donc pas fait exception cette année et pour mes 34 ans (enfin plus exactement le jour de noel) donc pour mes 34 et 4 jours, je me suis offerte une après midi avec Raiponce (et un pop corn, je l’avoue, je l’avoue, mais bon, c’était Noel!)

Raiponce?

C’est un dessin animé loin des dessins animés de mon enfance qui me font penser que les enfants et les petites filles en particulier ont bien grandi depuis mon époque (et ce n’est probablement pas plus mal! )

Raiponce, c’est donc un dessin animé pour petits et grands (je ne me lasserais jamais de dire que les dessins animés se voient et peuvent se voir à tout âge) (et très grands!) ,

 

Un dessin animé décalé et un peu décoiffant!


(je vous mets la BA et pour ceux qui ne veulent rien savoir du film, sautez le paragraphe suivant ;-))

Nous avons donc une charmante jeune fille sans défense, mais pas tant sans défense que cela, la version moderne de la Belle Au bois Dormant (la référence étant sans contexte évidente et amusante!) (oui mon dessin animé préféré à 6 ans ;-))

Nous avons un prince charmant loin d’être prince (mal né et non fortuné) et loin d’être charmant (il se moque bien de notre jolie princesse ce voleur sans états d’âme)

Nous avons une gente dame qui doit prendre la défense de ce pauvre bougre et se défend bien mieux que lui puisqu’elle lui sauve plusieurs fois la vie!

Vous aimez?

J’adore!

J’adore cette princesse qui bien qu’issue des Contes des frères Grimm est incroyablement moderne!

Et si comme moi vous êtes une inconditionnelle des Disneys, vous adorerez les nombreuses références qui y sont pléthores!

Mais ce que j’aime aussi….

C’est que c’est une jolie histoire qui finit bien, car…

(oh allez je vais le dire, tant pis, je crois que je n’arriverais plus jamais à me défaire de mon image de romantic girl!)

L’amour triomphe toujours 😉

Héhééééé….

[Donc là si vous ne vouliez rien savoir du film vous pouvez relire 😉 ]

 

Alors, si vous avez envie de vous changer les idées, d’un peu de légèreté, de replonger en enfance ou de vous faire plaisir, filez voir ce joli film 🙂

(et non, vous n’êtes pas obligé d’y accompagner votre fille/nièce/filleule/ fille de votre meilleure amie pour vous donner bonne conscience ;-))

Alors bon film! 🙂


Un petit air de Provence dans Paris! Pour un petit moment d’évasion des yeux et de l’odorat


Il y a une rue à Paris dans laquelle je me plais souvent à passer. Je l’ai découverte en 2001 lorsque mon statut d’étudiante me faisait passer la majeure partie de mon temps entre le Théâtre du Châtelet et le Théâtre de la Ville! Des moments rêvés (oui, oui, ouiiii!)

Ensuite, je revenais à chaque période de Noël l’arpenter pour y trouver soit des cadeaux, soit des idées de cadeaux.

Ne vivant pas très loin [en métro évidemment 😉 ] je me plais toujours à l’arpenter!

C’est ainsi qu’une des dernières fois mon regard a été attiré par une charmante boutique.

La première fois, et la deuxième, elle était fermée ! La troisième j’y entrais sentant un par un [oui la cliente maudite c’est moi! 😉 ]. La quatrième, je me lançais dans un timide achat d’un mini savon d’Alep, tandis que mes yeux avides regardaient avec envie savons de Marseille, savons d’Alep, savon noir pour le gommage,… et le reste! 🙂

Des couleurs pour les yeux,

Des senteurs pour le nez,

Et des textures à toucher et caresser…

L’endroit idéal pour chasser la morosité de l’hiver et la pluie qui nous envahit! :

Des savons de Marseille.... Des couleurs en veux -tu en voilà !

 

Des Savons de toutes les formes pour toutes les occasions

 

Le fameux savon d'Alep, un petit air d'Orient déjà

Cette petite boutique en longueur est une bulle de couleur dans la rue de Verrerie pour un agréable moment d’évasion! 🙂 Aussi bien pour les yeux que pour le nez, car ils proposent toute une gamme [incroyablement vaste] de savons de Marseille! C’est bien simple, même si je ne m’étais pas restreinte je n’aurais su que choisir 😉

Quoi dire d’autre à part vous laissez regarder?

Pour un petit moment d’évasion ou pour un joli cadeau, c’est par là! :

La Maison du Savon de Marseille

17 rue de la Verrerie

75004 Paris

01 42 71 40 21


Question existentielle du soir : Le marron, avec ou sans noir? [Ou Vis ma Vie chez Naf Naf _Story inside_ ]


Toute cette petite histoire a tout simplement commencé comme toujours par un coup de coeur…

Il aurait pu [pour une fois ] s’agir d’un garçon…

Il en fut tout autrement…

C’est pour une jupe que je me suis pâmée,

Me rendant compte que de petite jupe depuis longtemps je n’avais porté!

Réfléchissant

Un peu Beaucoup Passionnément Enormément…

Je réalisais que ce millénaire n’avait pas encore eu le grand plaisir l’insigne horreur la chance de ne pas voir mes genoux…

Oui, mais eux voulaient prendre l’air

Ou de toute façon s’aérer un peu…

C’était peut être de la nostalgie

Car là je repensais à toutes mes petites jupes de l’époque de la fac !

[Toujours dans mon armoire pour la plupart au demeurant]

[Oui, certaines ayant trépassé il y a deux ans, mais ceci, cela, est une autre histoire… ]

A l’époque je les portais fort beaucoup trop courtes

Non, je n’ai pas plus l’intention de réitérer 😉

[Rassurez vous donc]

J’ai aussi pensé à cette toute petite jupe pour laquelle j’avais craqué chez naf naf lors d’une one day shopping [naf naf n’existant pas dans ma petite ville de province] en 96 ou 97 [je précise pas mais c’était le XXème siècle!] [et la jupe une taille 0 elle n’est même plus dans mon placard:P ]

Bref, nostalgie, craquage, coup de coeur, envie subite et irrésistible [j’avoue que je ne me suis pas posée la question] mais en ce début d’automne [bon la jupe ça faisait un bout de temps que je l’avais repérée!] je n’avais qu’une envie celle de l’essayer!

[Pour vous y repérer c’est la N°2, la N°1, étant la N°2 : C’est clair non?]

Vacances, toutuin et blablabla, oblige, je n’y ai repensé que mi-octobre. [Bah oui je suis pas partie en même temps que tout le monde, quouâ!!!]

Et là : la pensée de ma petite jupe que je voulais essayer (notez la nuance sur essayer et non pas acheter… Sans culpabilité, itou itou [oui surtout que je voulais essayer en douce ma magnifique robe de princesse!!!! Ni vu ni connu quoi! Et même si j’étais sûre qu’elle ne m’irait pas!]

Alors… Quand les copines m’ont trainées par un bel après midi pour une séance shopping, je me suis dit : Tadaaaammmmm! C’est le moment! Je m’imaginais [virtuellement parlant mes bottes étant encore rangées dans une boîte sur une étagère] [mes jolies bottes lacées donc, à peine étrennées après les soldes de l’année dernière]

[Oui là vous vous dites que ma garde robe est peut être hautement intéressante mais bon que… voilà!  … pas trop en fait! ;-)]

Alors… les copines je les traine jusque chez naf naf, et après avoir chercher partout THE robe de princesse (absente heureusement) je fonce sur les petites jupes… et je parle… et je parle… et : je décris mes petites bottes noires…

Et là, c’est le drame [catastrophiquement parlant elles ont fait s’écrouler un pan entier de mon univers!] :

Nooooooon! Pas de marron avec le noir! Jamais de marron avec le noir! C’est une FAUTE de goût!

Et que moi [la petite provinciale (fraichement débarquée à la capitale 12 ans auparavant mais provinciale quand même!) ] :

Quoi quoi…. QUOI ??? Et un rêve de brisé, tout un univers d’effondré!

Oui, mouâ… J’avais toujours cru que le noir ça allait avec tout!

Bon… En même temps, la mode, la classe et tout le reste, j’avoue ce n’est pas moi! Mais là, je suis, j’ai été , je suis … sniffff!

Et ce qui devait arriver arriva… Je me suis mise discrètement à regarder des bottes marrons! Et que maintenant j’ai envie d’essayer des bottes marrons! A que c’est malin quoi!!!!

Bref, que je me dis que c’est pas grave, la petite jupe achetée [la deuxième, donc la première en photo, parce que la première, la deuxième donc, je ne l’ai pas trouvée!] [Vous suivez vous êtes sûrs?], essayée puis achetée, que c’est pas grave je vais la porter avec mes bottes noires!

Bon … En fait j’avoue… J’avais craqué sur celle là , mais il n’y en avait plus!

Et j’avais totalement craqué sur celle là mais que j’avais pas le budget pour me l’offrir 😦 [que snifff quoi!] Si vous aviez vu comme elle allait bien avec mes belles bottes lacées noires (oui , oui, noires) et comme elle allongeait ma petite silhouette (et comme elle aurait si bien été avec mon petit blouson en cuir [si , si toujours noir! ]

Bon! J’attends déjà impatiemment les soldes! [en croisant très fort mes petits doigts pour qu’elle soit encore en stock d’ici là! 😉 ]

Bon maintenant qu’on a épluché mon coeur d’artichaud vestimentaire ,

Continuons notre petite histoire!

Mais que ma copine me redit le… Faute de goût!

Donc en rentrant, après rangé mon petit sac et mes petites affaires, je m’assois derrière l’ordinateur, et après quelques tweets, je tape « Porter du marron avec du noir » et j’attends l’avis de mr google!

La réponse n’est guère rassurante je vous assure! La première réponse me renvoie à un forum « comme un camion » oups quoi!

Alors je zappe et fonce directement sur « Confidentielles » et « Caroline Daily » …

Le suspense est à son comble, je tremblote un peu, [non parce que sous mes dehors de sac, je veux être sûre de ne pas être LA seule fille à faire de goûts!] Oui, normal, à 20 ans vous vous en moquez, vous êtes jolie, tout le monde se retourne dans la rue, vous pouvez tout vous permettre, même les sacs [et oui!]. A 30 ans, par contre, il faut réveiller la femme qui sommeille en vous, et du coup les fautes de goût, surtout avec une jupe courte, surtout quand on est gourmande, et surtout quand on a arrêté le sport depuis 2 ans, ce qu’on aurait cru impensable il y a deux ans… D’autant que pour avoir aussi arrêté la danse, vous n’avez plus les jambes de vos 20 ans (ni les cuisses en fait pour tout dire) [Bref oui, je parle de moi, mais je suis sûre  de ne pas être la seule 😉 ]

Alors, fébrile, un peu mais ça c’est à cause d’autre chose, vous cliquez…

Vous tombez sur des forums… [Non, rien d’autre d’après monsieur google!] Où vous apprenez que (ouf) le marron et le noir, c’est tristoune [mais aucun cas des chaussures là!] Puis … la phrase … la remarque : la « faute de goût », l’association impossible de ces deux couleurs qui jurent ensemble! Beurk beurk beurkkk…

il n’en suffit pas plus pour me lancer à nouveau dans mes tribulations vestimentaires [bon un peu quoi, entre le repas, le twittage, la maison, l’ordi, les mails…] mais quand même.

Parce que cette jupe du coup je ne sais plus avec quoi la porter!

Enfin si je sais! Evidemment!

Mes bottes noires! (je n’ai jamais été douée pour écouter les autres ni pour me soucier vraiment de ce qu’ils pensent)

Mais là (quoi!) n’ayant jamais été réputée pour ma connaissance de la mode, ma garde robe [enfin ça c’est à cause du porte monnaie], ni pour mon goît (malheureusement) , donc, je me culture, de façon purement ethnologique, cela va sans dire 😉

Alors, vous, vous portez quelle couleur de bottes avec une jupe marron?


Le soleil vous manque? Allez donc bruncher chez Marianne


Bon, d’accord! Au sens stricto sensu du terme, Marianne ne fait pas de brunch. C’est vrai! N’empêche! Quand vous avez des gênes du sud comme moi, vous avez envie de temps en temps d’un peu de soleil dans votre assiette et dans votre tête.

Chez Marianne, c’est une épicerie juive que tous les amateurs de cuisine juive, de mezzés et de pâtisserie connaissent déjà!

 

Alors j’aime bien à l’heure du déjeuner ou du brunch le week end allez dans cet endroit qui sert quand même les meilleurs mezzés de Paris! Hoummous, Tahine, caviar d’aubergine, Tzaziki, aubergines cuisinées, poivrons et tomates, feuilles de vignes farcies, pastrami, kefta, feta, de délicieux falafels, etc, etc (malheureusement je n’ai pas retenu la carte en entier! Mais c’est énorme) Oui, en plus d’être délicieux! 😉

Le principe est simple. Ce sont des mezzés (froids) que l’on vous sert par assortiment (une assiette de 4. 5 ou 6)

Vous trouverez aussi de la pita, ce délicieux pain plat.

 

 

Côté boisson, je craque toujours pour le retsina qu’ils proposent en vin blanc mais aussi en rosé. Ce vin grec est caractérisé par son petit goût de résine. Vous pouvez le boire au verre, à la demi-bouteille et évidemment à la bouteille. Vous trouverez aussi des vins casher ou de Jérusalem…

Et puis une fois les mezzés, il y a les desserts! Cornes de gazelle et autres pâtisseries au miel, roulé et viennois et strudel de différents parfums [pour ma part j’ai craqué hier sur celui un datte, mais c’est un brin bourratif!]

Ils ne proposent pas de café turc, mais un délicieux thé à la menthe au verre ou en théière!

Et Marianne, c’est aussi un traiteur pour vos mezzés et pâtisseries à emporter!

 

Côté nourriture bien que mes surfs sur le net m’aient dit que la qualité était variable selon les jours et en baisse, je m’y suis toujours régalée!

Mon coup de coeur, c’est véritablement leur agréable terrasse l’été, en plein coeur du Marais, entre le marché des Blancs Manteaux et la rue des Rosiers. Mais pour les journées d’automne et d’hiver l’intérieur est très cosy!Une épicerie simple aux petits airs de cuisine, qui personnellement me plait beaucoup, sans prétention aucune!

Le seule bémol,est souvent la longue queue qui s’y forme devant pour pouvoir attendre une place et y manger enfin! C’est en effet tout petit, et sa réputation n’a pas attendu pour la précéder! C’est un des lieux qu’on m’avait fait « visiter » lorsque je suis arrivée sur Paris il y a 12 ans et à l’époque déjà la queue était rédhibitoire!

Alors un conseil 😉 Venez manger tôt, ou tard, et essayez de réserver si vous pouvez!

Alors… Bon appétit!

 

Chez Marianne

2 rue des Hospitalières Saint Gervais

Paris 04

01 42 72 18 86

ouvert 7 jours sur 7, de 12h à minuit

Epicerie fine, traiteur, dégustation, salon de thé