(ou) Une Bulle (d'air) in Paris

Archives de mai, 2010

Ambiance lunaire :)


Bonne nuit à tous 🙂


Parce que…


Parce que… Parfois j’aime bien juste faire du blabla, tout mélanger, balancer en vrac, parce qu’il est tard surtout…

Je ne suis pas d’une grande prolixité en ce moment car… je suis justement trop prolixe!

Et puis, à vous, je vous avoue, mon meilleur ami en ce moment, c’est lui :

 

On se dit tout, tout, tout, on ne se cache rien ,on se parle à coeur ouvert… Alors forcément après… J’ai moins l’envie de parler, voir rien à raconter… Et surtout, plus le courage d’écrire!

Ouhlalalalaaaa mais quelle fainéante vous dites vous! Ah oui, pas faux!

Surtout qu’en fait des tonnes de choses à vous dire j’ai (zut j’ai pas regardé star wars ce soir! )

 

Mais… Je dois vous laisser un aperçu des prochains jours :

D’abord une interview exclusive avec une créatrice de bijoux : Rose Guita

Et aussi : avec ces deux super nanas, les Brigitte que vous avez vu hier soir en concert au bus palladium j’espère!

Sinon pour vous rafraichir la mémoire : c’est LA

Et puis aussi, le bloc note!

D’abord une nouvelle expo dans le 9e, dont j’ai pu faire le vernissage

Crime et châtiments au Musée d’Orsay, pour les coeurs bien accrochés!

Et … ce week end, des super belles voitures à voir Place Vendôme!!! Quoi? Vous ne connaissez pas le Rallye des Princesses? Ca vaut le coup d’oeil croyez moi!

 

Et aussi quelques photos, à commencer par l’évènement du week end dernier sur les champs!

Bref, des tonnes de choses à vous dire

Avec quelques réflexions non philosophiques sur la vie et la non-vie de filles

D’ailleurs si vous êtes en manque de lecture : allez faire un tour sur Orsérie où j’ai publié un article inédit!

Oui, oui, sur les massages! Alors si ça c’est pas un article de filles! 😉

Massages & co

 

Et comme si tout ça ne suffisait pas … mes vieilles lubies heu… passions me reprennent! Et vala que j’ai l’envie de retâter du crayon!

(Non pas entre vous et moi que je sache dessiner mais j’aime crayonner (différence énorme, vous verrez!))

(Eh oui puisque ce petit blog est un petit melting pot un peu semblable à mon cerveau ébouillanté, il est normal qu’il y ait de tout, et puisque c’est un perso, il n’y a que du « Moi », donc je me disais que justement ça manquait au grand vrac présent ici!

Pour en savoir plus : allez dans la rubrique mes Gribouillages, ou lisez la prochaine note ;-))

 

En attendant bonne nuit les zamis 🙂

 


Quelques mots …


Les plus beaux mots sont les mots que l’ont dit d’Amour

Les mots de Maux d’Amour

…..


Bloc Note (express) du Week end!


Coucou petits parisiens!

Encore un Week end, déjà, et sous le soleil!!!!!

Mes petits conseils du we? Malheureusement pas des tonnes puisque j’ai passé ma semaine à végéter en compagnie de mes petits microbes et pis… Du coup je n’ai pas trop pensé à ce ce we, d’autant que pour c’est we cop’s 🙂

Mais, plus que 3 jours pour vous si vous aimer un peu la peinture, les icônes et les musées pour faire deux très belles expositions qui s’achèvent lundi :

  • la Sainte Russie au Musée du Louvre
  • Turner et ses peintres au Grand Palais
  • Vous préférez la photo? De belles expos vous attendent à l’Hotel de Ville
  • et férus de manuscrits allez donc jetez un oeil à ceux de la mer morte, à la BNF, site francois Miterrand!

Après je vous conseille une petite terrasse ensoleillée sur la Place du Palais Royal, où tous les we un petit orchestre vous permet de passer l’après midi en musique (classique)

Envie d’un brunch? Je vous conseille toujours ardemment celui de miss Chloé , rue jean baptiste Pigalle, qui vous accueillera dans sa cour pour que vous profitiez du soleil!

Un salon de thé? Allez donc voir Chopin et sa note bleue eu musée de la vie romantique (rue chaptal) et arrêtez vous à son salon de thé ensuite, coupure garantie!

Et puis n’oubliez pas que c’est we, et que c’est soleil! Alors abusez des terrasses, des quais de Seine, des parcs et des bouquinistes! Quoi de mieux pour des retrouvailles entre amis!

Et moi comme je suis toujours complètement décalée, je vais faire ma première pyjama party! 🙂

Et même si ce ne sera plus le week end, ne manquez sous aucun prix le concert des Brigitte au Bus Palladium mercredi prochain! Ca va dépoter et vous avez intérêt à venir 😉

Enjoy votre we!

Des bizettes à mes lecteurs réguliers: )


La Magie Turner ♥


Une des grandes expo de la saison était (et est encore pour 3 petit jours) celle du Turner, « Turner et ses peintres ».

J’ai malheureusement dû annuler et encore annuler cette magnifique expo que je n’ai pu faire qu’hier et encore au pas de course! (30 minutes top chrono, juste de quoi vous faire un très bref résumé : Allez y!!!!!!)

Toute la carrière de Turner y est retracée et confrontée à des artistes de sa génération…

De magnifiques chefs d’œuvres donc. L’exposition nous emmène plus loin, au-delà de la simple fonction de paysagiste à laquelle Turner est souvent réduit, dans les traces d’un peintre qui n’a jamais voulu être paysagiste mais peindre de tout, et aller au-delà, à travers la transcription de ses sensations…

Turner c’est l’usage de la lumière, dans tout son éclat et sa splendeur, bien avant l’avènement des impressionnistes… Turner c’est le précurseur… Turner c’est le Beau. D’ailleurs ne disait-on pas que nul peintre ne souhaitait se voir accroché à côté d’un tableau de Turner qui de sa seule présence éclipsait tous les autres?

Turner, c’est déjà à la fin du 18e dépasser les canons et la pure figuration pour autre chose. Pour créer et voir au-delà. Des sensations et des impressions tout en lumière et en couleurs… Parfois pour atteindre presque l’abstrait… Je me suis souvent demandée si dans son Impression au Soleil Levant Monet s’était inspiré de Turner. .. ou pas… Mais c’est évident qu’il l’avait vu et revu…

Je déplore seulement de ne pas avoir vu plus de tableaux de Joseph Mallord William Turner (1775-1851), dont je suis une grande férue des paysages. Et oui déçue, car je m’étais tellement réjouie de voir tous les Turner de la Tate lors de ma dernière visite à Londres (7 des 9 salles étant vide pour cause d’un long voyage de ses œuvres au Japon!) que je comptais me rattraper un peu ici. Il n’y aura pas le célèbre Hannibal traversant les Alpes ( de la National Gallery) mais de quoi vous ravir les yeux tout de même!

Une centaine de tableaux donc pour nous montrer la vision de Turner et de son travail, de comment, de rencontres en rencontres, de confrontations en confrontations, il a forgé et bâti son œuvre. Une exposition pour comprendre Turner et son Art. ni plus ni moins, et finalement ça c’est déjà pas mal!

Alors un conseil : nocturne ou matinée, c’est là que vous aurez le plus de chance d’approcher ces tableaux… Car je dois vous avouer qu’hier après midi je n’ai pu les apercevoir que de loin!

Jusqu’au 24 mai 2010

Grand Palais

Du vendredi au lundi de 9 h 00 à 22 h 00, le mardi de 9 h 00 à 14 h 00, le mercredi de 10 h 00 à 22 h 00, le jeudi de 10 h 00 à 20 h 00

Tarif : 11€/ TR : 8 €


Les céramiques d’Edo à Cernushi


Vous l’avez compris je suis une inconditionnelle de ce petit musée des abords du parc Monceau!

Spécialement dédié à l’art asiatique et chinois dont mr Cernushi était grand collectionneur il nous fait voyager sue la vague de l’extrême orient à chaque exposition thématique !

La dernière en date nous emmène au pays de la céramique. Elle met en lumière la grande richesse de ses collections en la matière dont quasiment toutes les pièces de l’exposition sont issues.

Première déception donc même si ce n’en est pas vraiment une : il suffit de lire le titre de l’affiche pour ça.

Mais oui, il est vrai que c’est la première fois qu’une exposition du musée Cernushi me déçoit.

A commencer par le titre puisque l’exposition ne se centre pas sur la seule période d’edo. Edo comme vous le savez est l’ancien nom de Tokyo et l’ère d’Edo est celle de la période ou le pouvoir s’était déplace dans cette vile, juste avant celle de meijing , ou l’ère des lumières période dite éclairée durant laquelle le Japon s’ouvre sur l’extérieur et notamment sur l’Occident.

Mais trêve d’histoire et parlons un peu de céramique. Pour peu que vous n’y connaissiez pas grand chose j’ai bien peur que vous n’en appreniez pas plus la.On va vous parler de quelques techniques, sans pour autant être précis et évident… De la différence entre la porcelaine (à base d’une argile très particulière : le kaolin, qui peut par sa nature supporter de très forte de températures de cuisson et donc être très résistante, et qui en plus est réputé pour sa blancheur exceptionnelle) et la porcelaine tendre (qui n’est pas de la porcelaine mais de la faïence qui imite la porcelaine). L’évolution n’est pas clairement tracée à cela déjà que les cartels ne sont pas dans l’ordre. La thématique est intéressante, entre vaisselle, vaisselle d’apparat et cérémonie du thé, qui donne lieu à mon sens aux objets les plus intéressants.

Pas réellement chronologique mais d’une thématique floue j’ai trouve l’exposition malheureusement trop confuse.
Ensuite vous viendrez pour la beauté des pièces et cela certes pour qui aime ou apprécie l’art de la céramique, de la Chine ou extrême oriental pourra comme d’habitude s’en mettre plein les mirettes!

D’autant que vous verrez également des pièces magnifiques du 20e siècle.

Bref, amoureux de l’art chinois ou asiatiques allez y!

Mais si vous voulez en apprendre plus sur l’art de la porcelaine japonaise, ne vous attendez pas à une exposition très didactique!

Du 26.02 au 04.07.10

Musée Cernushi

7 avenue Vélasquez

Paris 8e

Métro Monceau

Tarifs : 6€ TP / 4.50 € TR

Ouvert tous les jours sauf le lundi et les jours fériés


La vie de filles…


Pendant  longtemps j’ai réussi à rester hors de la vie de girls (comprenez à qui veut comprendre : le shopping, les trucs de filles : le maquillage, les chaussures, les sacs (quoique avec les étoles je vous avoue il y avait tout de même des restes!) Bah oui mais vous savez quand vous n’êtes pas une vraie fille (concept à définir peut être dans une future note) soit vous faites tout pour ressembler à une fille soit, quand comme vous vous n’êtes qu’en étant 200% vous même et naturelle (et je vous raconte même pas les emmerdes que ça peut amener… parce que un peu d’hypocrisie permettrait semble t-il de survivre dans ce monde de brutes… Mais passons, parce que là, franchement, on dérive vers une autre histoire!)

Donc pour en revenir à ce concept de filles, hormis quelques étoles et un ou deux sacs, les chaussures, les fringues, le maquillage, le coiffeur, les cheveux (hormis le lavage/démêlage surtout avec ma tignasse), et toutes ces choses qui font qu’une fille est une fille (j’ai dû en oublier, mais là les girls je vous laisse compléter pour moi) appartenaient pour moi à une autre planète.

On est girl et jolie : top!

On n’est pas girl, pas joli : bah c’est pour la vie (oui on va pas en plus mentir sur son apparence pour essayer de passer pour quelque chose qu’on n’est pas?)

C’était simple, ça allait très bien à mon porte monnaie, et plus que tout au porte monnaie de mon copain!

Bah oui mais semblerait que depuis ce soit passé une sorte de mutation étrange qui aurait révélé non pas la girl en moi (ah ça non malheureusement ce serait de la magie que de me faire passer pour une girl ^^ Et même de la magie que je dirais ;-)) Par contre il semblerait que j’ai été propulsée sur une planète shoppeuse! Et je vous dis pas mon porte monnaie me déteste!!! D’autant que dans l’intervalle j’ai plus le mec et pas gagné (encore ) de travail en échange! Alors autant vous dire que le cocktail il est point top du tout!!!

Bref! La semaine dernière, je raccompagne une copine au rer (et ceci nous oblige donc à descendre au forum des halles pour aller chercher le rer) et… et…. et……. à passer devant Tous ces magasins!!!!! Non mais vous y croyez??? Ca nous a pris… Allez ! Au moins 1h00 ou 1h30 pour atteindre le RER après un détour chez un marchand de chaussures! Et ça a donné : ça! :

Toutes ces chaussures qui nous parlaient, nous appelaient!!!!! Ahlalalalaaaa!!!!! C’était si dur! Cette petite paire espadrille, et celle là si girly avec ses talons, celle là pour… une soirée (merde quelle soirée?) Et celle là qui irait si bien avec mon manteau! Et celle là : j’en ai besoin! Celle là elle me va trop bien!

Bah oui parce que le problème c’est que quand vous êtes avec un copine, vous aurez beau commencer par tenter de résister,

Une fois que la copine a déjà essayé 5 paires de chaussures et vous a enjoins de l’imiter, vous sautez sur tout ce qui bouge , sur tout ce qui est joli, avec des talons, et coloré!!!! Dans mon « malheur » j’ai une chance! Je causse du 35/36 : donc une paire sur 2 n’existe pas en 36 et je flotte dans une paire sur 2 en 36!!! Comme souvent il n’y a pas de 35 chez les adultes, c’est la limitation naturelle de la nature! N’est-il pas? enfin bon….

C’est bien joli… Mais … J’ai eu du mal à le quitter ce magasin de San marina… Le coeur gros, la main sur le portefeuille vide (mais où il est ce job qui m’attenddddd!!!!!!!!!!) (bah oui je me dis que techniquement, mathématiquement et statistiquement parlant il doit bien exister) (j’espère juste qu’il consiste pas à faire le ménage je suis allergique à la poussière et aux produits ménagers, c’est balot! ^^) et les yeux se languissant d’amour pour toutes ces chaussures qui me crient (ramène moi, ramène moi, ramène moiiiiiiiii) (et pensant en même temps à toutes les autres chaussures dans tous les autres magasins……… Ahhhhhhh (long, très long soupir prolongé….)

Et donc : (merci à Pénélope Bagieu pour un si grand talent démonstratif de ce que NOUS les filles pensons et ressentons, et je vous invite si vous ne connaissez pas son blog à y aller tous les jours (c’est pas compliqué il est tout en haut de ma blogroll ^^ )

Sniffff quoi ….

Enfin je me suis quand même conseillée avec ma jolie paire de ballerines bleues  :)))))

Et puis ….Toutes ces chaussures si je les avais… Faudrait les ranger, leur trouver une place!

Et moi qui met toujours trois plombes à me décider le matin, c’est plus 20 mn mais 3 h  de retard que j’aurais à chaque fois!

Nan, en fait, j’ai du mal à l’avouer…Mais c’est mieux comme ça… J’en suis sûre….


Chocked


Bah oui chocked!!!

[Mais avant quand même bonjour les gens du oueb ^^]

[Non pas chocked pour… que… passons….]

Mais chocked par la new que j’ai entendu à midi à la radio, et déjà relayée par tout le monde, vous m’étonnez aussi!

Ce n’est rien de moins qu’un cambriolage, mais pas n’importe où, dans l’un des plus grands musée de la ville de Paris : le MAM (Musée d’Art moderne : celui qui est logé dans le 16e arrondissement, le voisin du palais de tokyo). Les collections sont celles du 20e et font suite à celles du Musée d’Orsay (bon, sur le début 20e ça se chevauche un peu…)avec le MNAM (Musée national d’Art Moderne).  Mais le MAM si vous n’y avez pas encore été c’est : Matisse, Picasso, Braque, Duchamp, Dali, les Futuristes, les Surréalistes, Villon, Dada, Klein, et tous ceux qui ont compté au 20e siècle (bah voyez hein, tellement chocked que j’en perds mon latin, ma mémoire et les noms!)

En tout ce sont 5 tableaux de maître d’une valeur de 500 millions d’euros qui ont été dérobés cette nuit, dont un Matisse et un Picasso!

Comme quoi! La sécurité est telle dans les musées que l’on n’imaginait que ce genre de casse ne pouvait plus exister de nos jours…

Comme quoi! On ne peut pas toujours penser à tout…

Loin est le temps où l’on pouvait sortir d’une musée tranquillement en roulant une toile sous le bras, mais à mesures de sécurité grandissante, imagination grandissante évidemment.

Ces tableaux vont certainement finir sur le marché privé de l’art et faire la joie de certains collectionneurs privés… Et je ne serais même pas surprise que (ça s’est bien vu en Amérique Latine) que ce casse soit commandité par des personnes souhaitant avoir ces tableaux…. Mais là on vire au thriller… Enfin non, même pas! Car avec de tels tableaux, les risques à prendre et les moyens à déployer, ces tableaux sont loin d’être anonymes, ils ne pourront faire refaire surface que sur le marché parallèle de l’art (et encore!). Il faut savoir où écouler la marchandise avant de pouvoir mettre en place ce genre d’opération… Et donc, avoir déjà des acheteurs potentiels…. Ou bien des acheteurs qui n’en sont pas…

Alors…

Je me demande

Dans quel monde on vit…

C’est triste parce qu’en plus aujourd’hui il y avait un superbe soleil = une belle journée (enfin dès que mes nausées seront passées) (mais avec un peu de bonne volonté en voyant tout ce soleil je suis sûre que je n’y penserais plus! ;-))

Ca ne me m’empêche, toute chocked, de vous souhaiter une bonne journée! 🙂


La Vengeance d’une louve


Alors si vous ne connaissez pas encore, écoutez vite vite vite! Parce que j’en suis sûre ce sont de futures grandes!!!

Un avant goût des Brigitte avant d’en faire une vraie note (oui, oui là j’ai trop de travail! ) pour vous les faires découvrir d’autant qu’elles sont en concert à Paris!

Alors voici mon humeur musicale du midi 😉 ❤

Et comme ce n’est pas encore fait : très bonne semaine à tous :))))) Avec pronto le retour du soleil, on l’espère 😉


l’Amour toujours l’amour… !!!


Oui, vous l’aurez compris j’ai une prédilection pour les comédies romantiques. Une très grande prédilection!!!

Je me suis endormie devant Notting hill au cinéma♥ (un es moments les plus romantiques de ma vie même si j’ai loupé la scène du baiser!)

J’ai craqué et palpité devant Meg Ryan et Vous avez un message ♥

J’ai découvert l’homme parfait devant un autre Meg Ryan…

Et généralement j’essaie de ne jamais manquer une nouvelle comédie romantique!

Donc, je me devais d’aller voir la dernière sortie en date : « l’Amour c’est mieux à 2″


C’est juste que pour fêter aujourd’hui mes 2 années de rupture et de long célibat j’aurais peut être mieux fait d’éviter le cinéma ou alors une jolie histoire d’amour! Parce que se retrouver planquée sous son manteau à grelotter et pleurer au premier rang d’un ciné, y’a mieux pour se changer les idées que de voir une belle histoire d’amour!

Ceci dit! C’était chouette! Pour commencer c’est un film français et il n’y a pas tant de belles comédies romantiques qui soient françaises!

Ensuite, oui, oui, oui c’est une belle histoire! Une histoire vraie ! Avec boires et déboires! Et en plus d’être une histoire c’est une jolie interrogation… Bref une vraie et belle comédie romantique loin des clichés.

Qu’est ce que l’amour?

Qu’est ce que l’amour véritable?

Comment peut naître l’amour?

Qu’est ce qui importe le plus dans un amour? Sa naissance? La rencontre? Comment doit être cette rencontre? Et après alors?

Notre héros pense qu’une belle histoire et un vrai amour, celui dont on rêve pour la vie ne peut être que le résultat du hasard, d’une belle rencontre fortuite et improbable!

Et oui car je ne vous ai pas dit, mais pour une fois, notre héros est un homme! Un homme qui cherche… cherche encore…

Un homme qui doute, qui tombe amoureux, se le cache,  ne sait pas, n’arrive pas à faire le premier pas par fierté, un homme en quête et une femme qui doute elle aussi et ne sait pas quoi faire! Bref, pas de cliché, pas de fin improbable, d’histoire rocambolesque, un amour comme nous pouvons tous en vivre! Des rencontres au fil des années pour finalement…

Mais si vous voulez connaître la fin il faut aller le voir!

Car même si je n’étais pas d’humeur c’était une belle histoire et qui pose les vraies questions! Une histoire qui donne envie de vivre, d’y croire et de croire à l’amour, le genre de film qui fait mal le jour où on a décidé que non on n’y croyait plus! Et pourtant…

Ce soir, je dis, le genre de de film qui vous dit que oui, parfois il faut y croire, prendre le risque d’avoir le coeur brisé, d’être ridicule, de pleurer, d’être honnête et vrai … Et pis, vivre c’est ça non après tout?

Bref envie d’un film français? D »une comédie et d’une comédie romantique? Allez donc le voir avec ou sans chéri, avec ou sans copines! 🙂


200 e : Clap !


Juste une petite note pour rien…

Juste une petite note pour dire que ce petit bloginou fête son 200e billet… Petit blog deviendra peut être grand (mais pas trop hein) un jour!

Voilà… Il avait envie de partager ce petit moment avec vous 😉

Et au passage il voulait vous souhaiter une bonne soirée et un super dimanche qu’on espère tous ensoleillé ^^ !!!


Le Bloc Note du Week end!


♥ Donc dans notre bloc note du week end, on va faire et rapide (oui il est déjà plus de midi ;-)))Commencez l’après midi aux Batignolles! J’ai un bon plan imparable pour vous en l’occasion de la quinzaine du commerce équitable

De 15h à 19h, venez découvrir les produits de beauté et de bien-être ‘Swazi Secrets’ que leur ambassadrice vous fera tester.

C’est une gamme de soin à base d’huile de Marula, naturelle, riche en actifs et qui contient 4 fois plus de vitamine C que l’orange!

http://www.marula-secrets.fr/

Et c’est chez Libellune, 80 rue legendre!

♥ Ensuite nous sommes le 15 mai! Alors foncez pour la nuit des musées, je vais même vous en faire une spéciale mini note!

Mais pour plus d’infos c’est là : http://nuitdesmusees.culture.fr/index.php?l=FRA et là http://www.tout-paris.org/la-nuit-des-musees-2010-7855

♥ Et comme dimanche vous allez vous lever tard, quoi de mieux que de bruncher?

J’ai deux adresses pour vous :

Le Sans Gêne (avec une note à suivre) : 122 rue Oberkampf dans le 11e ou 112 rue Legendre dans le 17e

Chez Chloé S : 40 rue Jean Baptiste Pigalle dans le 9e

Et dimanche après midi pour peu que le soleil dure, c’est bouquinistes évidemment!!!!


Just Enjoy your Week end


Pour la réouverture d’une note j’avais envie de vous gratifier d’une note…

Mais là tout de suite, le soleil brille, et , et , et….

J’ai juste envie de vous souhaiter un très beau week end ensoleillé avec un peu de musique! Qui pour moi évoque plein de jolies choses, de jolis souvenirs, un après midi ensoleillé, la sérénité, et une bulle de bonheur

Je sais que je vous la ressert souvent mais bref, pour moi ca va forcément de pair avec ce beau soleil qui nous donne envie de tout espérer et de tout voir sous un beau jour plein d’optimisme 🙂

Oui, parce que pour tout vous dire, c’est un jour et un anniversaire spécial aujourd’hui… Et qu’un tel soleil aujourd’hui, c’est juste une belle promesse… Et que j’ai envie d’y croire 🙂

Alors juste : Très bon week end les gens 🙂

Et kissoussss aux amis de passage ici 🙂 ♥


Rayon enfants


Oui j’achète mes chaussures au rayon enfant….

D’un autre côté si je chausse du 35 (parfois du 36 faut pas croire!) c’est assez logique! Du haut de mes 1m54 (le menton relevé) je ne me serais pas vue chausser du 40 (et viii moi je me suis proportionnée ^^ et c’est déjà pas mal! non?!)

Donc je me rappelle de cette anecdote de fac (à croire que les « meilleurs » moments se passent à la fac) (ou les hormones tardives (il est bien connu les garçons font leur adolescence tard et les filles en mal de mâles se sentent obligées de suivre!) Donc… je disais… (sorry j’ai pas bu mon café! :p) Cette anecdote de fac, où papotant avec un copain sur un banc, tiens je me souviens encore de mes chaussures, mes kickers bleues (que j’ai encore au demeurant) de l’époque où toutes les kickers étaient les mêmes, et oui je les achetées pour arpenter le pavé parisien, je m’en souviens, lors de mon emménagement (les autres n,’avaient pas résisté à ma recherche d’appartement, celles avec les talons) (et arrivant ) paris, javais résolu d’abandonné les talons et les truc féminins pour des choses utiles ) (assez costaud puisque c’était en septembre 98 ^^ et que nous sommes … 12 ans plus tard ou presque! Ouhlalalaaaa ça passe trop vite le temps! ) Donc, se croyant apparemment très malin il me dit « mais tu as des pieds minuscules! On dirait des pieds d’enfants! » (remarque incroyablement intelligente) (et de vouloir comparer la taille de nos pieds!) A mais oui mais le monsieur lui (je ne vois pas pourquoi je le gratifie d’un monsieur d’ailleurs, le garçon (très jeune garçon du haut de ses 25 ans) chaussait (remarque il doit toujours chausser la même taille si logique il y a ) du 46! Bah oui mais du haut de ses 1m85 c’était somme toute logique aussi… non!? Et moi piquant un far, (bah oui la critique était faite sur un ton acerbe, comme à chaque fois qu’il me parlait , non en fait ça oscillait du ton le plus acerbe au plus grand sourire, certaines personnes n’ont pas la mesure des proportions!)(mais je l’ai toujours dit (en aparté) les garçons ce sont des ptites bêtes vachement bizarres!) je cache mes pieds sous le banc!

Mais il ne fallu pas longtemps pour que toutes ces personnes très matures se ruent vers moi « montre tes pieds, montre tes pieds, il parait que t’as des pieds d’enfants! » (malin hein!) (et encore on était en licence ! Agneugneugneu….)(et que je suis restée traumatisée surtout!!!! Vous vous rendez même pas compte!)

Bref, je cachais (difficilement vous vous en doutez… ) mes pieds!

Que maintenant j’assume et exhibe (enfin ca me sert surtout pour marcher…!)

Et même que je suis super fière parce qu’hier j’ai pu m’acheter une nouvelle paire de chaussures en 35 de la new collection enfant de minelli! Un chouillis (mais alors tout chouillis) moins cher et surtout super trop mimi avec une grosse fleur (ce sont des ballerines en daim bleues) (je n’ai jamais eu de ballerines, pas depuis mes 7 ans en tout cas, et j’avais un besoin urgent de ballerine) (et puis c’est un truc pratique et confortable, n’oubliez pas!)(zut moi qui m’étais promis de ne plus acheter de daim)

Et bref je suis trop fière de mes petites ballerines et des mes petits pieds!

Comme quoi tout change 😉

Ou presque!

Bonne journée z’Amis du web 🙂


L’amour… 10 ans plus tard : ou peut on aimer, se perdre et se retrouver….?


Je suis devant un film ce soir.

Un film qui m’émeut et qui m’intéresse.

Une histoire toute simple. Comme je les aime. Une comédie romantique!

C’est celle d’une fille. Elle voulait être écrivain. Elle est avec ce sale type. Les sentiments ne sont plus là. Et sa plume s’est tarie. Ca dure depuis 10 ans. Ou presque.

Oui là on pourrait croire que c’est moi, c’est peut être pour ça que ça me touche particulièrement ce soir.

Et puis, au hasard d’un restaurant, elle recroise ce garçon. Son amour de fac. 12 années se sont écoulées et pourtant…. Tout se bouscule, tout change, en peu de temps. Rien de tel que de vivre un tel moment pour réaliser que l’on fait fausse route, et que l’on se ment à soi même… même sans vouloir s’avouer que des sentiments peuvent subsister aussi longtemps… 12 ans quoi! La confrontation est suffisante pour faire voler son couple en éclat en une seule soirée passée avec cet homme. Juste un repas. Une discussion. Comme si une intimité n’avait jamais disparue. Un bien être qu’elle n’avait jamais eu avec son mari. Pour voir que celui qui partage sa vie est celui qui la tire vers le bas alors que cet autre lui dit qu’elle est talentueuse, qu’elle doit reprendre l’écriture ! Arrive à la refaire sourire et même à la faire rire ! La pause est officielle avec son homme et elle reprend enfin la plume.

La magie opère…Non, non, je ne vous parle toujours pas de moi ! Et pourtant…

Ce film existe, il a nom : just you.

Et évidemment ils s’aiment !

Mais le timing est mauvais. Les chemins à nouveau se décroisent. Voulant se croiser à nouveau. Comme après ces coup de fils manqués, ces peurs d’appeler, ces appels raccrochés au son de la voix du conjoint, ces cartes et ces lettres qui n’ont jamais été envoyées… Mais souffrir deux fois autant s’en est trop pour cet homme, qui a peur de la troisième pour « ne plus jamais ressentir ça » « c’est trop insupportable ». Alors cette femme, il la fuit, par amour, pour rendre les choses supportables. Pour continuer à vivre. Mais, elle ne le laisse partir. Pas aussi facilement. Elle s’acharne. Parce qu’elle l’aime, qu’elle n’a jamais aimé que lui et qu’elle le sait. La fin est trop facile, trop rapide, mais une fois encore c’est un film, avec seulement 2h00 de temps pour contenter le spectateur… Mais on s’imaginerait si facilement cette histoire retranscrite dans la vie réelle. Ces émotions, ces faux fuyants, ces blessures, ce temps qui passe, trop vite et pas assez vite à la fois, ces choix impossibles…

En fait c’est l’histoire de deux amours de fac retrouvées 12 ans plus tard, mais je n’en ai réellement vu qu’une dans le film. L’autre est passée, comme un souffle.

Ce matin, en écoutant une énième rediffusion de « on se reverra dans 10 ans » de Patrick Bruel » et après avoir lu un article sur les ex, les retrouvailles et les réseaux sociaux, je me demandais justement si c’était possible ! De retrouver ces amours du passé. Pas de les « retrouver » mais bel et bien de les ressusciter de leurs « cendres ». Belle coïncidence. (Et non je n’avais pas lu le résumé de ce film qu’en plus j’aurais vu hier soir si free avait daigné fonctionner….)

On dit que de plus en plus de personnes reviennent avec leur ex. Immaturité ou passion intacte retrouvée ? Facilité ? Ou marché si étroit que cela!? Il n’y a donc plus de choix ?

J’ai lu que 1/3 des couples restaient en contact lors de leur séparation. Cela me rappelle ces fameux groupes sur facebook « j’ai couché avec au moins l’un de mes contacts » (non, sans déc’?) (pas moi mais je ne suis pas le modèle à suivre il faut croire !)

Entre relation, amitié, qu’est ce qui est possible avec un ex, qu’est ce qui peut subsister et qu’est ce que l’on recherche exactement ?

On nous assure que de plus en plus de personnes retrouver leurs ex sur les réseaux sociaux, (pour ceux donc qui n’avaient pas gardé le contact). Et ça donne quoi ? Je me le demande. Comparaison? Ouf ! J’ai bien fait de le quitter. Ouf ! Comment est sa nana ? Mieux que moi ? Qui de nous deux a le mieux réussi ? A t-il tous ses cheveux ? Qu’est-ce qui motive les gens ? La curiosité évidemment. Et l’envie d’avoir des nouvelles de quelqu’un qui a compté bien sûr ? Ey ensuite ? Que se passe t-il ? Il parait que certains se remettent en couple, je ne sais s’il faut le croire. Des amitiés renouées ? Ou juste un : j’ai vu, c’est bien mais je suis revenue ?… Parce que … Le passé est-il mieux où on l’a laissé ??? Et franchement, même ami, est ce que toutes ces questions disparaissent ?

Mais revenons à nos moutons, à mon film de ce soir et à ma question. Et… Dois je vous avouer ?

Retrouver un ancien amour une décennie plus tard,

Et retomber amoureux,

Moi,

Je trouve ca follement romantique !

Et beau aussi…

Pouvoir encore penser à une personne une décennie plus tard, pouvoir encore avoir le cœur qui se serre à son évocation, qui s’emballe à sa vue, préférer rebrousser chemin de peur de manquer pied, aimer encore après autant de temps, après d’autres personnes, d’autres amours, finalement, je ne sais si c’est possible, mais ce que l’on appelle le Grand Amour c’est ça.

Et quoi qu’en dise tout un chacun, c’est la quête de tous, ce envers quoi tout le monde aspire, au fond de lui.

Ne pas y croire, c’est se permettre de vivre.

Ne plus y croire c’est parfois se laisser aimer, être capable d’aimer et se laisser exister…

Ca rend les choses plus simples.

Mais finalement est-ce que je l’ignore réellement ? Vous vous attendiez peut être à un point de vue… Alors que je me contente de quémander le vôtre…

Parce que finalement, la Vie peut faire se séparer vos chemins, leur adjoindre deux routes différentes mais deux âmes jamais ne se délient….


Croire aux jolies choses ♥ c’est ça aussi :)


Tout est parti d’un décès

Subi, brusque,

Il y a presque cinq ans déjà,

Il y a 4 ans et demi en fait…

D’une âme que j’ai imaginée perdue et en colère…

Et d’un rêve, de rêves….

Parce que quelque part j’ai toujours cru

Cru à quelque chose

Aux jolies choses

A un peu de magie

Et oui n’est ce pas à cela aussi la Vie?

Alors oui je crois à une seconde chance d’être heureux…

Je crois que quelque part finalement tout est possible…

Ces rêves il y a 3 ans

Après ces lettres à une absente

Et ces larmes aussi

Hier

Cette nuit

Où tu m’as manquée plus que jamais

Sans date concrète

A cette certitude

A toutes ces choses que je voudrais dire

Et que je ne peux pas

Pas ici

Mais je sais que quelque part

Tu as une jolie vie

J’en a rêvé de ces moments

Et je vois que tu ris

Que tu souffles sûrement tes bougies

Et que je t’ai connu avant

C’est bête

C’est fou

Et je m’en fous

Et même si c’est juste un rêve

Je voulais te dire là

Je t’Aime maman

Et je ne t’oublierais pas

Jamais

Et je suis heureuse pour toi

Parce qu’on a tous le droit à une seconde chance….



Ces petits choses que j’aime ♥


Les choses que j’aime et que je pourrais collectionner sans compter :

  • les carnets, de toute sorte, totue forme, toute matière
  • les blocs et les calepins, à spirales, à élastiques, reliés, blancs ou à rayures
  • les étoles
  • les écharpes
  • les nounours (les gros)
  • les nounours (les petits en souvenirs de vacances qui se nichent dans la bibliothèque et le canapé et où ils peuvent en fait)
  • les livres (pareil un peu partout, de la bibliothèque, à la cuisine, au sac, par terre, dans le lit, au dessous du réveil, au dessus du lit….)
  • les porte clefs (s’ils m’évoquent un joli souvenir surtout un voyage)
  • les photos (sans limite)
  • les cartes postales que je recois
  • les lettres que je recois
  • les post its, je ne peux pas vivre sans ils m’entourent
  • les grands gilets trop cosy où je peux me glisser comme si c’était les bras d’un homme (très grand)
  • les pyjamas trop grands où je peux me nicher comme dans les bras d’un homme (toujours très grand)
  • les musiques jouées au piano
  • je craque sur tout ce qui a la couleur du soleil, à défaut de l’avoir je veux l’emmener partout
  • la lavande (même si ca me éternuer je ne me lasse pas de son parfum)
  • les fleurs (même si je suis allergique au pollen)
  • les jolis crayons surtout avec des couleurs pour écrire dans les carnets
  • l’odeur du cuir
  • les barrettes pour les cheveux (parce que j’ai les cheveux très longs)
  • les bonnets et les chapeaux (parce que j’adore, que ça tient chaud et que tout le monde n’en porte pas ^^)
  • les épices (qui ont toujours des odeurs d’ailleurs)
  • le thé… parce que j’adore et que je ne peux pas m’en passer…..
  • Et tout ce qui sent bon…

Et tout ça parce que je dois rester une gamine au fond sûrement…

Et que j’aime ça… Par-dessus tout…

♥♥♥


L’horrible vérité


Je suis un gros bonbon rose ^^

Ca s’est passé par hasard … au détour d’un rendez vous improvisé… du genre : Tu me reconnaîtras parce que (et là oui ça fait peur, interdisez cette lecture aux âmes fragiles!), je porte :

  • une veste rose
  • un bonnet rose
  • des chaussures roses
  • une écharpe rose
  • un pull rose…

Et là je commence à réaliser tandis que je twitte cette abominable vérité …

Et l’introspection continue… Terrrible et froudroyante :

  • j’ai une barrette rose
  • du baume à lèvres rose
  • (heureusement je ne porte jamais de vernis, sinon je vous dis pas le côté barbie, mais le côté barbie sur mon physique et en plus brune, ça le fait pas mais alors je vous dis pas!!!)
  • un porte clef rose
  • ……………….

Le doute peu à peu s’insinue dans mon esprit mais me taraude…

Mais depuis quand je me suis transformée en miss pinky? J’aime les couleurs c’est vrai (ça met un peu de gaîeté je trouve…) (et puis je n’ai longtemps porté que du noir  (oui figurez vous que ça maigrit le noir et en plus ça allonge ^^) ) Mais un jour je me suis trouvée trop triste et j’ai commencé à oser la couleur …

Et là je réalise que je suis dans ma période rose (oui sauf que ma dernière période rose j’avais 4 ans! Et des anglaises au cheveux!)

Pui je sors dans la rue, et croise mon reflet dans une vitrine! et au secours, ô diable, ô …… Je vois, je vois… (oui vous voyez je n’arrive même pas à le dire tellement ça me fait suffoquer!) Je suis, je suis… Un gros bonbon rose!

Oui c’est l’horrible vérité!

Mais bon…

En même temps…

Vous voulez savoir quoi?

Bah … j’aime bien le rose ^^

[ Et pis…

  • Le rose ça donne bonne mine
  • Ca va bien aux brune

….

Je cherche d’autres argumentaires là alors aidez moi! 😉 ]


Un jour au square … ♥ ♥ ♥


Une petite main
Au coeur d’un parc
Des yeux ravis par ces volatiles
Qui tente parfois de les attraper
A peur… Afficher davantage
Cours
Reviens
Retourne vers son papa
Puis subjuguée continue à les regarder
Mais d’un peu plus loin
Se demandant si elle tendra sa main à nouveau
Ou pas….

Le retour du zarbi!


Non, parce que là, franchement, ça commence à faire peur. Au moment où je me dis… Pas bêtes mes copines je devrais essayer de fermer ces maudits volets (oui mais vous comprenez ce sont de vieux volets qui ne s’emboîtent pas… Et je suis pas costaud! Alors, techniquement parlant, disons que je les ai pas fermés depuis le déménagement de mon ex… (et je suis pas prête de les fermer, parce que croyez moi ce coup ci j’ai essayé, forcé, rien à faire, ce maudit loquet il veut pas passer!!!) Donc juste au moment où je me dis, ouf la fleur n’est plus là….

Rebondissement!

Et là oui, je commence à avoir peur!

Autant vous dire que ce soir, les poubelles j’irais pas les jeter! Non mais!!!

Parce que deux secondes ca toque à ma fenêtre! et autant vous dire que j’ai pas sursauté qu’un peu! et le voilà, qui me montre une autre rose (encore plus petite, je me demande bien qui fait les frais de ces coupes sur son rosier, et je compatis, parce que j’aime pas qu’on saccage les rosiers!), qu’il pose juste devant ma fenêtre!

Et non, je n’ai pas le coeur dur,

Non, je ne suis pas antipathique, revêche ou ce que vous voulez,

Mais je peux vous garantir qu’il a l’ait bizarre, un brin patibulaire, et pas très…. Enfin plus que louche… Donc, non, non, non, je ne lui derais pas un brin de causette, je sais que ça ne ferait qu’empirer la situation…

Bref, là, je vous avoue que je me demande qu’elle en sera la suite, et oui!

Pas trop mauvaise, j’espère….

Mais, au cas où, mon ange gardien, youhouuuu, oui, oui, là tout en bas, la petite chose bordeaux avec des barettes… (oui aujourd’hui j’ai ressorti le gros pull d’hiver spécial maison je travaille sur l’ordi) : si par le plus grand des hasards tu m’entends (non, parce que t’as franchement pas l’air attentif je veux pas dire… !!!!) Si tu pouvais le virer de devant chez moi ce serait parfait!

Bah oui quoi, en attendant je l’imagine sous ma fenêtre, derrière ma porte… Et j’en passe!

Bon, c’est pas tout mais….

Mais je vous raconterais la suite, promiso!!!! (enfin pensez quand même un peu à moi! ;-))


Dédicace


Parce que… Un blog existe par celui qui le tient mais aussi par ceux qui le lisent, en parlent, commentent… Sinon forcément au bout d’un temps, on a moins l’envie de parler et de partager…

Une dédicace donc à tous ceux qui me lisent, régulièrement, ceux dont je suis dans les flux, ceux qui me lisent épisodiquement, ceux qui aiment bien même s’ils n’ont pas le temps de lire, tous ceux qui ont commenté un jour…

Et puis une dédicace très spéciale….

Parce que ce matin en ouvrant l’ordi j’ai vu (très tôt) (pour vous dire avant 8h00!) que mon premier visiteur de la journée était venu via son agrégateur de flux et avait lu mes 3 derniers articles! Alors je suis trop impressd, parce que me lire avant de partir bosser, moi , je le ferais jamais! Alors un gros bisou virtuel pour lui ou elle quel qu’il soit!

Et des bises à tous les autres lecteurs! 🙂 Et merci à vous!

Valà, c’était ma minute bisounours!


Paris c’est trop bizarre


Bon là je vous avoue, je voulais pas blogguer ce matin parce que trop de choses à faire (et là je m’endors déjà devant l’ordi c’est mal parti!) (vous avez remarqué comme l’ordi a des vertus soporifiques?)

Bon… Mais je tenais absolument à vous raconter ce qui m’est arrivé hier soir!

Pour vous mettre dans le cadre il y a quelques temps j’ai déménagé mon bureau (au moment où j’ai investi dans un vrai ordinateur en fait!) Oui, où il était, à deux pas du lit (d’ailleurs je passais plus de temps dans le lit qu’au bureau, et étant dans un coin où jmais aucune lumière ne venait frapper, j’ai décidé de le changer de place, c’est àd dire à l’endroit le plus mluyminuex  de l’appartement, vous comprendrez devant ma fenêtre! Oui, mais… Je suis en rez de cahiussée! Donc vous comprenez, je passe mes journées et parfois mes soirées devant ce petit ordi, devant ma fenêtre ! Je n’avais jamais fait attention mais… C’est peut être pas si malin! D’un autre côté à moins de vouloir plonger dans le noir total je ne vois pas où d’autre l’installer en fait.

Bref, hier soir tandis que je vous comptais les aventures cupcakistes de chloé au palais du cupcake, on a commencé à toquer à ma fenêtre. Attendez… Je vais vous le faire synchro!

  1. 00h00: on toque à ma fenêtre
  2. 00h02 : on retoque à ma fenêtre deux fois
  3. 00h02’30 : coup d’œil discret de ma part (zut j’ai pas tiré mes rideaux) (c’est pour tirer un max de lumière le jour sinon je m’endors sur l’ordi, rien à faire) (et souvent le soir j’oublie de tirer mais comme on voit au travers…)
  4. c’est un mec
  5. 00h05 : ça retoque pas mal de fois…
  6. 00h06 : moi excédée je me décide à répondre (bah oui comme je suis en rez de chaussée on a tendance à croire que je suis la gardienne donc je pense qu’on me toque pour la porte)
  7. 00h07 : moi « Non mais ça va pas der déranger les gens à cette heure »
  8. 00h07 : lui : grands yeux (étonnés!)
  9. 00h07’40 : lui « Ah bon, je dérange????? »
  10. 00h07’42 : moi (mais il est abruti ou quoi?)
  11. 00h07’50 : « bah oui vous dérangez!!! Vous avez pas vu l’heure? »
  12. 00h08 : là je sens que c’est pas pour l’immeuble, comment vous dire, relou à plein de pour cent (et heureusement que je suis restée habillée et que je me suis pas mise en pyj ou pire!!! J’ai de bonne intuitions parfois!
  13. 00h08 : je ferme la fenêtre / mon coeur bat la chamade / je sais c’est con mais je flipouille
  14. 00h15 : toc, toc, toc, tocccccccccccccc
  15. 00h15 ’50 : coup d’oeil discret de ma part (je dois l’ignorer! c’est la meilleure façon de prodéder ) (vous inquiétez pas entre temps j’ai fermé les volets mais voyez vous ça ne suffit pas puisqu’on voit à travers!!!!
  16. 00h16 : oui je l’ai aperçu c’est toujours lui… avec… une rose à la main! Non mais 1/ Où est ce qu’il a réussi à la piquer? 2/ Mais c’est quoi cet allumé de service????
  17. 00h20 : il est toujours là, je l’ignore sans un coup d’oeil et essaie d’avoir l’air très concentrée sur mon ordi!
  18. 00h23 : je risque un coup d’oeil, il ne reste plus que la rose

Mais là c’est con même si je suis du bon côté de la fenêtre j’ai la trouille!

Mais c’est quoi cet allumé de la caboche?

Donc j’ai retenu :

  1. Ne jamais vivre en rdc surtout sur rue (oui j’ai bien essayé de déménager, mais même pour des taudis qui n’étaient ni en rdc ni au dernier étage sans étage (pensez à mes pauvres poum’s crachoteux) on n’a pas voulu de mon dossier (pourri au demeurant mais j’ai toujours payé mon loyer!)
  2. Avoir toujours des rideaux opaques!!!! Et là je me demande quelle lubie m’a prise quand j’ai renvoyé à ex belle maman ses rideaux (certes moches mais méga opaques) en disant que IL avait oublié ça (entre autre mais j’ai pas pu tout renvoyer!)
  3. La vérité : faut pas travailler le soir : c’est mauvais pour la santé

Ah tiens si j’allais m’habiller moi? C’est que je suis devantMmento : Paris c’est la ville idéale pour renoc


Matin de merde…


Coucou les gens (quand même) même si en général je n’ai pas encore l’usage de la parole à cette heure (et de pas grand chose d’autre d’ailleurs!)

Je me disais que vu l’état de mes matins, j’aurais dû carrément créer une rubrique « matins de merde », ç aurait été plus rapide, et ça au moins ça parlerait aux gens qui me connaissent (irl cela va sans dire) Nan parce que franchement… Dur dur la life! (parce que pour moi parce que si vous aviez vu la phrase que je viens d’écrire même moi j’ai rien compris)

Bref le matin, c’est le litre de café qu’il me faut et les épingles pour les paupières… Tout ça avec la petite idée dans le cerveau qui ne veut pas me lâcher : retourne te coucher, mais retourne donc te coucher (maudite petite voix!!!) (chutttt!) (non je suis pas schyzo mais fatiguée (et peut être fainéante aussi) (ah et pis donc malade ça aide pas à sortir du lit ce truc là!)

Et puis le café j’aime bien qu’il soit déjà prêt (m’en fous pour les puristes moi je mélange ça à du lait de soja, c’est juste pour me réveiller, et depuis que je suis accroc  je ne peux plus m’en passer le matin!) Parce que :

  1. ca va plus vite (surtout avec les yeux fermés et les membres qui ont quintuplés de poids)
  2. ca évite des bêtises du genre j’ai renversé le café, la cafetière, le contenu du frigo (oui un matin ce fut une bouteille de liqueur de mandarine 30 ° sur mes pieds (je vous raconte pas le réveil râté de chez râté)
  3. ca évite aussi de faire encore plus de bêtise : contenu du café chaud sur moi (quoique c’est déjà arrivé avec la casserole ça) ou d’oublier de mettre le verseur dans la cafétière (tant qu’à faire quand on est pressé et qu’on est pas réveillé)

Sauf que : ce matin plus assez de café : oui j’ai fait le truc que je déteste! J’ai tout bouillu! De toute façon après il restait plus rien dans la casserole. Et une fois que j’ai réussi à faire le café, c’est le lait que j’ai bouillu et collationné à la casserole (à ce rythme là faut que j’en rachète une là d’ailleurs)

Et en plus dehors, il pleut, il fait pas beau, il fait froid! (retour de février le 03 mai logique!)

Histoire de me remonter le moral, même mon horoscope (bah oui mon dernier recours pour me dire que ….) me dit aussi que c’est une journée de merde et que je vais être de mauvaise humeur! Bah tiens!

Du coup là c’est un vrai matin de merde,

Et j’ai juste un peu peur de la suite!

Mais je vais faire brûler des machins et des grisgris, y’a pas de raison 😉

Alors quand même bonne journée les gens (bah oui y’en a peut être qui ont la chance de pas être à Paris ;-))


Chloé S. ou le Palais des Fairy Cakes ♥


Il faut ABSOLUMENT que je vous parle d’un nouvel endroit où dès que vous aurez lu cette article, j’en suis sûre vous foncerez!!!! L’inauguration était mercredi dernier (excusez ma lenteur mais les microbes m’ont un peu clouée au lit) ! Non, parce que si j’avais pu je vous en aurais même parlé le soir même! Et comme je suis polie, je commence par faire les présentations avec notre hôtesse de la soirée, miss Chloé! Et à peine arrivés, le ton est donné!

Vous êtes gourmands? Vous allez fondre de plaisir!

Girly sur les bords? Vous vous souvenez encore (trop bien) de l’époque où vous vous imaginiez en princesse? Vous allez être séduite!

Et les petits princes ne sont pas en reste, à condition d’être gourmands! Vous allez vous en lécher les babines, foi de petite parisienne!

Bon cela dit, je vous l’avoue, moi qui raffole du rose, je me suis tout de suite sentie chez moi là-bas! Le lieu en lui-même nous évoque nos maisons de poupées et nos rêves d’Alice! Ici c’est un endroit pour les filles qui veulent venir papoter un après midi pas assez ensoleillé, entre ces murs roses, juste rester entre filles ou succomber à leur péché mignon sans complexe : la gourmandise!

Et puis ne serait-ce que pour Chloé, adorable comme tout et sympathique comme pas une, en maîtresse des lieux, on a envie de venir!

Et vous savez quoi? Ce n’est même pas pour ça que vous viendrez! Ni pour ces éléments de déco et autres gadgets qu’elle importe des Etats Unis, ni pour son thé Kusmi ! (et pourtant je raffole de thé!)! Non! Non!

Parce que chez Chloé S., c’est le Palais du cupcake! Et c’est pour eux que vous vous déplacerez!

D’ailleurs, elle n’a pas tout d’une princesse…?

Alors préparez vous à cupcakiser  fond. Et pas n’importe quels cupcakes! Chloé fait tout elle même. Des cupcakes (vous savez ces délicieux petits gâteaux si joliment          décorés!) légers, loin des cupcakes américains si lourds et riches en crème et en beurre (et croyez moi j’ai beau être gourmande je suis très difficile!) qui en plus d’être légers  (attention à l’argument ligne pour nous les filles) elle utilise un maximum de produits bio! Et comme Chloé connaît bien le sujet, elle fait même des cupcakes sans sucre au   sirop d’agave pour les diabétiques qui peuvent enfin se faire plaisir! Et c’est top!

Ses cupcakes? Ils ont tous leurs petits noms et portent bien celui de Fairy cakes! Parce qu’ils ont encore le pouvoir de nous faire voyager en enfance, de leurs accents de guimauve, bonbons, nutella, crème de spéculoos ou smarties! Et puis si vous n’êtes pas si sucrés ce n’est pas grave parce que Chloé en fait aussi des salés! Paolo, Eros et Kiss vous combleront!

Ca vous fait rêver? Chloé organise pour vous des cours dans sa cuisine!

Des cours de cuisine mais surtout des cours de pimp my cupcake où vous apprendrez le b-a-ba de la décoration et ferez le plein de bonnes idées!

Et comme Chloé aime bien faire les choses, en plus de nous avoir faire goûter ses merveilles enchanteresses, elle a invitée des amies pour un mini concert, et oui j’ai aussi été conquise, alors n’hésitez pas à suivre les Brigitte!

Le temps d’une soirée j’ai été une princesse au Palais du Cupcakes, mais comme toute bonne chose a une fin, je suis redevenue citrouille…

Mais j’ai oublié de vous dire : chez Chloé c’est tous les jours y compris le dimanche pour le brunch ; alors c’est décidé dimanche prochain, je ressors le carrosse!

[et non, malheureusement, ce n’est pas moi! ]

Infos Pratiques:

Déjà un an que l’on peut gouter ses petites féeries entre brunch et soirées et que Chloé officie via le net :

Pour vos soirées passez commande, et retrouvez la : www.cakechloes.com

et là aussi pour suivre ses actu : cakechloes.blogspot.com

Et en boutique c’est dans le 9e, au métro Pigalle!

40 rue Jean Baptiste Pigalle

Ouvert du mercredi au dimanche de 10h30 à 19h

06 98 76 80 84

contact@cakecloes.com