(ou) Une Bulle (d'air) in Paris

Archives de octobre, 2010

Les temps changent


Les temps changent.

Oui, on le sait, évidemment… On sait que la roue tourne, que rien n’est éternel, que toute chose n’est jamais acquise, que tout peut changer… On le sait, et on profites d’autant plus de notre présent, de nos joies, du bonheur, des chances qui s’offrent à nous.

N’empêche, le savoir et et l’accepter, totalement l’intégrer, sont deux choses totalement différentes.

Car nous avons juste besoin de repères. Que certaines choses soient immuables, soit parce qu’elles nous rendent heureux, soit parce qu’elles sont des piliers à nos vies et à nos existences. Sur le coup, on n’imagine pas forcément le monde autrement. Et c’est ainsi que parfois le passé revient par flots, non pas qu’on s’y accroche, mais dans ce passé, on le sait, nos piliers étaient là et solides. Et une fois détruits, les reconstruire est parfois plus long que tout ce qu’on aurait pu imaginer [heureusement finalement]

Octobre est un mois qui s’achève pour moi. Un mois éprouvant, émotionnellement parlant, pour de nombreuses raisons, dont certaines trop intimes, que je n’évoquerais pas ici.

Octobre me renvoie à des souvenirs pénibles et douloureux.

A des moments de bonheur passé et lointain aussi. A une autre vie comme je plais à le dire. c’est si loin que ça en est flou, et en même temps si présent si vibrant au fond de moi. au fond de mon coeur. C’est dans ces moments que l’on réalise que la raison et le coeur ne réagissent pas de la même façon.

« Le coeur a ses raisons que la raison ignore »

C’est beau. C’est triste aussi. C’est émouvant mais c’est vrai.

Octobre c’est le mois de la nostalgie et de la mélancolie.

C’est un mois charnière aussi. La dernière ligne droite avant les fêtes …

C’est comme ça que je voyais ce mois avant. Le lancement des festivités.

C’est bête mais il y avait ma fête. oui, c’est bête, mais on me la fêtait chez moi et depuis que je vivais seule j’attendais le coup de fil de ma maman ce jour là.

Plus tard octobre marquait le lancement des anniversaires. début octobre celui du copain de la soeur de mon ex, [avec celui de sa soeur en septembre souvent fêté fin septembre/ début octobre] Oui étant provinciaux on ne pouvait pas y être tous les we 😉

Puis le 24.10, celui de mon ex copain.

Suivait novembre avec celui de sa maman, et là on était à pile poile moins un mois de noël, le jour de l’an, et évidemment avant tout ça, mon anniversaire!

Bref, repas, rires, réunions familiales  [bon autant qu’ailleurs à mon goût, mais tout de même, c’était déjà pas mal!].

C’était surtout la recherche de cadeaux, de petites attentions, puis je me faisais un point d’honneur de préparer les fêtes, petits gâteaux, vin chaud, cadeaux, sapin et j’en passe, un tas de petites choses que j’emmenais ensuite!

J’étais excitée, j’aimais même la foule. J’aimais tout dans cette période de fêtes.

Ce temps, pour moi, c’était celui où j’aimais penser aux autres. Un temps pour les autres…

Et tout change… tout a changé…

Octobre, maintenant pour moi a une connotation toute différente. Empreinte de sentiments bien éloignés.

Octobre pour moi marque le début d’une certaine solitude. A l’heure où tous pensent aux autres, je n’ai plus personne à qui penser.

octobre débute par le souvenir du décès de ma maman. un 09.10.

Il n’y a plus d’anniversaires à fêter.

Je n’ai pas soufflé une bougie pour le mien depuis des années [oui c’est stupide et puéril mais j’ai toujours eu la lubie de vouloir souffler des bougies à mon anniversaire à l’heure où certains préfèrent ne pas le voir ni même le fêter 😉 Je n’ai pas dû le faire assez souvent certainement]

Et surtout il n’y a plus de fêtes de fin d’années. Plus de cadeaux à acheter. Plus personne à qui penser.

C’est ce qui est le plus dur. Le plus lourd.

Et ce qui était à un moment de ma vie une période pour laquelle je me réjouissais longtemps à l’avance, je l’appréhende ou ne le vois plus. sauf que partout tout le monde en parle. Les fêtes sont déjà dans les vitrines. es chocolats égrènent déjà les rayonnages des supermarchés. Et bientôt tout le monde ne parlera plus que de fêtes et moi j’essaierais d’éviter la conversation ou de la contourner pour ne pas inspirer la pitié, ne pas jouer la « pauvre fille pathétique » ou même ne pas montrer que ma vie finalement n’est peut être pas si rigolote que ça. je préfère rire et sourire et cacher certains aspects. Sauf qu’on n’arrive jamais à totalement les cacher. Certaines choses affleurent parfois. Et parfois aussi nous envahissent. Le contraste de cette fille souriante, légère, avec tous ces problèmes fait peur parfois je crois. et je n’en veux à personne. Je ne sais juste parfois pas comment me positionner et oscille entre légèreté et trop de gravité.

Mon côté passionné, je suis toute en extrême et en aspérité…

J’ai envie de faire un mea culpa aux personnes que j’ai pu brusquer… A ceux qui n’ont pas compris. Aux autres pour qui j’ai été moins présente… Et à tout le reste! Des Bises et qui veuillent les prennent 😉

Là tout de suite? J’ai envie de lire un joli conte de noël. Un de ceux qui finit bien, juste pour voir qu’il existe de jolies histoires et tourner les pages avec un sourire dans les yeux.

Parce qu’après tout, il faut aussi toujours savoir sourire aux lendemains puisqu’on ne sait pas de quoi ils sont faits…

Crédit photo : Pussy

Ps : Désolée de cette note un peu trop triste… J’espère ne pas la regretter demain 😉 [Ecrite sous l’effet de mes deux verres de vin!]

Publicités

Le soleil vous manque? Allez donc bruncher chez Marianne


Bon, d’accord! Au sens stricto sensu du terme, Marianne ne fait pas de brunch. C’est vrai! N’empêche! Quand vous avez des gênes du sud comme moi, vous avez envie de temps en temps d’un peu de soleil dans votre assiette et dans votre tête.

Chez Marianne, c’est une épicerie juive que tous les amateurs de cuisine juive, de mezzés et de pâtisserie connaissent déjà!

 

Alors j’aime bien à l’heure du déjeuner ou du brunch le week end allez dans cet endroit qui sert quand même les meilleurs mezzés de Paris! Hoummous, Tahine, caviar d’aubergine, Tzaziki, aubergines cuisinées, poivrons et tomates, feuilles de vignes farcies, pastrami, kefta, feta, de délicieux falafels, etc, etc (malheureusement je n’ai pas retenu la carte en entier! Mais c’est énorme) Oui, en plus d’être délicieux! 😉

Le principe est simple. Ce sont des mezzés (froids) que l’on vous sert par assortiment (une assiette de 4. 5 ou 6)

Vous trouverez aussi de la pita, ce délicieux pain plat.

 

 

Côté boisson, je craque toujours pour le retsina qu’ils proposent en vin blanc mais aussi en rosé. Ce vin grec est caractérisé par son petit goût de résine. Vous pouvez le boire au verre, à la demi-bouteille et évidemment à la bouteille. Vous trouverez aussi des vins casher ou de Jérusalem…

Et puis une fois les mezzés, il y a les desserts! Cornes de gazelle et autres pâtisseries au miel, roulé et viennois et strudel de différents parfums [pour ma part j’ai craqué hier sur celui un datte, mais c’est un brin bourratif!]

Ils ne proposent pas de café turc, mais un délicieux thé à la menthe au verre ou en théière!

Et Marianne, c’est aussi un traiteur pour vos mezzés et pâtisseries à emporter!

 

Côté nourriture bien que mes surfs sur le net m’aient dit que la qualité était variable selon les jours et en baisse, je m’y suis toujours régalée!

Mon coup de coeur, c’est véritablement leur agréable terrasse l’été, en plein coeur du Marais, entre le marché des Blancs Manteaux et la rue des Rosiers. Mais pour les journées d’automne et d’hiver l’intérieur est très cosy!Une épicerie simple aux petits airs de cuisine, qui personnellement me plait beaucoup, sans prétention aucune!

Le seule bémol,est souvent la longue queue qui s’y forme devant pour pouvoir attendre une place et y manger enfin! C’est en effet tout petit, et sa réputation n’a pas attendu pour la précéder! C’est un des lieux qu’on m’avait fait « visiter » lorsque je suis arrivée sur Paris il y a 12 ans et à l’époque déjà la queue était rédhibitoire!

Alors un conseil 😉 Venez manger tôt, ou tard, et essayez de réserver si vous pouvez!

Alors… Bon appétit!

 

Chez Marianne

2 rue des Hospitalières Saint Gervais

Paris 04

01 42 72 18 86

ouvert 7 jours sur 7, de 12h à minuit

Epicerie fine, traiteur, dégustation, salon de thé


Octobre : le mois de la lutte contre le cancer du sein


Oui je sais, vous allez penser, octobre c’est quasi fini, mais comme mieux vaut tard que jamais (je vous assure) et que j’ai longuement duscuté du sujet aujourd’hui avec une amie, j’avais très envie de publier cette note sur mon blog.

Car si l’on en parle plus ce mois d’octobre, la lutte contre le cancer du sein, c’est toute l’année!

Un sujet qui me touche de près, qui touche et a touché de près plusieurs amies, qui ne peut me laisser indifférente! D’autant que j’ai eu la chance de ne pas être touche moi même par ce cancer …

[Là tout le monde va se demander mon âge je crois 😉 ]

Et pourtant, le cancer du sein, peut toucher jeune, très jeune, même s’il est plus fréquent après 50 ans et avec l’arrivée de la ménopause.

 

Un cancer surtout, qui même s’il est aujourd’hui le mieux traité car le plus fréquent, et même si une grande part des personnes en sont atteintes s’en sortent, parfois sans récidives, reste symboliquement parlant et pour les femmes qui en sont atteintes, le plus lourd et peut être l’un de ceux qui fait le plus peur!

Un cancer qui touche les attributs même de la féminité. Car nombre de femmes doivent subir une mammectomie lorsqu’elles en sont atteintes, et c’est un geste qui reste très lourd émotionnellement et psychologiquement parlant.

Un cancer dont il n’est pas facile de se remettre.

 

Un cancer encore qui comme tous est le plus facile à vaincre et avec des traitements moins lourds, s’il est pris assez tôt. Un cancer dont certaines meurent encore.

Un cancer aussi qui est plus qu’étroitement lié à celui des ovaires et de l’utérus. D’où l’intérêt de voir une fois par an son gynécologue pour se faire palper, en cas de problème, et de ne pas déroger à la règle du frottis tous les deux ans. Oui! Toutes les copines savent comme je peux râler quand elles m’avouent que le gynéco.. heu… c’est quoi? [pas beaucoup n’entrent dans ce cas, heureusement!]

 

Alors faites vous dépistez!!!

Que ce soit à cause de votre âge, de vos antécédents familiaux, à la moindre suspicion de grosseur, au moindre doute, intuition, il faut toujours se fier à son instinct.

Et en parler.

Ce n’est pas important, c’est vital.

Pour la petite histoire personnelle, puisque je l’ai déjà évoqué aujourd’hui, ma maman a eu une suspicion [il y a fort longtemps puisque j’étais encore à la fac, je crois que mes camarades de Paris 1 doivent garder le souvenir de moi pleurant comme une madeleine, par terre, dans la cafétéria! ] elle a insisté pour une faire une mammographie. On lui a refusé dans un premier temps, sa précédente mammographie [un mois auparavant] était [semblait] normale. Elle a insisté, le cancer du sein étant sa phobie après avoir vu sa mère agoniser de ce cancer dans le portugal de la fin des années 60. Elle a eu gain de cause auprès de son médecin. Et cette mammographie avait dépisté son cancer à l’époque.

 

Alors… N’hésitez pas. Ecoutez vous, et au moindre doute, n’ayez pas peur. Car on combat mieux ce que l’on connait! Et ne faites pas partie de ceux qui malheureusement se disent … Et si seulement…

 

 

 


Lundi.. Tout en vrac … Patatraque… Et hop !Dans le sac!


Coucou vous!

Aujourd’hui c’es juste un beau lundi [bon mes pieds sont gelés!] Mais vous avez vu ce soleil?

Aujourd’hui je fête aussi mes 1 an su twitter! Ouhlaaaaa c’est vieux ! Tenez je vous en avais parlé là

Cette semaine c’est aussi la dernière semaine de mon expo photo (que sniff) (mais en pensant déjà à la prochaine) Alors dépêcher si de hasard vous ne l’avez pas vu mais en avez envie! 🙂

Et comme on me l’a demandé, cette semaine, je vous raconterais le vernissage en images! [oui je sais il est temps 😉 ] 😛

Aujourd’hui aussi une petite nouveauté : j’ai créé mon tumblr [bah oui moi aussi!] : petiteparisienne.tumblr.com

Comme on ne va pas parler que de moi, cette semaine aussi :

  • l’actuelle exposition de notre artiste web 2.0 Amylee [qui d’ailleurs participe aux gloden blogs awards alors votez pour elle 😉 ]
  • Et aussi de mon dernier brunch au réservoir
  • De celui chez Marianne [ahalalaaaaaalong soupir! ]
  • De la boutique mariage et frères du carrousel du Louvre (en images)
  • De petites merveilles en forme de savons
  • Quelques photos bien sûr
  • Et puis on va parler un peu sérieux et conscience quand même avec le mois du dépistage du cancer du sein [sujet qui me touche de près] et mucoviscidose [un mois après les virades de l’espoir parce que mieux vaut tard que jamais et que j’étais en vacances!]
  • Un peu de FIAC aux Tuileries

[Quoi!? Vous pensez que je ne vous parlerais jamais de tout ça!?! … Heu…. ]

Ca me fait oublier que j’ai oublié de vous raconter mon voyage en grèce [surtout de vous faire saliver en fait 😉 ]

  • Et quelques notes en vrac si j’ai le temps [ou pas donc]  (la semaine va être à rallonge je le sens)

Enfin sinon je vais bien (ahh on s’en fout?) et surtout je suis sur un magnifique projet qui me prend beaucoup de temps (au point donc que j’avais zappé mon expo photo) et j’espère même un jour pouvoir en parler ici 🙂 Mais en attendant chutttt! C’est secret!

Mais on n’est pas là pour ça n’est ce pas? Aujourd’hui c’est une nouvelle et belle semaine, avec encore des grèves (paraît-il) , des vacances aussi (parait il)

Cette semaine sera pour moi une magnifique semaine avec notamment une ancienne copine de fac qui monte sur Paris, une vieille amie que je n’ai pas vu depuis des mois ( bon un mois en fait mais c’est super long) et que je devrais enfin revoir et puis des millions d’autres choses!

Ah!? On s’en fout? Oui mais bon moi je suis trop happy alors quand c’est le cas, désolée, j’arrive pas à cacher ma joie 😛

Oui parce que je dois vous avouer qu’en plus un nouveau téléphone : un iphone! On m’a remplacé celui volé cet été et après des mois sans téléphone, je suis une geek accroc à son téléphone! Justement j’ai découvert plyce et foursquare, je vais vous en faire un billet aussi! 🙂 C’est rigolo, sauf que je gagne pas de points pour l’instant! Quoi!? Pas douée la fille? Ah oui c’est possible!  Et comme mon iphone était tout neuf au moment du vol, je n’avais pas pris de découvrir toutes ses fonctionnalités! Alors là, c’est du tip trop top :))))

Bref, bref, tout ça pour pas dire grand chose en fait n’est-ce pas?

Ah mais si!!!!

Je vous souhaite une trop belle semaine, avec de jolies choses dedans,

Et surtout que le soleil reste [alors faite un special wish, une danse du soleil ou je sais pas …. voilà voilà]

Et le plus important : le mini concours pour les 1 an du blog : viendez participer c’est jusqu’au 1er novembre! 😉


Lundi sous le soleil …. e-x-a-c-t-e-m-e-n-t! [en retard donc!]


Et avant de partir quand même, la petite note du lundi n’est jamais partie [ou arrivée] Mais…

Même si on n’est plus lundi, il y a toujours du soleil 🙂 Une belle journée, la semaine n’est pas finie,

Alors va pour une petite note en retard [tout est en retard cette semaine vous avez donc compris!]

 

Et il n’est pas trop tard pour vous souhaitez une belle fin de semaine, et un beau week end ensoleillé, tant qu’à faire, dans la foulée! Des millions de bonnes choses [oui je suis d’humeur euphorique & peace & love mais je me drogue pas 😉 ] [Une semaine déjà très prometteuse pour moi en tout cas 😉 ] [Non toujours pas d’amoureux dans le champ d’horizon]

 

Je voulais juste vous donner cette petite photo, prise aux jardins des Tuileries lundi après midi. C’est l’ambiance de la semaine pour moi…. 🙂

 


De passage…


Bon les gens, je vous fais un coucou, vite fait, bien fait, mal fait en fait! Juste pour réaliser que la dernière note c’était y’a longtemps, que je vous ai pas raconté mon vernissage, le reste, des tonnes de reste, que j’ai même oublié nanniversaire de mon bloug! ^^ [eh c’est pour vous dire, il me fait la tête maintenant, je vous dis pas, j’ai pas le temps, mais ce soir on lui souffle sa toute première bougie virtuelle ^^ ]

J’ai plein de bonnes excuses comme d’hab 😉 [beh voui quoi!] Mais ayé mon ordi [Alleluia] [il a enfin ressuscité de l’air et du beau temps! Il était temps]

Alors, voilà,

les petites notes

les tonnes de petites notes

Elles courent

Elles courent

Mais pas vite…

[A l’allure d’escargot]

Donc laissez leur le temps 😉

 

Belle journée ensoleillée ( ^_ ^)

 


Faut pas se laisser abattre ;-)


Allez patate is here!

J’adore danser sur cette chanson [oui je peux danser assise sur une chaise, parfaitement 😉 Ou en l’occurrence dans ma cuisine devant ma fenêtre, et en plus ça fait rire les passants!]

Profitez bien de cette journée ensoleillée pour [au moins ] sourire 🙂


Exposons, exposez, ou Blablabla d’une expo…


Ohlalalalaaaaa! Ayé, ayé, c’est [déjà ] le grand jour!

Bon, quand je dis « grand » hein, c’est une façon de parler bien sûr 😉 Ce n’est qu’une toute baby expo [un peu comme mon baby blog vous l’aurez donc compris] [Que voulez vous , dans la vie certaines personnes font les choses en grand, et d’autres en mini-riquiqui [je fais donc partie de la deuxième catégorie] ]

Mais n’empêche que c’est ma première expo, mon premier vernissage, et même que si c’est un tout petit itou itou, et ben, l’air de rien, c’est pas rien! [pour moi donc] [vous voyez je frémis d’émotion, et je dis que des choses que vous comprenez pas… Oui, oui, je me ressaisis, mais là je ressemble à une tite bonne femme atteinte de parkinson, et c’est pas joli, joli …]

Je voulais vous raconter un peu le Ba-ba… Parce que finalement, quand on se dit qu’on va accrocher quelques photos, on se dit que la seule chose à faire, c’est de sélectionner les photos! Que nenni, hein [et encore, une fois la sélection faite, c’est là que vous la défaites sous le coup d’une impulsion/révélation/ ou que sais-je!]

Bref, une expo, en plus, je me dis… Pffffff… Nan mais l’orga d’expo c’est pile poile ce que j’ai appris ! [Alors pour le faire en mini en mini pas de souci!] Non mais j’ai fait CPMC quand même [cycle intraduisible dans notre jargon de fac!] Et même que on avait un cours dessus : si, siiii! [Si sauf qu’en fait j’ai pas assisté à ce cours:p Ceci expliquant cela!]

Bon, donc, dans l’ordre on tente de penser à un lieu [et là on remercie Clotilde et Libellune 🙂 ] , on fait sa sélection, on pense à fixer les dates, les formats de tirage, on commence à penser au vernissage [oui/non] , qui inviter au vernissage, à qui l’annoncer, à faire un évènement facebook [auquel personne ne répond évidemment], à envoyer un mail [sauf que ça tombe quand gmail déconne] [et auquel encore moins de personnes répondent] , alors on rechecke pour le vernissage, mais on sait pas qui va venir… Donc on sait pas quoi mettre sur la liste des courses, entre-temps on a rechangé la liste des photos, puis on s’est décidé sur le mode d’accrochage, on a enfin pensé qu’on avait oublié de faire un texte sur l’expo, puis… puis… Les cartons, les affiches, les annonces…. Là forcément les tirages sont en retard… Mais pfffff… Ca le fait!Là on nous dit : mais t’as pas fait de texte sur toi! [quoi, quoi, quoiiii???? Faut faire ça?]

Bon, vient le moment de l’accrochage! Une partie de jambes en l’air sur un escabeau avec le vertige!

Et…

Et….

Et… Viens l’accrochage entre 20h et 24h00 [d’où les propos décousus j’avais oublié d’emporter à manger 😉 ] [je suis un peu claquouillée!]

Ma petite tête me dit que j’ai encore oublié quelque chose, mais pas grave, puisque les photos sont accrochées : c’est le plus important non?

Et…

Et….? Et j’attends de vous voir nombreux [un peu 😉 ] ce soir au vernissage [19h30 donc au 80 rue Legendre, Paris 17] [et puis si y’a pas assez à boire ce sera votre faute, fallait prévenir, Na! Non mais!]

Non, mais ayez pas peur, en vrai, je m’énerve jamais 😉

Voilà, voilà, un peu de tracs, de stress, quelques cauchemars ou après m’être évidemment vue tomber de l’escabeau [je suis encore toute étonnée de rien avoir cassé!] et où je voyais toutes les photos s’effondrer au sol et tout casser [oui je suis THE miss catastrophe alors forcément je m’attends à tout!]

J’espère une belle soirée, une belle expo, et évidemment vendre des photos 😉 [gnarff gnarfff gnarfff!] [bah oui avec le temps qu’il fait sur Paris il faut bien que je reparte en vacances! Je peux pas vivre sans soleil mouâ!] [ou alors pour me remonter le moral de cet automne pluvieux par un brunch au choix 😉 Oui, les brucnhs à Paris ça coute cher! ] [Bon nan en fait, ça va juste être pour le rembourser l’expo…. 😛 ]

C’est aussi un moment étrange! Oui, moi une expo [je me lole un peu]. Mais un moment que j’aurais aimé partagé, pouvoir annoncer à des proches! Oui, bien sûr, j’ai des amies qui seront là… Mais c’est vrai que j’aurais un petit pincement au coeur ce soir [quelle ingrate je fais 😉 ]

Si vous êtes pas loin passez faire un tour, et dites moi [sincèrement] ce que vous en pensez!

Et si vous êtes plus loin, ou pas, que vous viendez ou pas, ou blablablabla…. , envoyez toutes vos petites ondes positives, j’en ai bien besoin 😀

Des Bisous à tous qui lisez ce blablab bien chiant 😉

Et belle journée!


La loose du mail


La gaffe du « jour » [oui parce que c’était pas aujourd’hui]  number x-x-x-x-x- [Ou du pourquoi c’est mieux de faire le ménage dans ses contacts mails]

 

Oui, la loose! Encore, tout moi quoi!

Dès qu’il y a une connerie à faire, un truc pas réfléchi, les pieds dans le plat, la poisse, je suis MEGA championne ! Ah bah tiens moi qui ne me trouvais justement aucune compétence, je viens [enfin] de m’en trouver une! (oui sauf que celle-là je suis pas sûre sûre qu’elle me donne un job!]

Donc en numéro x-x-x-x-x-x- de la dernière gaffe en date, il y a celle de ne pas faire le ménage dans ses mails! Dans ses contacts mails surtout! Vous savez, les vieux, à qu vous n’avez pas écrit depuis des années [ou ceux à qui vous avez écrit sous l’action de substances « hallucinogènes » ou autres, à des heures indues [oui ceux-là aussi!] ].

Sans compter que ce petit malin de gmail enregistre dans vos contact automatiquement les gens auxquels vous écrivez : mauvaise surprise!

Et vla!

Et allez savoir pourquoi, j’ai fait un truc que je n’avais jamais fait avant [je fais des trucs bizarres parfois je sais pas pourquoi!] : j’ai recherché mes contacts mail sur facebook [d’où l’intérêt de régler le truc comme : ne pas me retrouver par mail [bah voilà, vous comprenez maintenant à quoi ça sert!].

Donc je checke, j’envoie… Et je tilte [après toujours évidemment!] µJ’avais pas regardé TOUS les contacts en détail!

Alors là, j’ai LE mantra (sauf qu’à force de l’utiliser j’ai un peu peur qu’il ne fonctionne plus : sauf que étant toujours là sur mes 2 jambes, c’est la preuve que si, siii, ça marche!] : le ridicule ne tue pas, le ridicule ne tue pas, le ridicule ne tue pas, le ridicule ne tue pas, le ridicule ne tue pas, le ridicule ne tue pas, le ridicule ne tue pas, le ridicule ne tue pas, le ridicule ne tue pas, le ridicule ne tue pas, le ridicule ne tue pas, le ridicule ne tue pas, le ridicule ne tue pas, le ridicule ne tue pas…

En fait tout dépend de la situation, mais parfois il me faut quelques heures pour m’en persuader [non, non, il y a certaines situations que je NE peux pas vous raconter ici [long soupir désespéré!]

La demande est donc partie à des personnes qui n’auraient pas dû la recevoir et a donc été immédiatement supprimée, et moi je suis dans mes petits chaussons! [d’un autre côté vu que l’une de mes amies qui n’a plus d’ordi m’a aussi refusé, je me suis demandé si ce n’était pas un bug facebook, auquel cas, je n’aurais pour une fois pas eu l’air trop con, mais je ne peux pas refaire de demandes aux autres au risque de passer pour une harceleuse quand même….] [Ahhhh toutes ces questions existencielles à cause de facebook, c’est n’importe quoi!]

Enfin, moralité, pensez à faire le ménage dans vos contacts mails

Voilà, voilà

[Ca évite donc de mauvaise surprise!]

Bonne journée sous un petit rayon de soleil parisien les gens 😉

Ps : Merdouille j’ai pas de catégorie pour cette note!


Sérénité


Parce que ce soir j’en ai envie

Non, j’en ai besoin…

Parce que la semaine est dure…

Parce que je suis triste…

Parce que j’aurais des millions de choses à dire…

Et personne à les dire…

Parce que j’ai envie de pleurer et que la mer et son ressac m’apaise…

Parce que les écrire ici me semblerait déplacé, inconvenant, et que je ne veux pas de certaines réactions…

Alors juste ça…

Quelques images

Qui bercent mon âme…

Et la vôtre aussi,

Je l’espère un peu

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.