(ou) Une Bulle (d'air) in Paris

Archives de septembre, 2010

2010 (les années de… )


Avec ce billet, je fais suite [in extremis] au concours lancé par Libelul aka. Jane et son magnifique mot, sur une très jolie idée : Que sont/ seront les années 2010 pour vous : 2010’s (concours inside)

Je crois que les mots m’ont entraîné sur une route que je n’avais pas prévue… Je crois que je livre ici mon billet le plus intime… Mais moi aussi je me lance 😉

Les années 2010…

Elles ont pour moi elles ont une résonance particulière à mon oreille…

Cette nouvelle décennie je l’ai accueillie un peu détachée, pleine d’espoirs, avec l’envie de saisir des signes. Elle fut placée sous le signe de la rencontre : n’est-ce pas merveilleux ? Des rencontres, peut être de nouvelles amitiés naissantes, j’en espère encore beaucoup.

crédit photo : CielLe

Cette nouvelle décennie j’ai eu envie d’en garder la trace, du moins de ses débuts, en me relançant dans un journal intime. J’y ai tellement écrit que j’ai négligé un temps mon blog. Du coup chaque nouveau carnet est l’objet d’une nouvelle émotion, d’une nouvelle vision…  Et à ce rythme ils vont aller prendre un rayonnage entier de ma bibliothèque déjà débordante !

Cette décennie a un goût très particulier pour moi :

Car la petite fille malade que j’étais n’aurait jamais cru la voir. Et quand, bataillante, elle jurait que non, elle, elle vivrait jusqu’à 100 ans, une infirmière, le jour de ses 20 ans, lui plaça une épée de Damoclès au-dessus de sa tête en lui disant que son espérance de vie était de 30 ans, mais que comme elle avait de la chance elle tirerait peut être sur les 40… Alors les années 2010, elle n’y pensait pas trop… Elle n’osait pas y penser.

Mais à tout mauvais sort, il y a toujours une bonne fée pour nous bénir de sa baguette et voilà ! 13 ans ont passé, j’ai eu mon premier cheveu blanc, et je vais « bien » ! Alors les années 2010 représentent pour moi l’espoir. Et je compte les vivre pleinement !

C’est la chance d’être là, et l’espoir de se voir réaliser les espoirs des années 2000, ceux pour lesquelles je me suis  pourtant tant battue.

  • 2010, c’est pour moi l’espoir très puéril d’être publié déjà. Très égoïstement, après presque 4 romans dans les tiroirs, et quelques gentilles lettres d’éditeur…

Je rêve aussi de rires. D’un avenir rempli de rires d’enfants, après toutes ces années à avoir essayé d’être mère.

crédit photo : CielLe

  • Les années 2010 ? C’est un renouveau. On tourne la page, et on recommence, mais avec les bonnes cartes cette fois-ci. J’aurais dû ressentir ça en 2000 logiquement. Et non, je le ressens cette année. D’où tous ces carnets noircis, ce blog  aussi J
  • Les années 2010, c’est l’envie, mais aussi le partage après la rencontre.
  • Les années 2010, c’est une nouvelle vie, que j’espère peuplée de bonheur. Car, quand l’on est heureux, c’est contagieux. Comme le rire ; vous n’avez jamais remarqué ?
  • Les années 2010, j’aimerais voir les gens rêver.

Et puis aussi me réveiller un matin, et voir des sourires.

Voir un monde où les gens auront enfin compris que nous sommes tous « dans la même galère ». 6 milliards d’humains sur Terre qui doivent cohabiter ensemble, alors pourquoi ne pas le faire avec le sourire ? Avec respect, ouverture et curiosité.  En bonne intelligence. C’est naïf, je le sais, mais je me dis que peut être un jour, chacun se rendra compte que son voisin est exactement semblable à lui-même, avec ses mêmes peurs, ses mêmes joies, ses mêmes croyances, ses mêmes espoirs… Et qu’on apprend toujours plus d’un sourire et d’une main tendue que du rejet, de la mesquinerie et de la peur.

  • Alors, oui,  j’aimerais que les années 2010, ce soient les années bonheur.

Un bonheur contagieux, avec un sourire qui apportera toujours un autre sourire derrière, et ainsi de suite….

Et même si ce n’est qu’une douce utopie,

Ce n’est pas maintenant que j’ai l’intention d’arrêter de rêver…

Au contraire… La tête dans les nuages, quand on prend un peu de hauteur, on peut  voir à quel point les choses sont belles…


Les années 2010 : c’est l’espoir non ?

crédit photo : CielLe

Publicités

♥ Cocooning ♥


Parce qu’il fait froid,

Parce que par un temps pareil on a juste envie d’un cocon où de bras dans lesquels se réfugier

Pour mes soirées d’hiver [ou d’avant]

Je suis une grande adepte des grosses chaussettes, du gros pull à grosses mailles, des coussins douillets et surtout du plaid sous toutes ses formes! De ce très jolie plaid en soie et coton ramené de Marrackech, à ce plaid en bouclette tout doux de chez Ikea, à celui à grosses mailles, mais mon préféré reste celui dans lequel je m’enroule le soir, celui en polaire [quelle invention magique quand même] !


J’aime ce qui est doux, chaud, et rien que ça, c’est réconfortant….

crédits : Rossetti, letsbuyit, toutpourbébé, version maison, déco a time, habitat, marie claire maison, maison autour du monde

C’est ce que m’évoquent et le temps et la saison

Un chocolat chaud

Une cheminée

Un gros fauteuil ou un canapé

Des amis

Un moment convivial

Et mon plaid


Des matières aussi

Du polaire

Du tricot

J’adore tout ce qui est en maille!

crédit photo : CielLe

Crédit photo : CielLe

Vous n’avez envie de vous pelotonner vous aussi ?




Briller dans l’ombre est le plus grand éclat qui soit

crédits: CielLe


Colors of Morocco


Alors histoire de vous mettre (un peu) au parfum,

« Colors of Morocco », est le titre d’une exposition, de ma première exposition photo en fait!


Pour ceux qui ont déjà tenté l’exercice, vous le savez, il n’y a rien de plus dur que de parler de soi même (en fait là, je me demande ce que je fais) et c’est certainement pour cela que cet article que je dois écrire depuis… ds lustres n’est écrit que maintenant!

J’adore écrire pourtant! Mais… Je parle très bien des autres [quand il s’agit de moi j’ai souvent tendance à devenir muette allez savoir pourquoi!]

Alors vous allez me (ou vous) demandez : pourquoi une exposition?

Ahahahhhh! Bonne question!

Je n’ai pas la prétention de faire des photos plus belles ou plus intéressantes que les autres.

Par contre, la photo, j’ai toujours aimé, non, adoré ça depuis… aussi loin que je me souvienne! A 8 ans je bondissais de joie devant mon premier polaroid. Puis quelques années plus tard quand j’ai eu un appareil photo à ma profession de foi! Mais ça ne suffisait pas, car même en m’allongeant et en prenant les poses les plus alambiquées, il manquait quelque chose pour faire les photos de mes rêves! Un zoom!

Là j’ai commencé à rêvé reflex, d’autant que dans ma promo, une fille en avait un. Un nikon [ eh oui, je m’en rappelle!]. J’avais même trouvé un stage dans une agence photo [que je n’ai malheureusement pas pu faire!]. J’étais passé au stade juste au-dessus : la passion!

Et en 99 [quelques mois plus tard donc] : je casse ma tirelire [oui celle durement acquise pour partir à l’île maurice] pour m’offrir mon premier réflex [1er car on me l’a lâchement cambriolé il y a 5 ans!] : un canon eos 500N [c’était de l’argentique évidemment à l’époque 😉 ] [après un long débat entre canon et nikon, décidé par le porte monnaie, je suis partie sur canon et lui suis restée fidèle!]

J’étais aux anges, sautais dans tous les sens, battais des mains et ne parlais que de ça! Tant et si bien que mon copain de l’époque m’avait dit qu’un jour, il faudrait qu’on m’expose [ça me paraissait franchement farfelu]

Mais il faut croire que l’idée a germé dans un coin de ma tête et ne l’a jamais plus totalement quitté!

Ca a commencé par me faire rêver…

Un rêve inaccessible [oui, après tout, pourquoi moi! 😉 ] …

Et de fil en aiguille…

Les rêves deviennent réalité!

C’est donc très excitée que je peux annoncer ici ma première exposition


J’avoue j’ai un peu peur… Peur que les gens n’apprécient pas… Peur d’avoir oublié quelque chose de capital, peur de ne pas être à la hauteur quand on découvrira mes photos!

Mais je reste follement excitée par cette expérience! 🙂

Expérience que je vous invite à partager avec moi!

Passez voir, et si vous le souhaitez, venez au vernissage! Pour cela, il suffit de me laisser un petit commentaire. Je vous enverrais l’invitation!


N’hésitez pas à partager l’info avec vos amis, sur twitter, sur facebook, et sur vos blogs, je vous en serais infiniment reconnaissante! 🙂 Et merci d’avance à ceux qui le feront évidemment!!! 🙂


Et histoire de vous montrer un peu de quoi il retourne, voilà ce que vous aurez l’occasion de voir 😉

Ps : Et j’ai même , créé une nouvelle catégorie pour l’occasion !!! 😀

Le Maroc

Le Maroc a toujours entretenu des liens de proximité avec la France, et de nombreux artistes en ont fait leur source d’inspiration fétiche.

A le deviner si proche, juste de l’autre côté de la Grande Bleue, et à quelques heures d’avion seulement de nos jours, il nous a toujours semblé entretenir une certaine proximité avec ce pays.

Un Orient qui n’est pas encore tout à fait l’Orient…

Et pourtant…

Et pourtant poser les pieds sur le sol marocain, c’est déjà atteindre un autre continent. C’est toucher du doigt un univers bien éloigné du notre, une autre culture, d’autres traditions, un univers entier qui s’ouvre sous nos yeux et s’étend à nos pieds.

Tout y est différent. Là bas, c’est déjà l’Afrique, avec ses couleurs et ses explosions de lumière.

Colors of Marocco

Au-delà du pays lui-même, je voulais montrer un petit bout de ce Maroc et de ce qui fait ce Maroc aux yeux des personnes qui y débarquent pour la première fois.

Mettre en lumière, sous le prisme du regard qui fut le mien, un peu de cette âme et de cet univers qui transparaissent pour les occidentaux.

Explosion de couleurs, de lumière, de saveurs, d’odeurs…

Toutes ces choses, si proches et lointaines à la fois…

Et qui parfois transparaissent dans un « simple » regard.

Cette beauté, cette force, cet Orient qui nous attire, nous fascine, et parfois nous fait un peu peur lorsque l’on ressent sa différence…

Moi j’attends d’y retourner.

Et vous, j’aimerais vous donner envie de le découvrir…


♥ Un coeur en hiver ♥


Il ne sert à rien d’avoir un coeur si ce n’est pour aimer…

et quand on n’aime pas…

La peur qu’il se déssèche…

Qu’il ne soit plus là…

Reste prégnante…

Avoir un coeur

♥ Aimer ♥

C’est exister

Avoir sa place sur Terre

Pour la plus jolie raison qui soi

[ suis-je encore capable d’aimer? ]



Humeur automnale


Parce que ça faisait longtemps

Et parce que finalement c’est de saison ….

L’automne c’est ça aussi 😉

Et … hormis le froid, et la pluie,

C’est une magnifique et magique saison,


Vous ne trouvez pas?


Lundi gris


En général le lundi, j’ai des envies de blogging, [oui même si je ne blogue pas]

Le lundi, je suis mitigée

Une nouvelle semaine qui s’annonce,

On a tendance à se traîner,

A surveiller, et pointer du doigt la moindre galère

A espérer un rayon de soleil

Un signe que cette semaine, tout ira bien,

Et que le week end arrivera vite

Le lundi on y pense souvent dès le dimanche soir,

Se disant combien le week end est passé vite,

Comptabilisant tout ce qu’on en a fait [ou pas fait, parce que c’est bien connu, les week ends, ça passe beaucoup trop vite!!!]



Mais…

Le lundi,

C’est aussi un nouveau jour

Une nouvelle semaine

Porteuse d’espoir

De renouveau

De nouveauté

De nouvelles expériences

De nouvelles rencontres

De petites choses

Qui nous feront sourire [ou pas] (mais aussi)

Et de grandes que l’on espère

Le lundi, on efface et on recommence tout


Et comme le lundi, ce lundi, manque de soleil, pour démarrer du bon pied (en fait c’est bête hein, je crois qu’on est tous très superstitieux à se dire que si la semaine commence sous le soleil, ce sera une bonne semaine] [Bon c’est vrai le soleil, ça fait toujours du bien, comme je le dis souvent, je revis au soleil! Mais en même temps je suis une fille du sud… Donc…]

Un peu de musique, avec Zoé [et en plus on danse sur Paris : c’est pas beau 😉 ]

PS : les photos ne sont pas de moi, mais j’ai perdu les copyrights, j’essaie de remettre vite ça 😉


Trucs de blogueurs


J’ai beau avoir un blog, je ne me sens pas « blogueuse » [d’ailleurs qu’est ce qu’un blogueur? Mais là n’est pas la question… ]

Pourtant parfois, je fais des trucs de blogueurs :

  • Je lis des blogs [si, si cette activité est géniale quand vous êtes cloués sur le canapé 😉 ]
  • Je commente des blogs [oui j’adore commenter les blogs que j’aime, et parfois, échanger avec les gens et découvrir de nouvelles personnes 🙂 ]
  • Je blogue [ Oui, je sais, c’est fouuuu!!!!] [Et j’ai même des lecteurs! Dingue non?]
  • Et….
  • Non, je n’ai malheureusement jamais fait de billet sponso [Ca c’est le cri du coeur de mon porte monnaie et de mon compte en banque : juste au cas où ils crieraient assez fort 😉  : je lole! ]
  • Ah oui, et même que je twitte [mais ça c’est pour dire n’importe quoi!]
  • Et des fois je m’occupe [un peu] de mon blog : et comme aujourd’hui, j’ai [un peu] [oui, par quà force de le délaisser il y a du boulot!] :

J‘ai donc [un peu] mis à jour ma Blogroll

[j’aime bien ce nom en fait alors je le garde parce que liste de liens… c’est tout froid et pas rigolo!] Alors n’hésitez pas à cliquez sur les nouveaux liens si vous ne les connaissez pas ! 😉 [quoique en général je suis toujours la dernière à découvrir un blog!]

Allez bonne lecture!

Et bientôt pour d’autres aventures bloguesques [oui, y’a encore beaucoup de mises à jour à faire ici, mais on ne peut pas tout faire en même temps non? [ah si? Zut alors! Et tant pis! :p]]


Brunchons « joyeuses gens » :)


Si vous venez de temps en temps me lire ici ou sur twitter, vous devez savoir qu’un de mes grands plaisirs [en bonne gourmande que je suis] est le brunch!

Et oui, quand le soleil pointe son nez au début de l’été, on a des envies de terrasse dès le midi, et le brunch devient un inévitable plaisir!

A l’inverse quand le gris, la pluie et le froid s’abattent sans pitié sur nous, on a besoin de se recréer des petits cocons ensoleillés et de se teinter les week ends de petits [et gros ] plaisirs!

C’est donc d’un de mes lieux préférés [non, en fait mon lieu préféré] pour bruncher dont je vais vous parler aujourd’hui!

en fait cet endroit, je l’adore! Pour un bon verre de vin, un thé l’après-midi, une plancha, ou un repas, c’est un de mes lieux fétiches de la capitale! Mais le brunch, est de loin ce qui vaut le déplacement!

Le tout dans un cadre cosy et très coloré [avec du rose partout! Alors en tant que girly miss pinky, forcément, je craque! Je me suis tout de suite dit, cet endroit, je vais l’adorer!

Ajouter à ça une équipe souriante, dynamique, un serveur toujours à venir papoter avec vous, et vous vous sentez tout de suite comme chez vous, prêt à vous attabler pour un délicieux brunch!

Parce que de l’appétit, je vous préviens, ici, il va vous en falloir!!!

Tenez regardez!

C’est THE brunch par excellence! C’est-à-dire celui où vous allier sucré puis salé! Dans toute la tradition! 🙂

Boisson chaude et fraiche, tartines, viennoiseries et crêpes, et THE must [oui, oui, je suis une VRAIE gourmande!!!] [Et une vraie fille] [malheureusement pour ma garde robe en 36 [Bah oui je rentre plus dedans figurez vous avec tous ces brunchs!] ] [heuuu… Où en étais-je… Ah oui!]

Donc, c’est THE brunch de la gourmandise qui tue [notre garde robe donc] mais nous fais plaisirrrrr [Oui même à cette heure là je pourrais presque saliver! Enfin pas tout à fait quand même 😉 ] : Le Brunch du sans gêne c’est celui où vous trouverez sur chaque table un pot de nutella [oui, oui vous m’avez bien lue!] et un pot de crème de spéculoos [une tuerie!] [je me suis d’ailleurs interdite d’en acheter à la maison!]

Vous avez encore faim?

Eh bien j’espère! [je vous avais prévenus!]… Parce que ce n’est que le début!

Vient ensuite l’assiette d’assortiments salés : coleslaw, baked beans (les haricots blancs anglais, vous savez ceux qui sont légèrement sucrés), oeuf en tartiflette, saumon, pommes de terre, salade…

Ouf! Vous n’en pouvez plus?

Vous aurez bien une petite place pour le dessert non? Eh oui, car il y a aussi un dessert! [Il est pas beau l’assortiment d’ailleurs?]

Personnellement je craque toujours sur le tartare de mangue [la seule chose capable de passer à cette heure là!] Mais pour les gourmands, il y a du cheese cake ou du brownie 😉

Bref, votre brunch, vous le commencez à midi, le finissez à 15h, un beau moment convivial à partager ! 🙂 [n’oubliez pas de prévoir une sieste ou une très longue marche après surtout 😉 ]

Alors? Tentés?

J’espère bien!

Brunch à 22€

Le Sans Gêne

112 rue Legendre [village des Batignolles]

Paris 17

01 46 27 67 82

Personnellement je vais toujours à celui des Batignolles, mais vous pouvez aussi vous rendre à celui d’Oberkampf, dont je ne connais pas l’équipe mais qui a la même carte

122 rue d’Oberkampf

Paris 11

01 47 00 70 11

http://www.sansgene.fr


Bronzage & co


Alors, en attendant des photos de mon mini road greeek tour, en voici une qui vous fera pâlir d’envie : non, je ne parle pas de ma thrombine mais de mon bronzage! 😉 Pas mal hein?

[Et au passage le seul autoportrait réussi de mes vacances, donc mon seul « souvenir » sur place… ]

Et comme ça… Enfin une petite photo de moi sur ce blog… Qui l’eut cru ! [pas moi en fait, je dois être en pleine crise d’hérésie hystérique 😛  hihiiiii ]

Et tout ça au sommet de la plus haute colline d’Athènes : le mont Lycabette, en dégustant un chocolat glacé!

Wouarfff! Elle est pas belle la vie?