(ou) Une Bulle (d'air) in Paris

Coups de gueule

Octobre : le mois de la lutte contre le cancer du sein


Oui je sais, vous allez penser, octobre c’est quasi fini, mais comme mieux vaut tard que jamais (je vous assure) et que j’ai longuement duscuté du sujet aujourd’hui avec une amie, j’avais très envie de publier cette note sur mon blog.

Car si l’on en parle plus ce mois d’octobre, la lutte contre le cancer du sein, c’est toute l’année!

Un sujet qui me touche de près, qui touche et a touché de près plusieurs amies, qui ne peut me laisser indifférente! D’autant que j’ai eu la chance de ne pas être touche moi même par ce cancer …

[Là tout le monde va se demander mon âge je crois 😉 ]

Et pourtant, le cancer du sein, peut toucher jeune, très jeune, même s’il est plus fréquent après 50 ans et avec l’arrivée de la ménopause.

 

Un cancer surtout, qui même s’il est aujourd’hui le mieux traité car le plus fréquent, et même si une grande part des personnes en sont atteintes s’en sortent, parfois sans récidives, reste symboliquement parlant et pour les femmes qui en sont atteintes, le plus lourd et peut être l’un de ceux qui fait le plus peur!

Un cancer qui touche les attributs même de la féminité. Car nombre de femmes doivent subir une mammectomie lorsqu’elles en sont atteintes, et c’est un geste qui reste très lourd émotionnellement et psychologiquement parlant.

Un cancer dont il n’est pas facile de se remettre.

 

Un cancer encore qui comme tous est le plus facile à vaincre et avec des traitements moins lourds, s’il est pris assez tôt. Un cancer dont certaines meurent encore.

Un cancer aussi qui est plus qu’étroitement lié à celui des ovaires et de l’utérus. D’où l’intérêt de voir une fois par an son gynécologue pour se faire palper, en cas de problème, et de ne pas déroger à la règle du frottis tous les deux ans. Oui! Toutes les copines savent comme je peux râler quand elles m’avouent que le gynéco.. heu… c’est quoi? [pas beaucoup n’entrent dans ce cas, heureusement!]

 

Alors faites vous dépistez!!!

Que ce soit à cause de votre âge, de vos antécédents familiaux, à la moindre suspicion de grosseur, au moindre doute, intuition, il faut toujours se fier à son instinct.

Et en parler.

Ce n’est pas important, c’est vital.

Pour la petite histoire personnelle, puisque je l’ai déjà évoqué aujourd’hui, ma maman a eu une suspicion [il y a fort longtemps puisque j’étais encore à la fac, je crois que mes camarades de Paris 1 doivent garder le souvenir de moi pleurant comme une madeleine, par terre, dans la cafétéria! ] elle a insisté pour une faire une mammographie. On lui a refusé dans un premier temps, sa précédente mammographie [un mois auparavant] était [semblait] normale. Elle a insisté, le cancer du sein étant sa phobie après avoir vu sa mère agoniser de ce cancer dans le portugal de la fin des années 60. Elle a eu gain de cause auprès de son médecin. Et cette mammographie avait dépisté son cancer à l’époque.

 

Alors… N’hésitez pas. Ecoutez vous, et au moindre doute, n’ayez pas peur. Car on combat mieux ce que l’on connait! Et ne faites pas partie de ceux qui malheureusement se disent … Et si seulement…

 

 

 

Publicités

Grossièreté & co


Je n’en fais pas souvent, mais là franchement, ça m’a gavé et ça me gave encore!

Je fais allusion à tous ces gens (on point du doigt les parisiens mais franchement ils ne font pas l’exclusivité!) qui ont l’air de se croire seuls et qui ne semblent pas réaliser que parfois il vaut faire contre mauvaise fortune bon coeur, et adresser un petit sourire autour de soi. Ca chasse les tenions (plutôt que d’en créer) et quitte à devoir se retrouver dans la « même galère » autant faire en sorte que le temps passe le moins désagréablement possible!

Que ce soit dans le métro, aux files d’attente, aux caisses, ou dans n’importe quelle situation, comme lorsque je me suis retrouvée dans cette boutique SFR pour y faxer ma déclaration de vol… Je suis ahurie par le comportement de certaines personnes!

Celle là est entrée dans la boutique, parlant très fort, parlant seule, faisant bien remarquer à TOUTE la boutique (Nota Bene : 2 vendeurs s’occupant de clients et 2 clientes faisant la queue, dont moi) quelle était sa place, et râlant, pestant, toujours plus fort, ne cessant de clamer haut et fort des « Nan mais ils font chier!!! » (et malheureusement pas qu’une … mai plusieurs fois!) ( et c’était d’ailleurs un peu moins correct que ça comme phrase!)

comme si c’était la faute à quelqu’un que nous faisions la queue, les vendeurs aussi vite qu’ils le pouvaient (mais j’imagine que si c’était elle qui avait été servi, elle aurait aimé que l’on prenne son temps et ne bâcle pas son cas), n’ajoutant que de la tension et de la mauvaise humeur dans un moment que chacun préférait éviter, mais qui, comme il est passage obligatoire, faisons de notre mieux pour rester patient, et avec le sourire (excusez moi) le temps passe un plus vite.

Aujourd’hui c’était une boutique SFR. Parfois c’est une personne qui peste parce qu’une femme enceinte ou une personne handicapé lui passe devant dans une caisse prioritaire; parfois c’est quelqu’un qui râle parce qu’une personne fait un malaise devant elle, ralentissant la « cadence », parfois c’est un usager du métro qui insulte la personne qui est « responsable d’un accident de voyageur » ralentissant le trafic (quelle horreur quand même quand j’ai entendu une telle réflexion! Alors que c’est juste une vie qui vient de s’envoler, par accident ou par désespoir, la chose n’en est pas moins atroce et penser uniquement aux quelques minutes qu’un individu est ainsi obligé de passer sur un quai me sidère!)

En général je les regarde, les foudroie du regard et regarde à nouveau devant moi. J’aurais de la répartie, une voix correcte qui serait capable de prendre de l’amplitude dans se casser dans les aigus (pas pratique d’avoir eu la voix cassée), sans compter que mon physique de petite fille du haut de mon 1m54 [oui je sais j’en parle souvent mais ça peut être « handicapant » toute proportion gardée évidemment! ], je me ferais un plaisir de leur lancer une belle réponse cinglante.

N’empêche que le comble du cynisme, de la grossièreté, de l’égoisme et de la méchanceté, je l’ai connu à 19 ans.

L’une de mes voisines à l’époque se faisait battre par son copain. Une nuit où je révisais tard un partiel, j’ai entendu du bruit. Suis allée voir, ai frappé, sonné, et compris… J’ai appelé la police, un copain, parce qu’avec tambouriné sur la porte ordonnant au type d’arrêter ne m’avait que moyennement rassuré. Et tandis que nous étions plusieurs devant la porte cette nuit à attendre la police, incapables de faire ouvrir la porte et faire cesser ce qui se passait de l’autre côté… Un type, trentenaire, le prototype parfait du pauvre con, demandant à ce qu’on arrête le bruit car LUI dort et bosse le lendemain! Pas un n’a songé qu’il était au courant de la situation que nous lui exposons brièvement… Et là, nous sommes vraiment restés sur le coup, à notre âge (c’était un immeuble d’étudiants), encore trop naifs pour imaginer que de telles personnes pouvaient exister, il nous a répondu : « Bah oui, elle a qu’à se faire tabasser en silence! »

Alors, si on arrêtait d’imaginer que quelque soit le problème, on est seul à le subir… On pourrait peut être se rendre les choses plus douces et un peu agréables dans certains moments…

Et parfois il suffit juste d’un petit sourire, d’une parole gentille, et d’une once de patience pour rendre les choses plus simples… parce que la personne d’à côté, finalement… pense la même chose que nous…

Billet Programmé


Chocked


Bah oui chocked!!!

[Mais avant quand même bonjour les gens du oueb ^^]

[Non pas chocked pour… que… passons….]

Mais chocked par la new que j’ai entendu à midi à la radio, et déjà relayée par tout le monde, vous m’étonnez aussi!

Ce n’est rien de moins qu’un cambriolage, mais pas n’importe où, dans l’un des plus grands musée de la ville de Paris : le MAM (Musée d’Art moderne : celui qui est logé dans le 16e arrondissement, le voisin du palais de tokyo). Les collections sont celles du 20e et font suite à celles du Musée d’Orsay (bon, sur le début 20e ça se chevauche un peu…)avec le MNAM (Musée national d’Art Moderne).  Mais le MAM si vous n’y avez pas encore été c’est : Matisse, Picasso, Braque, Duchamp, Dali, les Futuristes, les Surréalistes, Villon, Dada, Klein, et tous ceux qui ont compté au 20e siècle (bah voyez hein, tellement chocked que j’en perds mon latin, ma mémoire et les noms!)

En tout ce sont 5 tableaux de maître d’une valeur de 500 millions d’euros qui ont été dérobés cette nuit, dont un Matisse et un Picasso!

Comme quoi! La sécurité est telle dans les musées que l’on n’imaginait que ce genre de casse ne pouvait plus exister de nos jours…

Comme quoi! On ne peut pas toujours penser à tout…

Loin est le temps où l’on pouvait sortir d’une musée tranquillement en roulant une toile sous le bras, mais à mesures de sécurité grandissante, imagination grandissante évidemment.

Ces tableaux vont certainement finir sur le marché privé de l’art et faire la joie de certains collectionneurs privés… Et je ne serais même pas surprise que (ça s’est bien vu en Amérique Latine) que ce casse soit commandité par des personnes souhaitant avoir ces tableaux…. Mais là on vire au thriller… Enfin non, même pas! Car avec de tels tableaux, les risques à prendre et les moyens à déployer, ces tableaux sont loin d’être anonymes, ils ne pourront faire refaire surface que sur le marché parallèle de l’art (et encore!). Il faut savoir où écouler la marchandise avant de pouvoir mettre en place ce genre d’opération… Et donc, avoir déjà des acheteurs potentiels…. Ou bien des acheteurs qui n’en sont pas…

Alors…

Je me demande

Dans quel monde on vit…

C’est triste parce qu’en plus aujourd’hui il y avait un superbe soleil = une belle journée (enfin dès que mes nausées seront passées) (mais avec un peu de bonne volonté en voyant tout ce soleil je suis sûre que je n’y penserais plus! ;-))

Ca ne me m’empêche, toute chocked, de vous souhaiter une bonne journée! 🙂


Le retour du zarbi!


Non, parce que là, franchement, ça commence à faire peur. Au moment où je me dis… Pas bêtes mes copines je devrais essayer de fermer ces maudits volets (oui mais vous comprenez ce sont de vieux volets qui ne s’emboîtent pas… Et je suis pas costaud! Alors, techniquement parlant, disons que je les ai pas fermés depuis le déménagement de mon ex… (et je suis pas prête de les fermer, parce que croyez moi ce coup ci j’ai essayé, forcé, rien à faire, ce maudit loquet il veut pas passer!!!) Donc juste au moment où je me dis, ouf la fleur n’est plus là….

Rebondissement!

Et là oui, je commence à avoir peur!

Autant vous dire que ce soir, les poubelles j’irais pas les jeter! Non mais!!!

Parce que deux secondes ca toque à ma fenêtre! et autant vous dire que j’ai pas sursauté qu’un peu! et le voilà, qui me montre une autre rose (encore plus petite, je me demande bien qui fait les frais de ces coupes sur son rosier, et je compatis, parce que j’aime pas qu’on saccage les rosiers!), qu’il pose juste devant ma fenêtre!

Et non, je n’ai pas le coeur dur,

Non, je ne suis pas antipathique, revêche ou ce que vous voulez,

Mais je peux vous garantir qu’il a l’ait bizarre, un brin patibulaire, et pas très…. Enfin plus que louche… Donc, non, non, non, je ne lui derais pas un brin de causette, je sais que ça ne ferait qu’empirer la situation…

Bref, là, je vous avoue que je me demande qu’elle en sera la suite, et oui!

Pas trop mauvaise, j’espère….

Mais, au cas où, mon ange gardien, youhouuuu, oui, oui, là tout en bas, la petite chose bordeaux avec des barettes… (oui aujourd’hui j’ai ressorti le gros pull d’hiver spécial maison je travaille sur l’ordi) : si par le plus grand des hasards tu m’entends (non, parce que t’as franchement pas l’air attentif je veux pas dire… !!!!) Si tu pouvais le virer de devant chez moi ce serait parfait!

Bah oui quoi, en attendant je l’imagine sous ma fenêtre, derrière ma porte… Et j’en passe!

Bon, c’est pas tout mais….

Mais je vous raconterais la suite, promiso!!!! (enfin pensez quand même un peu à moi! ;-))


Paris c’est trop bizarre


Bon là je vous avoue, je voulais pas blogguer ce matin parce que trop de choses à faire (et là je m’endors déjà devant l’ordi c’est mal parti!) (vous avez remarqué comme l’ordi a des vertus soporifiques?)

Bon… Mais je tenais absolument à vous raconter ce qui m’est arrivé hier soir!

Pour vous mettre dans le cadre il y a quelques temps j’ai déménagé mon bureau (au moment où j’ai investi dans un vrai ordinateur en fait!) Oui, où il était, à deux pas du lit (d’ailleurs je passais plus de temps dans le lit qu’au bureau, et étant dans un coin où jmais aucune lumière ne venait frapper, j’ai décidé de le changer de place, c’est àd dire à l’endroit le plus mluyminuex  de l’appartement, vous comprendrez devant ma fenêtre! Oui, mais… Je suis en rez de cahiussée! Donc vous comprenez, je passe mes journées et parfois mes soirées devant ce petit ordi, devant ma fenêtre ! Je n’avais jamais fait attention mais… C’est peut être pas si malin! D’un autre côté à moins de vouloir plonger dans le noir total je ne vois pas où d’autre l’installer en fait.

Bref, hier soir tandis que je vous comptais les aventures cupcakistes de chloé au palais du cupcake, on a commencé à toquer à ma fenêtre. Attendez… Je vais vous le faire synchro!

  1. 00h00: on toque à ma fenêtre
  2. 00h02 : on retoque à ma fenêtre deux fois
  3. 00h02’30 : coup d’œil discret de ma part (zut j’ai pas tiré mes rideaux) (c’est pour tirer un max de lumière le jour sinon je m’endors sur l’ordi, rien à faire) (et souvent le soir j’oublie de tirer mais comme on voit au travers…)
  4. c’est un mec
  5. 00h05 : ça retoque pas mal de fois…
  6. 00h06 : moi excédée je me décide à répondre (bah oui comme je suis en rez de chaussée on a tendance à croire que je suis la gardienne donc je pense qu’on me toque pour la porte)
  7. 00h07 : moi « Non mais ça va pas der déranger les gens à cette heure »
  8. 00h07 : lui : grands yeux (étonnés!)
  9. 00h07’40 : lui « Ah bon, je dérange????? »
  10. 00h07’42 : moi (mais il est abruti ou quoi?)
  11. 00h07’50 : « bah oui vous dérangez!!! Vous avez pas vu l’heure? »
  12. 00h08 : là je sens que c’est pas pour l’immeuble, comment vous dire, relou à plein de pour cent (et heureusement que je suis restée habillée et que je me suis pas mise en pyj ou pire!!! J’ai de bonne intuitions parfois!
  13. 00h08 : je ferme la fenêtre / mon coeur bat la chamade / je sais c’est con mais je flipouille
  14. 00h15 : toc, toc, toc, tocccccccccccccc
  15. 00h15 ’50 : coup d’oeil discret de ma part (je dois l’ignorer! c’est la meilleure façon de prodéder ) (vous inquiétez pas entre temps j’ai fermé les volets mais voyez vous ça ne suffit pas puisqu’on voit à travers!!!!
  16. 00h16 : oui je l’ai aperçu c’est toujours lui… avec… une rose à la main! Non mais 1/ Où est ce qu’il a réussi à la piquer? 2/ Mais c’est quoi cet allumé de service????
  17. 00h20 : il est toujours là, je l’ignore sans un coup d’oeil et essaie d’avoir l’air très concentrée sur mon ordi!
  18. 00h23 : je risque un coup d’oeil, il ne reste plus que la rose

Mais là c’est con même si je suis du bon côté de la fenêtre j’ai la trouille!

Mais c’est quoi cet allumé de la caboche?

Donc j’ai retenu :

  1. Ne jamais vivre en rdc surtout sur rue (oui j’ai bien essayé de déménager, mais même pour des taudis qui n’étaient ni en rdc ni au dernier étage sans étage (pensez à mes pauvres poum’s crachoteux) on n’a pas voulu de mon dossier (pourri au demeurant mais j’ai toujours payé mon loyer!)
  2. Avoir toujours des rideaux opaques!!!! Et là je me demande quelle lubie m’a prise quand j’ai renvoyé à ex belle maman ses rideaux (certes moches mais méga opaques) en disant que IL avait oublié ça (entre autre mais j’ai pas pu tout renvoyer!)
  3. La vérité : faut pas travailler le soir : c’est mauvais pour la santé

Ah tiens si j’allais m’habiller moi? C’est que je suis devantMmento : Paris c’est la ville idéale pour renoc


Oh my god!!!!!


Bon, ce n’est pas du tout l’objet du blog, mais je voulais quand même vous en parler , toute choquée que j’ai été!!!

Donc hier soir, tradition oblige, c’était le jour de l’apéro du vendredi, avec ma super cops^^ Donc, nous voilà arpentant les Batignolles à la recherche d’un nouveau bar^^ Non, parce que notre bar, il est super chouette mais il sert pas de whiskie et elle elle carbure au whiskie surtout après une trèèèèèèèès, trop , longue semaine!!! Donc, je pense à petit bar que j’ai pas encore essayé (enfin si un peu mais pas dans des circonstances sympa, vous vous souvenez pas? Ma cops, mon numéro de téléphone, le type au sourire de hyène??? Vous recadrez? Donc!) on y va tranquillou… et là!!!! Horreur, choc et atermoiements!!! Oui, j’avais entendu parler à la radio de l’incendie de la nuit de mardi à mercredi dernier, mais de 1/ je ne savais pas qu’il s’était passé là, de 2/ je ne pensais pas à ça …. :


Je vous laisse voir : la rue entièrement fermée du n°38 à 28, deux immeubles « rasés » noirs de suie, en ruine, un amas enchevêtré de restes de scooters et de planches itou, une voiture entièrement calcinée sur le trottoir d’en face! C’est tout simple, rien qu’à imaginer la rue cette nuit là, les flammes, les pompier (dans les 140 pour venir à bout de cet incendie qui fera rage pendant 2h en plein nuit! 70 personnes évacuées…), les gens inquiets, craint, paniquant… C’est pas compliqué, on a été tellement choquée qu’on a fait un malaise, on est allées s’asseoir sur un banc en attendant d’aller siffler nos whiskies! Tout de suite, réaction, l’iphone pour regarder les comptes rendus, et puis soulagées (un peu) ouffff! Pas de morts! Mais quand même 10 blessés dont 2 graves! Et quand vous voyez l’état des lieux, je peux vous dire que c’est miracle!!! Je pense à tous ces gens aussi, avec leurs chez eux qui ont brûlé, leurs papiers mais surtout leurs souvenirs, leurs photos, leur maison, paniqués … Et sûrement en même temps très heureux de n’avoir rien eu… J’ai déjà eu un mini incendie chez moi, alors je ne peux que mieux réaliser! (bon moi j’ai eu une chance folle^^) Mais quand on voit ce qu’il reste, franchement on se dit que c’est miracle qu’il n’y ait pas eu de mort!



Voilà, ça m’a tellement choquée que je voulais vous en parler… J’en suis encore toute retournée des boyaux rien que d’y penser…


la fermeture du musée du Luxembourg


Eh oui, certains le savent peut être déjà, mais le 17 janvier, dernier jour de l’expo Tiffany, le musée du Luxembourg ferme ses portes!

J’avoue que l’info a été si peu et si mal relayée qu’au début je cru à une intox? Puis j’ai demandé à mes copines étudiantes en muséologie à l’école du louvre (dont j’ai quitté les bancs l’été dernier) en me disant que elles sauraient… et non! Donc, je surfe sur ke site et ne voyant rien, me dit, tiens c’est donc bien une intox…. Puis ça me taraude, je vais au musée, reviens sur le site… rien… Mais… je m’énerve! Alors je fouille dans les dépêches, me demandant pourquoi je n’ai pas commencé par là, et je vois que l’info se confirme!

Bref, ça l’a tellement énervé que j’en ai fait un article sur le post. Pas lu, pas de réaction… Peut être que les gens ne l’ont tout simplement pas vu ou s’en moquent (c’est sûr qu’à côté du séisme de haïti et auitres catastrophes qui pasèeent notre planète, tout est relatif.) Mais étant (un peu(un tout petit peu)) historienne de l’art, si le sujet ne me touche pas… alors…

Bref, je ne vais pas vous refaire le même article, donc je vous mets le lien… :

http://www.lepost.fr/article/2010/01/13/1885442_un-musee-parisien-ferme-ses-portes-dans-l-indifference-generale_1_0_1.html

Certes le musée ferme pour de « bonnes » raisons… Mais sans en parler, sans le mentionner sur son site, dans une situation cabreuse, dans un état où le sénat décrète de toute façon que l’art n’est ni son affaire ni son problème, parle de faire un autre d’offre, de rouvrir le musée en 2012, non ailleurs il dit 2011…

Mais quoiqu’il en soit il ferme….! Et le salatriés en attendant sont licenciés! Et il sera plus simple pour le sénat de le laisser fermer… et si tel était le cas cela serait la porte ouverte à une autre gestion des musées, un cas de juriprudence qui permettrait de dire que tel musée n’est aps rentable, que tel musée n’a plus de vsiteurs… Un premier pas vers la fin d’une ère pour la france et sa politique culturelle…. et là nous rejoignons d’auters travers de la politique, où, qu’on ne se voile pas la face, les choses changent!

C’est d’autant plus scandaleux que le musée du luxembourg est le seul musée à faire des bénéfices… Alors qu’en sera t-il des autres?

D’accord, nous n’en sommes pas là… mais cela dit il est peut être temps de se poser des questions quand on voit un musée fermer ses portes sans que même son site internet ne le mentionne, quand seules quelques dépêches ont relayés l’info et quand personne n’en parle à quelques jours des fermetures des portes de ce beau palais…