(ou) Une Bulle (d'air) in Paris

Archives de novembre, 2010

Paris, c’est magique….


C’était il y a quelques jours…

Un soir,

Vous savez, au moment où il fait froid, où il fait nuit, et où chacun n’aspire plus qu’à une seule et unique chose à ce moment, rentrer chez soi au plus vite, quitte à bousculer & co dans un mouvement égoiste.

Ce même moment où le métro est bondé, où les coups de coude dans les côtes sont pléthores et j’en passe…

Bref, c’était il y a quelques jours et je marchais assez pressée (comme les autres) sur les quais afin de gagner le métro. Pour ce faire je devais traverser le Pont des Arts.

Que voulez-vous, j’adore marcher dans Paris, et plus encore dans Paris le soir, illuminé…

Sur ce, je traverse, et soudain, m’arrête…Pour un petit moment hors du temps, empreint de magie. un de ces instants où tout semble s’arrêter, où le temps lui-même semble en suspens et où je me dis, ce que j’aime Paris. Ce sont ces instants qui font que l’on reste dans cette ville quoiqu’il arrive, même si parfois… On se dit que la campagne serait nettement plus tranquille. Car qui d’autre que Paris peut nous offrir de tels moments…?

Là, juste au milieu du Pont des Arts, je voyais à ma gauche la tour eiffeil scintiller de mille feu tandis que l’église Saint Germain l’Auxerrois carillonnait pour marquer les 18h. Le Louvre en face était illuminé, et sur ma droite, toute l’île de la Cité se profilait à l’horizon, tandis qu’un bâteau s’avançait vers moi.

Je suis juste restée à savourer ce moment…

Immobile…

Sans bouger….

Un moment qu’il faut vivre pour le comprendre je crois.

Et je me suis juste dit à cet instant, le coeur gonflé… :

« Ce que j’aime Paris « 

 

Source : http://www.trekearth.com/

crédit photo : Jonathan Haider (jhaider)

Publicités

Un petit air de Provence dans Paris! Pour un petit moment d’évasion des yeux et de l’odorat


Il y a une rue à Paris dans laquelle je me plais souvent à passer. Je l’ai découverte en 2001 lorsque mon statut d’étudiante me faisait passer la majeure partie de mon temps entre le Théâtre du Châtelet et le Théâtre de la Ville! Des moments rêvés (oui, oui, ouiiii!)

Ensuite, je revenais à chaque période de Noël l’arpenter pour y trouver soit des cadeaux, soit des idées de cadeaux.

Ne vivant pas très loin [en métro évidemment 😉 ] je me plais toujours à l’arpenter!

C’est ainsi qu’une des dernières fois mon regard a été attiré par une charmante boutique.

La première fois, et la deuxième, elle était fermée ! La troisième j’y entrais sentant un par un [oui la cliente maudite c’est moi! 😉 ]. La quatrième, je me lançais dans un timide achat d’un mini savon d’Alep, tandis que mes yeux avides regardaient avec envie savons de Marseille, savons d’Alep, savon noir pour le gommage,… et le reste! 🙂

Des couleurs pour les yeux,

Des senteurs pour le nez,

Et des textures à toucher et caresser…

L’endroit idéal pour chasser la morosité de l’hiver et la pluie qui nous envahit! :

Des savons de Marseille.... Des couleurs en veux -tu en voilà !

 

Des Savons de toutes les formes pour toutes les occasions

 

Le fameux savon d'Alep, un petit air d'Orient déjà

Cette petite boutique en longueur est une bulle de couleur dans la rue de Verrerie pour un agréable moment d’évasion! 🙂 Aussi bien pour les yeux que pour le nez, car ils proposent toute une gamme [incroyablement vaste] de savons de Marseille! C’est bien simple, même si je ne m’étais pas restreinte je n’aurais su que choisir 😉

Quoi dire d’autre à part vous laissez regarder?

Pour un petit moment d’évasion ou pour un joli cadeau, c’est par là! :

La Maison du Savon de Marseille

17 rue de la Verrerie

75004 Paris

01 42 71 40 21


Le Family Café : bruncher en toute tranquilité


Cette fois-ci j’avais été brunché un peu plus loin… C’était à la fin de l’été ou au début… , et je voulais profiter d’une terrasse…

[Oui je sais… j’avais oublié de vous en parler! :P]

Mes envies m’ont entrainées dans un lieu où je n’avais été depuis… des lustres on va dire, qui se situe dans un bras de rue piétonne, en plein 16e arrondissement.

Vous ai-je dit à quel point j’aimais les rues piétonnes? En bonne provinciale d’origine que j’y suis, j’ai toujours aimé le calme et l’absence de voitures de ces rues de mon enfance et de ma vie d’étudiante. Et ce fut un plaisir à l’époque de cette rue et d’autres à Paris. Loin du vacarme tumultueux de la rue.

Le hasard encore une fois, m’y a emmenée avec une amie ravie de mon choix puisqu’elle aussi n’avait pas été dans ce lieu depuis bien trop longtemps, lieu qu’elle affectionne particulièrement.

Oui, j’ai oublié de vous situer le lieu de ce brunch : nous sommes en plein 16e, à deux pas du Trocadéro j’ai nommé : Passy.

C’est plus précisément dans la rue de l’Annonciation au Family Café que nous nous sommes attablées. Vous connaissez,vous situez? Si ce n’est pas le cas, courrez découvrir ce sympathique petit lieu parisien, petite perle au coeur du 16e, dont je vous avoue ne pas spécialement raffoler (ni spécialement bien connaître il est vrai.)

Pour une fois j’étais en avance et j’ai eu le temps de compulser la carte. Une carte de brunch très sympathique puisqu’elle offre après les traditionnels boisson chaude et jus d’orange, tartines, et côté viennoiseries, brioches et brioches au pralin (miam miam!).

Puis vient le temps du salé. Exit les oeufs brouillés, bacon et autres « mets » traditionnels, mais justement, ça change! Ici on choisit un plat salé sur la carte! Voilà ce que ça donne avec ce que nous avons pris, un peu dur pour on estomac à un brunch… C’est donc dans le choix du plat salé que j’ai un peu merdouillé, mais que voulez-vous on ne pas à chaque fois faire parfait!la prochaine fois, je prendrais autre chose, d’autant qu’il y a le choix!

Ensuite, le dessert s’annonce, et le gros bémol (pour moi mais pas pour vous j’en suis sûre) c’est qu’ils ne proposent que des desserts au chocolat! En fait il s’agit d’un assortiment de desserts aux chocolat (oui je n’aime pas les desserts au chocolat!).

Et nous avons encore beaucoup [trop] mangé! De toute façon c’est bien simple, ce mot de « régime », est devenue une utopie dont je ne saisis pas le sens!

Alors pour conclure, un endroit sympathique, tranquille, sans voitures, pour un brunch dont nous sommes revenues repues, et pour un prix correct!

Il est vrai, la terrasse sur la rue piétonne n’est plus trop de saison, mais l’intérieur est très cosy, je vous assure!

Brunch : 23.80€

Family Café

35 rue de l’Annonciation

75016 Paris

01 45 25 95 55

http://www.lefamilycafe.com/


Amylee : Entre peinture et design, une artiste de son temps


Si vous êtes amateur d’art et de design conjugués,

Si vous trainez un peu sur la toile, twitter et facebook,

Vous connaissez forcément Amylee, artiste 2.0, comme elle se plait parfois à se définir! Une peintre community manager, il n’y en avait pas beaucoup!

Elle peint, twitte, et semble présente partout avec talent et gentillesse! Car j’aime tout particulièrement ces artistes qui incarnent à la fois talent et simplicité. Il se dégage de leur art quelque chose de touchant…

Amylee, c’est une jolie rencontre qui s’est faite (évidemment) autour d’un thé. Celle d’une jeune femme qui parle facilement de son art, le met à la portée de tous, très accessible et souriante.

Mais mais c’est au vernissage de sa dernière exposition et à la soirée de vernissage de mardi dernier au Musée Montmartre où elle montrait des grands formats pour la première fois, que j’ai pu apprécier pleinement ses toiles!

On le dit et on le répète à chaque fois… On le sait, pour peu que l’on ait un minimum feuilleté livres d’art et trainé dans des musées, une création ne donne sa pleine dimension que lorsque l’on est confrontée à elle. Et pourtant, la surprise est la même à chaque fois! Et ce fut une heureuse surprise!

Disposées dans le restaurant Divinamente Italiano, dans un écrin rouge, parfaitement adapté à ses créations. Un peu trop peut être, me dis-je, après avoir vu ses toiles dans un bel espace nu, un espace digne d’un atelier d’artiste, où les toiles colorées étaient mises en valeur par les murs blancs.

La dimension de son art est soudain autre, et l’on se demande ce qu’attendent les galeries pour aller faire du pied à cette artiste talentueuse! Car, à n’en pas douter, cela ne tardera pas.

Mais… pour tous ceux qui n’ont pas eu le plaisir de voir ces toiles de visu, qu’est ce que du Amylee?

Pour moi c’est un art au féminin avant tout. Des toiles colorées, où les femmes se détachent tout en douceur et en féminité. Des toiles sensuelles. Un regard typiquement féminin que j’apprécie beaucoup!

Sa passion de la décoration et du design, univers dont elle est issue et qu’elle a côtoyé professionnellement, saute à l’oeil dès que l’on fait fasse à la toile, et donne vie à ses toiles. Loin d’être stériles, elles sont là pour mettre en relief et servir, habiller, faire vivre un intérieur.

Elle est dans l’air du temps, et ceux qui lui ont déjà fait des commandes l’ont bien compris! Elle n’hésite pas à se déplacer (dans ce cadre) pour voir comment l’oeuvre qu’elle s’apprête à créer s’intègrerait dans l’espace qui lui servira bientôt d’écrin.

Mais Amylee ce n’est pas que cela! Ce sont des créations originales qui s’organisent par collection, comme dans la mode une autre de ses passions (je sens que là vous brûlez d’aller découvrir ses toiles! N’est-ce pas ? 😉 )

Ses tableaux mêlent les matières, les textures. A l’origine il y a toujours une silhouette, une femme façon pin up mais vue sous son prisme, ou un visage comme dans sa dernière collection. Elle habille la toile par touche, par motifs décoratifs où la peinture est coulée en filet, par motifs. La toile s’admire sur place, en gros plan, sous différents angles.

Oui, je confirme que ça donne envie de craquer ! Alors si vous gagnez un peu mieux votre vie que moi surtout n’attendez pas ! 😉 Car vous verrez que dès que les galeries verront son potentiel, sa côte grimpera!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Je vous montrerais bien les trois toiles sur lesquelles j’ai craqué mais je ne les ai pas sous le coude!

Et sinon? (oui il y a un sinon figurez vous! pour cette jeune femme ultra-dynamique.)

Amylee est sélectionnée, au titre de son blog aux prochains golden blog awards (souvenez-vous je vous en parlais il y a peu!)

Amylee a également créé la fashion week illustrée! Pour mettre en avant de jeunes et talentueux illustrateurs, continuer à allier mode et art, un évènement en marge de la fashion week! Tout à son initiative et dont elle est avec son « managuer » l’organisatrice!

Amylee? Vous pouvez la retrouver pour voir son travail et suivre son actualité sur :

son blog : http://www.amyleeartdesign.com

sur son site : http://www.amylee.fr

La suivre sur Twitter : http://www.twitter.com/Amylee_ArtyGirl

Et sur Facebook of course :

http://www.facebook.com/amylee.theartygirl [page fan]

http://www.facebook.com/amyleeartdesign [demande d’ami]

EXPOSITIONS en COURS :

Du 2 oct > fin nov 2010
Restaurant Divinamente Italiano
28, rue Notre Dame des Victoires
75002 PARIS
M° Bourse

Toiles en vente

Exposition permanente :

Galerie Art Génération

Paris (Marais) et Lyon

Restaurant EIGHTY WINE
81, av. Pierre Grenier
92100 Boulogne Bill.
M° Porte de St Cloud

And what about The Fashion Week Illustrée?

http://www.fashionweekillustree.fr/

Et sur Twitter et Facebook aussi ! 😉

http://twitter.com/fwiAmylee

http://www.facebook.com/pages/Fashion-Week-Illustree/127328967290751


Lundi tout mou… (oui encore…) tout chagrin…


Ps : Je sais que j’ai du retard dans mes réponses de com’ mais d’où j’écris c’est un peu galère… je ne vous oublie pas et le fais très vite!!! 🙂


La vie en rose le temps d’un brunch


J’ai enfin trouvé et le temps, et le week end et les amis pour m’offrir un brunch chez la miss Chloé dont je vous avais déjà parlé là : rappeler vous;-)

Chez Chloé S. , on voit toujours la vie en rose! Un lieu fait pour moi la miss pinky d’après les amis qui m’y ont accompagné. Je crois pouvoir parler en leur nom en vous recommandant chaudement l’endroit, pour ce délicieux brunch. L’ambiance est très sympathique, et soit Chloé soit Lily soit les deux, sont là pour vous mettre à l’aise et vous faire sourire.

Certes, le brunch n’est pas copieux, et peut être aurais-je préféré une deuxième tartine de pain [d’un autre côté je ne l’ai pas demandé pensant subitement à ma ligne (non , ce ce n’est pas désespéré, je m’insurge!) Mais c’est délicieux, délicat, et bon. On sent le frais et la saveur des aliments bio. Cela change, et surtout le prix est modique! (19€)

Au programme, un bon jus d’oranges fraichement pressé, et un thé kusmi. Pour ma part, j’ai craqué comme presque toujours sur le thé au jasmin, mais promis, un jour, je changerais!

Ensuite viens le chois du brunch. Chloé S. vous propose 3 assiettes pour bruncher. Une assiette de salé, une assiette de sucré, et une assiette de sucré-salé. Choix cornélien! Croyez moi. J’ai fini par opter pour une assiette de sucré-salé, mais je vais devoir revenir pour essayer les autres (j’ai longtemps louché sur l’assiette salée de mon voisin!)

Commençons par l’assiette salée : un bagel grillé, du saumon et du fromage philadelphia, de la salade et des oeufs brouillés présentés dans un petit ramequin [mais je vous avoue 😉 il n’a pas résisté aux cupcakes à la carte!].

Côté salé-sucré : toujours les oeufs brouillés en ramequin, un cupacke sucré pour le dessert (le notre était aux figues-raisins, un vrai régal), de délicieux tout petits croissants, une brioche aux pralin et un petit bout de tartine avec son beurre et sa confiture (et attention la confiture est bio, et le beurre salé joliment présenté en berlingot!)

Côté sucré? Je vous l’avais dit il faut revenir! Mais je peux déjà vous dire que l’assiette se compose de la même façon que l’assiette sucré salée hormis les oeufs brouillés et le cupcake (avec pain et viennoiseries agrémentés d’un beurre salé et d’une confiture bio) auquel s’ajoutent un petit pot de purée d’amande Bio, du Nutella, de la crème de spéculoos, et un mini granola (fromage blanc, céréales craquantes et fruits frais). Tentant aussi non?

On vous sert le thé dans d’adorables mugs roses et on vous redonne de l’eau à la demande!

Bref, ravie d’avoir enfin pu tester cet endroit, et impatiente d’y retourner!

Le bon plan ? Y aller dès les beaux jours pour pouvoir profiter de la jolie cour ensoleillée!

Alors la vie en rose ça vous tente?

Brunch à 19€

Chez Chloé S.

40 rue Jean Baptiste Pigalle

75009 Paris

01 48 78 12 65

Métro Pigalle

http://www.cakechloes.com

http://cakechloes.blogspot.com/


Question existentielle du soir : Le marron, avec ou sans noir? [Ou Vis ma Vie chez Naf Naf _Story inside_ ]


Toute cette petite histoire a tout simplement commencé comme toujours par un coup de coeur…

Il aurait pu [pour une fois ] s’agir d’un garçon…

Il en fut tout autrement…

C’est pour une jupe que je me suis pâmée,

Me rendant compte que de petite jupe depuis longtemps je n’avais porté!

Réfléchissant

Un peu Beaucoup Passionnément Enormément…

Je réalisais que ce millénaire n’avait pas encore eu le grand plaisir l’insigne horreur la chance de ne pas voir mes genoux…

Oui, mais eux voulaient prendre l’air

Ou de toute façon s’aérer un peu…

C’était peut être de la nostalgie

Car là je repensais à toutes mes petites jupes de l’époque de la fac !

[Toujours dans mon armoire pour la plupart au demeurant]

[Oui, certaines ayant trépassé il y a deux ans, mais ceci, cela, est une autre histoire… ]

A l’époque je les portais fort beaucoup trop courtes

Non, je n’ai pas plus l’intention de réitérer 😉

[Rassurez vous donc]

J’ai aussi pensé à cette toute petite jupe pour laquelle j’avais craqué chez naf naf lors d’une one day shopping [naf naf n’existant pas dans ma petite ville de province] en 96 ou 97 [je précise pas mais c’était le XXème siècle!] [et la jupe une taille 0 elle n’est même plus dans mon placard:P ]

Bref, nostalgie, craquage, coup de coeur, envie subite et irrésistible [j’avoue que je ne me suis pas posée la question] mais en ce début d’automne [bon la jupe ça faisait un bout de temps que je l’avais repérée!] je n’avais qu’une envie celle de l’essayer!

[Pour vous y repérer c’est la N°2, la N°1, étant la N°2 : C’est clair non?]

Vacances, toutuin et blablabla, oblige, je n’y ai repensé que mi-octobre. [Bah oui je suis pas partie en même temps que tout le monde, quouâ!!!]

Et là : la pensée de ma petite jupe que je voulais essayer (notez la nuance sur essayer et non pas acheter… Sans culpabilité, itou itou [oui surtout que je voulais essayer en douce ma magnifique robe de princesse!!!! Ni vu ni connu quoi! Et même si j’étais sûre qu’elle ne m’irait pas!]

Alors… Quand les copines m’ont trainées par un bel après midi pour une séance shopping, je me suis dit : Tadaaaammmmm! C’est le moment! Je m’imaginais [virtuellement parlant mes bottes étant encore rangées dans une boîte sur une étagère] [mes jolies bottes lacées donc, à peine étrennées après les soldes de l’année dernière]

[Oui là vous vous dites que ma garde robe est peut être hautement intéressante mais bon que… voilà!  … pas trop en fait! ;-)]

Alors… les copines je les traine jusque chez naf naf, et après avoir chercher partout THE robe de princesse (absente heureusement) je fonce sur les petites jupes… et je parle… et je parle… et : je décris mes petites bottes noires…

Et là, c’est le drame [catastrophiquement parlant elles ont fait s’écrouler un pan entier de mon univers!] :

Nooooooon! Pas de marron avec le noir! Jamais de marron avec le noir! C’est une FAUTE de goût!

Et que moi [la petite provinciale (fraichement débarquée à la capitale 12 ans auparavant mais provinciale quand même!) ] :

Quoi quoi…. QUOI ??? Et un rêve de brisé, tout un univers d’effondré!

Oui, mouâ… J’avais toujours cru que le noir ça allait avec tout!

Bon… En même temps, la mode, la classe et tout le reste, j’avoue ce n’est pas moi! Mais là, je suis, j’ai été , je suis … sniffff!

Et ce qui devait arriver arriva… Je me suis mise discrètement à regarder des bottes marrons! Et que maintenant j’ai envie d’essayer des bottes marrons! A que c’est malin quoi!!!!

Bref, que je me dis que c’est pas grave, la petite jupe achetée [la deuxième, donc la première en photo, parce que la première, la deuxième donc, je ne l’ai pas trouvée!] [Vous suivez vous êtes sûrs?], essayée puis achetée, que c’est pas grave je vais la porter avec mes bottes noires!

Bon … En fait j’avoue… J’avais craqué sur celle là , mais il n’y en avait plus!

Et j’avais totalement craqué sur celle là mais que j’avais pas le budget pour me l’offrir 😦 [que snifff quoi!] Si vous aviez vu comme elle allait bien avec mes belles bottes lacées noires (oui , oui, noires) et comme elle allongeait ma petite silhouette (et comme elle aurait si bien été avec mon petit blouson en cuir [si , si toujours noir! ]

Bon! J’attends déjà impatiemment les soldes! [en croisant très fort mes petits doigts pour qu’elle soit encore en stock d’ici là! 😉 ]

Bon maintenant qu’on a épluché mon coeur d’artichaud vestimentaire ,

Continuons notre petite histoire!

Mais que ma copine me redit le… Faute de goût!

Donc en rentrant, après rangé mon petit sac et mes petites affaires, je m’assois derrière l’ordinateur, et après quelques tweets, je tape « Porter du marron avec du noir » et j’attends l’avis de mr google!

La réponse n’est guère rassurante je vous assure! La première réponse me renvoie à un forum « comme un camion » oups quoi!

Alors je zappe et fonce directement sur « Confidentielles » et « Caroline Daily » …

Le suspense est à son comble, je tremblote un peu, [non parce que sous mes dehors de sac, je veux être sûre de ne pas être LA seule fille à faire de goûts!] Oui, normal, à 20 ans vous vous en moquez, vous êtes jolie, tout le monde se retourne dans la rue, vous pouvez tout vous permettre, même les sacs [et oui!]. A 30 ans, par contre, il faut réveiller la femme qui sommeille en vous, et du coup les fautes de goût, surtout avec une jupe courte, surtout quand on est gourmande, et surtout quand on a arrêté le sport depuis 2 ans, ce qu’on aurait cru impensable il y a deux ans… D’autant que pour avoir aussi arrêté la danse, vous n’avez plus les jambes de vos 20 ans (ni les cuisses en fait pour tout dire) [Bref oui, je parle de moi, mais je suis sûre  de ne pas être la seule 😉 ]

Alors, fébrile, un peu mais ça c’est à cause d’autre chose, vous cliquez…

Vous tombez sur des forums… [Non, rien d’autre d’après monsieur google!] Où vous apprenez que (ouf) le marron et le noir, c’est tristoune [mais aucun cas des chaussures là!] Puis … la phrase … la remarque : la « faute de goût », l’association impossible de ces deux couleurs qui jurent ensemble! Beurk beurk beurkkk…

il n’en suffit pas plus pour me lancer à nouveau dans mes tribulations vestimentaires [bon un peu quoi, entre le repas, le twittage, la maison, l’ordi, les mails…] mais quand même.

Parce que cette jupe du coup je ne sais plus avec quoi la porter!

Enfin si je sais! Evidemment!

Mes bottes noires! (je n’ai jamais été douée pour écouter les autres ni pour me soucier vraiment de ce qu’ils pensent)

Mais là (quoi!) n’ayant jamais été réputée pour ma connaissance de la mode, ma garde robe [enfin ça c’est à cause du porte monnaie], ni pour mon goît (malheureusement) , donc, je me culture, de façon purement ethnologique, cela va sans dire 😉

Alors, vous, vous portez quelle couleur de bottes avec une jupe marron?


Matin tout mou


Hello you!

Alors oui déjà je vous imagine me disant maisssss… On n’est pas lundi! Oui, pas faux! Mais hier c’était week end! 😉 [du coup j’ai zappé qu’on était lundi] [j’ai bien zappé qu’on était le 1er novembre lorsque la machine de la ratp fisait bipbip rouge en refusant de me laisser entrer 😛 oui! Nota Bene ; on ne passe pas avec son pass d’octobre en novembre (cela dit ça a marché au 1er trajet, et non je ne l’ai pas fait expès!)

Et puis un week end de 3 jours ça perturbe! Mon corps tenait à être dimanche ce matin, le réveil fut horrible et horriblement long! [d’ailleurs… Caféééééééééééééé!!!!! Double please 😉 ]

Enfin, le concours pour les un du bloug sont déjà  fini! [concours auquel les coupines ont pas daigné participer … je dis ça … je dis rien! 😉 ] [en fait elles veulent pas me raconter leur meilleur souvenir à Paris, j’ai compris hein 😉 ]

Vous avez donc été à 1é à participer! Mais je vous avoue que je vais avoir du mal à choisir le gagnant! Réponse le week end prochain 😉

sinon, vous vous dites, les petites notes, mais elles ont du retard!!!!! Oui! je confirme! Elles viennent, elles viennent, mais pas vite hein, je vous avais prévenu! [elles vont pas se fouler une cheville non plus hein! ]

Déjà aujourd’hui, je comble un peu de retard en vous parlant une note sur Amylee, qui inaugure une nouvelle exposition ce soir où elle expose des grands formats pour la première fois! J’ai hâte de voir ça et je vous raconterais!

En fin de semaine je vous parlerais du délicieux brunch de Chloé [que j’ai hâte de refaire, déjà 😉 ]

et entre les deux, quelques découvertes et des photos! Avec Paris à l’honneur évidemment 😉

J’ai repris (enfinnnnn…. ouffff!) (pas drôle des fois d’être malade! Non, mais vous imaginez ne pas pouvoir faire d’expos!!!?!!) le chemin des expos et vous parlerez de ma dernière : l’Or des Incas à la pinacothèque.

J’en profiterais pour passer un petit coup de gueule (c’est rare mais si , ça arrive ;-))

J’ai hâte pour les prochaines!

la semaine va vite passer alors zhou zhou zhouuuuu!

Bonnne journée

Bonne semaine,

et…

Je veux du soleil !