(ou) Une Bulle (d'air) in Paris

Archives de janvier, 2011

Badge Hellocoton


Vous l’avez vu, et pour cause certains en connaissent la raison, je ne suis plus trop sur la toile ces derniers temps… Cela dit il y a de cela 2 ou 3 jours j’aivu que hellocoton organisait un concours pour élire le meilleur badge : allez vois LA il y a des trucs franchement chouette!

Je me suis dit

1/ Chouette idée

2/ Why not!?

Oui, je venais d’installer gimp et avait envie de m’y initier (quoique qu’en 2h ce n’est pas de l’initiation mais…) De toute façon le visuel était prêt dans ma tête le plus dur fut de trouver la photo… ^^ (oui au milieu de quelques milliers!)

Et j’ai vite remarqué qu’il y avait apparemment de tout, mais pas de photo!

Et je me suis surtout dit, allez ce sera sympa même si personne n’aura le temps de voter pour toi en 1 jour ou 2!

Je n’ai pu m’y mettre hier, je l’ai fait ce soir, en me disant, cool, j’aurais 24h avant la fin (que je pensait être le 31) (je suis pourtant sûre d’avoir lu le 31 mais où avais-je mes yeux ce jour là? Ah oui, cloués avec moi au fond du lit!)

C’est en postant mon badge ce soir, au lire des commentaires que je me suis dit « oups » « non!! » « ahhh » …. J »ai recliqué sur le lien du concours et là il s’affichait devant moi la date fatidique du 30.01!!! « Ahhh … Oui…. C’est mes yeux » comme dirait Jean Claude Guss (oui nous avons les mêmes références ;-)) (je le vois bien que je te fais rire lecteur anonyme de passage) (en même temps 😉 … )

Et puis je me suis dit et zut je l’ai fait je le mets! Il ne sera pas mis en ligne si ce n’est ici, vous serez les seuls à pouvoir en profiter 😉 Alors! Le voici! En exclusivité pour mes lecteurs!

C’est y pas beau?

Et moi je retourne chercher mes lunettes parce que là … quand même… ça craint du boudin comme qui dirait… ! :p

Publicités

Baba bling (suite et fin!)


Un petit coucou en ce dimanche soir (oui je sais ce n’est pas dans mes habitudes ;-))

Pour vous remercier tout d’abord de votre petite participation à ce concours tout de même d’autant que vous étiez  20 à y participer (et dire que mes amis se sont abstenus 😉 :

Ensuite pour vous dire que les grand gagnants sont : Céline, Alexandra et Bouquet de Bamboo.

Je suis désolée pour les autres mais c’est un peu la règle du jeu 😉

Je vous envoie ASAP un mail pour avoir vos coordonnées et le musée du quai branly vous enverra les ^places dans la foulée!

Alors bravo aux gagnants, merci aux autres,

Et à bientôt peut être pour un autre concours 😉

Très bon dimanche soir à tous et … soyez sages! 😉

 


Baba Bling : 3*2 places à gagner!!!


Baba Bling? Oui!? Mais qu’est ce que c’est!

Alors 2 secondes puisque je suis là pour vous en parler!

« Baba Bling, signes extérieur de richesse à Singapour »

est le titre de l’exposition qui se déroule actuellement au musée du Quai Branly, à Paris 07 dans le cadre du Singapour Festivart qui fait découvrir sa culture à Paris depuis octobre et ce jusqu’au 31 janvier!

C’est un évènement visant à mieux faire connaître la culture de Singapour, on peut y découvrir un pan de cette métropole présentée comme une métropole « artistique internationale ».

 

Baba Bling se termine le 31 janvier prochain et pour vous permettre de découvrir cette magnifique exposition,

je vous propose de gagner ici 3*2 places!

Pour cela il vous suffit de laisser un commentaire à la suite de cet article avant dimanche, et je tirerais au sort les 2 gagnants dimanche!


Alors… A vos com’!

Mais avant et afin de vous allécher un peu… Je vous propose de découvrir en images cette exposition que j’ai eu le privilège de faire le week end dernier! 🙂

Baba Bling, Signes extérieurs de richesse!


Cette exposition vous propose une immersion totale dans une culture méconnue en occident : La Culture Peranakan!

Vous l’apprendrez d’ailleurs en fin de parcours, la culture Peranakan ne se limite pas à la sphère de Singapour même si elle y est emblématique.

Mais qu’est-ce que la culture Peranakan!?

Une culture fascinante parce qu’hybride de plusieurs cultures, qui se nourrit donc des richesses et de traditions de plusieurs autres!

Culture métisse au croisement des cultures chinoises, de celle de l’Asie du sud-est, de Malaisie particulièrement, d’un soupçon d’Inde, et de la culture coloniale (puisque les Peranakan ont joué un rôle important dans la création de ce comptoir portuaire), elle conjugue et décline leurs spécificités artistiques et culturelles certes, mais pas que! On retrouve ce fabuleux melting pot dans l’art, dans les coutumes et traditions, dans la religion, dans les coutumes vestimentaires et même dans la cuisine! Sans parler de la langue « Baba », le dialecte Malais, de cette culture.

La religion par exemple est un mélange de taoïsme, confucianisme et de tradition populaire chinoise, même si certains se sont convertis au christianisme! J’avoue que voir une sainte famille au milieu de l’exposition fut étrange!

La culture Peranakan se caractérise notamment par une riche culture matérielle (d’où le titre comme vous l’aurez certainement déjà compris ;-)) Signe ostentatoire extérieur de la réussite de cette population marchande.

 

Mais qui sont les Peranakan?

Leur origine remonte au XVème sciècle de notre ère. Ce sont des marchands en provenance de Chine, qui, y amenant toute une richesse culturelle avec eux, se sont installés en Asie du Sud-Est.

D’ailleurs Baba signifie « homme chinois » et Peranakan « né ici » en Malais.

Ils sont actuellement entre 10000 et 15000 à Singapour et leur culture connait un véritable regain d’intérêt ces deux dernières années notamment grâce à une série télé et à la création d’un espace muséal qui leur est dédié au Musée des Civilisations de Singapour.

J’ai particulièrement aimé la scénographie de cette exposition qui nous invite à pénétrer dans une maison Peranakan du 19e sciècle et à nous immerger ainsi dans leur culture et leur façon de vivre, avec une prédilection pour tout ce qui brille (sans aucune référence au film éponyme évidemment!)

La scénographie de l'exposition en quelques images

J’aime découvrir sans à priori une exposition, tout comme un film ou un autre spectacle, et ne me suis donc pas renseignée au préalable. J’avoue honnêtement être passée à côté de cet évènement et ai donc été ravie que l’on me propose de faire cette exposition!

Je suis donc arrivée comme un cheveu sur la soupe, vierge de connaissances sur cette partie de l’Asie et cette culture. Je ne connaissait ainsi ni cette culture, ni l’exposition, ne sachant finalement pas grand chose de Singapour, mais avec l’envie et la curiosité de découvrir, avec peut être quelques à priori, je l’avoue, inhérents au titre. J’imaginais du kitsch et si j’avais hâte de découvrir le contenu je ne pensais pas qu’il m’enchanterait autant qu’il l’a fait! Je suis conquise, j’espère vous conquérir à mon tour, d’autant qu’il vous reste maintenant peu de temps!

Au fur et à mesure que l’on avance dans cette maison, un thème différent lié à la pièce où l’on se trouve, de cette culture complexe est abordé : la maison et le hall de réception, et le culte des ancêtres, le hall des ancêtres et la religion, la cuisine peranakan, le mariage peranakan avant de finir par la mode peranakan, qui inclut un certain nombre de bijoux.

Je vous propose une petite balade en photo de l’exposition ! 🙂

Le mobilier

Motif décoratif récurrent

Mobilier recouvert de soierie pour les réceptions d'origine chinoise

Motif de dragon (récurrent) brodé sur la de la soie

Lampe en verre soufflé occidentale

L’art décoratif

Où l'on voit se mêler et superposer les influences occidentales, chinoises et malaises. Le papillon et le poisson brodés de perles sont des motifs de fécondités!

 

La porcelaine

Porcelaine d'inspiration largement chinoise

 

Les bijoux

En or, d’une richesse incroyable et magnifiques (que dire d’autres!?)

Un espace enfant leur est même dédié!

Toutes les infos pratiques :

Exposition

Baba Bling, Signes extérieurs de richesse

Musée du Quai Branly

37, Quai Branly,

75007 Paris

De 11h à 19h, nocturne les jeudis, vendredis et samedis (21h) / Fermeture le lundi

http://www.quaibranly.fr

Le Singapour Festivarts

http://www.singapour-festivarts.fr
http://twitter.com/festivarts_sgp
http://www.facebook.com/pages/Singapour-Festivarts/159665260716442


Une soirée au théâtre


Vous l’avez vu ici, même si je suis une grande férue d’art et de culture, (et vous ne l’avez pas vu, de danse, d' »opéra, de théâtre et de musique) je ne vais malheureusement que peu au théâtre.

Pourtant et ce dès le premier jour où je suis entrée émerveillée dans un théâtre à l’italienne, une sortie de ce genre est toujours un grand moment pour moi ; un plaisir découvert sur le tard puisque mes parents n’ont pas eu cette chance que de connaître ces sorties. A chaque fois comme à la première, mes yeux n’ont cessé de s’émerveiller!

C’est donc avec un immense plaisir que j’ai accepté la proposition de Raphaël et d’Ulike que d’aller voir Nono de Sacha Guitry au théâtre de la Madeleine, il y a quelques temps de cela.

[Oui, vous vous souvenez que je vous ai parlé de mes vacances puis de mes problèmes d’ordinateur qui ont fait de la vie de vie de ce blog un no man’s land… malheureusement…]

Je ne connaissais pas cet agréable petit théâtre à l’italienne. Le lieu en lui est germe de rêves. Et j’ai toujours cette impression de me retrouver petite souris qui glisse dans un autre temps, celui de leur construction au 19e ou début 20e, et d’y imaginer les représentations de l’époque.

Mais finalement, et contrairement à d’autres types de spectacle tel que le cinéma, le théâtre a ceci de magique que la seule sortie est en elle-même germe de rêve. J’arrive et découvre ou re-découvre le lieu.

Il y a un souffle, une respiration, une retenue, dans ce spectacle à chaque unique. Les acteurs sont sur scène, tributaires chaque soir des circonstances, devant chaque soir renouveler leur performance, que la journée ait été bonne ou non. Un challenge, apprécié par les personnes présentes, celles conscientes de la performance que de renouveler une représentation soir après soir et ce pendant des mois.

Je fais en tout cas partie de ceux là qui vivent cette soirée comme un moment un peu magique et une soirée d’exception.

Mais si je vous parle de cette soirée c’est surtout pour vous parler de l’initiative des théâtre associés!

Vous ne le savez peut être pas, mais Paris compte une cinquantaine de théâtres privés, des théâtres donc qui fonctionne à « l’ancienne » et ne reçoivent de subventions ni de l’Etat ni des collectivités locales. Contrairement aux idées reçues, produire et diffuser un spectacle coûte cher et n’est pas très rentable.

Cette association réunit donc l’ensemble des théâtres privés et joue le rôle d’une association d’aide et de soutien aux théâtres privés.

Avec pour mission principale celle de faire connaître et découvrir les théâtres privés (et donc vous comprendrez mieux le pourquoi de ce petit billet, et patati patata… ), initiative que je soutiens largement! (Comme toutes celles destinées à faire un peu mieux connaître notre formidable patrimoine culturel !)

Cette mission passe notamment par des offres commerciales! (Et là je vous mâche le travail vous n’avez plus qu’à cliquer là 😉 « Sortir Malin avec les TPA » :

Jusqu’à 50% sur les places des spectacles, et si vous avez la chance (contrairement à moi) d’avoir moins de 26 ans, des offres à 10€ la place! 1 l’heure où les places de ciné sont passées à 10€50 je dis, foncez au théâtre, vous ne serez pas déçus!

Et Nono dans tout ça?

Certes le spectacle est malheureusement terminé mais quelques mots de cette belle soirée

Ce ne fut pas le meilleur spectacle que j’ai vu mais je tiens à dire que j’ai passé une agréable soirée et ai eu le privilège de découvrir Guitry dont j’ai reconnu quelques phrases qui appartiennent évidemment au répertoire! Le style est surjoué, c’est à la fois un peu distant et léger et amusant. Le prétexte est un peu simple et facile mais c’est le rôle de cette pièce légère. Certes la moyenne d’âge en salle était assez élevée, et j’ai eu peine à me dire que seuls les plus de 50 ans aujourd’hui se rendaient au théâtre. Cela dit ce fut justement léger et enlevé! Et j’ai beaucoup apprécié la prestation de Julie Depardieu en une Nono un peu Nunuche menant les hommes par le bout du nez!

[La vidéo du spectacle Nono]

 


Plongez au siècle dernier


Le café de la Paix

 

C’est un lieu que j’avais envie de découvrir depuis longtemps!

Depuis, qu’étudiante à l’Ecole du Louvre et qu’assise sur les sols froids de l’Opéra Garnier en plein TDO d’architecture, lorsque mon professeur nous raconta que le Café de la Pais fut construit suite à l’édification de l’Opéra de Charles Garnier pour y accueillir avant la soirée à l’opéra les gents et gentes hommes et dames de sortie et les sustenter (entre autre donc!) Nous précisant que ce lieu avait conservé son décor art nouveau d’antant et toute sa beauté!

En bonne historienne de l’art et ancienne étudiante d’archéologie, adorant plonger et replonger dans le passé, et surtout avouons le en très grande curieuse, l’envie me taraudait d’aller un jour y prendre un café (même si ce fut un capuccino!)

Et…

Ma curiosité fut enfin satisfaite!

Le lieu… Est magnifique!

Malheureusement je me suis retrouvée sur le côté avec vue sur le Boulebard des Capucines, et n’ai pu admirer le salon et le plafond que de loin!

(Malheureusement également que n’ai eu que mon iphone et que le simple fait de le sortir n’ai été très bien vu… Désolée donc pour ces photos de piètre qualité!)

 

Mais… Pour ceux qui apprécient les lieux chargés d’histoire, croyez moi, ca vaut le détour!

(Oui même si j’aurais aimé en voir un peu plus!)

Ne serait-ce que jusqu’aux toilettes, le raffinement et le cadre sont très agréables! Ils évoquent les petits boudoirs-cabinets du 19e siècle!

Loin des palaces et des grands hôtels c’est un très beau lieu à connaître quand on est amoureux de Paris!

Et pour le reste…?

Eh bien, les serveurs sont moyennement sympathiques car trop chargés de travail. Je me suis battue pour mon verre d’eau.

Le lieu est très touristique et bruyant.

Le café est aussi un lieu où l’on peut manger sur le pouce moins cher donc que le restaurant…

 

Cappucinno : 8€

(oui quand même !)

 

Café de la Paix

Place de l’Opéra

Et 12 Boulevard des Capucines

Paris 09

01 40 07 36 36

http://www.cafedelapaix.fr/


L’endroit : Pour un petit brunch du WE


Cette fois-ci je vous emmène dans un « petit » bar de quartier : L’endroit.

Déjà connu pour ses after aux batignolles, sa bonne ambiance (un peu trop bruyante) et ses consommations trop chères, y avez vous cependant déjà mangé?

C’était un après midi où je sortais du cinéma et, n’ayant rien avalé depuis le petit déjeuner, j’ai eu une folle envie de brunch! Oui, parce qu’un brunch à 16h c’est pas la grande classe quand même? Si! Je confirme! 😉

Mes petits pas m’ont donc conduit jusqu’à là… (en même temps un dimanche à 16h quand on se refuse à avaler un hamburger il n’y a pas tellement le choix pour se nourrir…) Ma lubie fut donc pleinement satisfaite lorsque je suis arrivée cette après-midi devant l’endroit, puisque les brunchs y sont servis jusqu’à 17h!

Et…

Je me suis régalée! Je l’avoue!

Le plus dur a été de faire le choix dans le brunch, puisqu’ils proposent 5 brunchs différents! (autant dire que je suis donc bonne pour y retourner ;-))

J’ai donc craqué sur celui au poisson! Un jus d’orange, la boisson chaude, tartines, le pancake (agrémenté évidemment au nutella) , rillettes de poisson, saumon fumé, pommes de terre et salade…

Bref! Je me suis régalée!!!!

Et voilà ce que cela donne en images (désolée pour la qualité de ces piètres photos, ce jour-là je n’avais que mon téléphone pour être témoin de ma régalade! 🙂 )

Alors bon brunch 😉

Et à très vite!

Brunch : 23 €

L’Endroit

67 Place du Dr Félix Lobligeois,

75017 Paris

Tél : 01 42 29 50 00


Mariage Frères au Carousel du Louvre : Once more!


Ceux qui me connaissent un peu savent que je suis une vraie théinomane!

Le thé et moi c’est une grande histoire d’amour qui avait pourtant très mal débuté! [quoi!? Boire de l’eau chaude!?]

Mon premier magasin fétiche fut celui du Palais des Thés. J’avoue, c’est aussi la première vraie boutique de thé dans laquelle j’ai pénétré. Elle était toute petite, mais avec ses gros bocaux que l’on a ouvert sous mes yeux, et sa décoration un peu ancienne, je suis tout de suite tombée sous le charme!

Puis… J’ai découvert Mariage et Frères! En thé comme ailleurs je suis volage, aimant un peu partout tel ou tel mélange, ayant mes préférences au gré de mes goûts, de mes envies et des tarifs aussi, je dois bien l’avouer…

L'art du "Thé à la Française" d'après Mariage Frères

Mais j’aime beaucoup cette marque, et pour y avoir une fois brunché, je peux vous dire que j’y avais passé un très bon moment! 🙂

C’est donc avec plaisir que j’ai enfin découvert la nouvelle boutique du Carrousel du Louvre. Elle n’est malheureusement pas très visuelle! Coincée entre la boutique de la comédie française et le virgin, on la voit à peine. Mais l’intérieur est très cosy et d’une décoration très différente de celle que je connaissais rue des Franc-Bourgeois.

On monte à l’étage pour s’asseoir prendre un thé [un peu cher mais servi dans une grande théière, vous pouvez vous boire facilement 4 tasses!] ou manger quelque chose (je craque particulièrement sur leurs scones au raisins et leurs madeleines!)

Le personnel a été très gentil et sympathique, et m’a laissé visiter et prendre des tas de photos.

Bref un endroit agréable où j’espère avoir bientôt l’occasion de prendre un goûter, lieu un peu cher pour ma bourse que je garde pour les jolies occasions, comme ce brunch que j’avais offert à une amie pour son anniversaire [une accroc du thé comme moi!]

Mariage Frères au Louvre

Place de la Pyramide inversée

Comptoir de thé, Salon de thé, cuisine au thé

Ouvert tous les jours de 10h à 20h

01 40 20 18 54


Raiponce, un conte moderne


Pour moi, un cinéma, c ‘est une tradition à Noel.

Cela a commencé à mes 3 ans, lorsque le jour de mon anniversaire, l’on m’a emmené voir mon premier disney. Rox et Rouky, j’ai pleuré comme une mini-madeleine! (Etre née pendant les fêtes a certainement aidé un peu cette tradition, of course ;-))

Et puis après ca chaque année, encore et encore, jusqu’à mes 20 ans! (ensuite c’est qui y traianit mon petit copain lui expliquant la tradition et qu’il n’avait pas le choix s’il voulait rester avec moi ;-))

Et puis… La tradition s’en est allée … et est revenue (mais je n’ai jamais renié mon goût des dessins animés, promis!)

Je n’ai donc pas fait exception cette année et pour mes 34 ans (enfin plus exactement le jour de noel) donc pour mes 34 et 4 jours, je me suis offerte une après midi avec Raiponce (et un pop corn, je l’avoue, je l’avoue, mais bon, c’était Noel!)

Raiponce?

C’est un dessin animé loin des dessins animés de mon enfance qui me font penser que les enfants et les petites filles en particulier ont bien grandi depuis mon époque (et ce n’est probablement pas plus mal! )

Raiponce, c’est donc un dessin animé pour petits et grands (je ne me lasserais jamais de dire que les dessins animés se voient et peuvent se voir à tout âge) (et très grands!) ,

 

Un dessin animé décalé et un peu décoiffant!


(je vous mets la BA et pour ceux qui ne veulent rien savoir du film, sautez le paragraphe suivant ;-))

Nous avons donc une charmante jeune fille sans défense, mais pas tant sans défense que cela, la version moderne de la Belle Au bois Dormant (la référence étant sans contexte évidente et amusante!) (oui mon dessin animé préféré à 6 ans ;-))

Nous avons un prince charmant loin d’être prince (mal né et non fortuné) et loin d’être charmant (il se moque bien de notre jolie princesse ce voleur sans états d’âme)

Nous avons une gente dame qui doit prendre la défense de ce pauvre bougre et se défend bien mieux que lui puisqu’elle lui sauve plusieurs fois la vie!

Vous aimez?

J’adore!

J’adore cette princesse qui bien qu’issue des Contes des frères Grimm est incroyablement moderne!

Et si comme moi vous êtes une inconditionnelle des Disneys, vous adorerez les nombreuses références qui y sont pléthores!

Mais ce que j’aime aussi….

C’est que c’est une jolie histoire qui finit bien, car…

(oh allez je vais le dire, tant pis, je crois que je n’arriverais plus jamais à me défaire de mon image de romantic girl!)

L’amour triomphe toujours 😉

Héhééééé….

[Donc là si vous ne vouliez rien savoir du film vous pouvez relire 😉 ]

 

Alors, si vous avez envie de vous changer les idées, d’un peu de légèreté, de replonger en enfance ou de vous faire plaisir, filez voir ce joli film 🙂

(et non, vous n’êtes pas obligé d’y accompagner votre fille/nièce/filleule/ fille de votre meilleure amie pour vous donner bonne conscience ;-))

Alors bon film! 🙂


HAPPY NEW YEAR et tout le tintouin


C’est le passage « obligé » mais je ne me verrais pas le sauter 🙂

Cette année, je vais faire simple 😉

Je vous souhaite simplement une très belle et merveilleuse année 2011!

Soyez heureux, entourez vous de gens qui vous aiment, et vous apportent bonheur, chaleur, joies rires, et sérénité…

Le reste suivra 😉

Prenez la vie avec le sourire 🙂

et puis…

et puis faites de vos rêves des réalités!

J’ai envie que 2011 soit l’année des possibles alors…

 

On pourrait revenir sur 2010 voire 2009, voire sur toute la décennie écoulée

On pourrait tirer un tableau et dresser un bilan

Mais cette année …

J’ai juste envie de prendre une résolution, une belle résolution

Etre heureuse

(et un point c’est tout!)

Bisous à tous ceux qui me lisent!

surtout s’ils sont des amis,

Aussi s’ils sont d’anciens amis ou failli l’être, parce qu’on ne sait pas de quoi le futur est fait

Et aussi pour les autres car ce sont peut être de futurs amis

Que 2011 vous rendent heureux 🙂